Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Geeks LandsGeeks Lands

#1 DE L'ACTUALITÉ CINÉMA ET SÉRIES

Analyses

Pourquoi on s’approche de la fin de la « super-héros mania »

Avengers 5 © Marvel Studios
Avengers 5 © Marvel Studios

Ils ont souvent été gages de solidité au box-office, moyen de s’emparer de nombreux spectateurs dans les salles de cinéma – mais les super-héros sont aujourd’hui en crise. Marvel Studios, jusqu’en 2019, n’a jamais connu une quelconque baisse de régime et de considération en témoigne les 2,799 milliards de dollars au box-office mondial et les 6.8 millions de personnes qui sont venus voir le long-métrage en France. Un record absolu. Dès lors, le studio de Kevin Feige a donc lancé une nouvelle stratégie qui s’avère être un gros échec : Mixer les sorties cinéma et les sorties de séries sur Disney+ et nous envoyer un nouveau thème et un méchant – censé être plus puissant que Thanos : le multivers et son protecteur/destructeur, à savoir Kang le Conquérant.

De l’autre côté, DC Films a bien tenté la même chose mais se sont heurtés à bien des obstacles : Un univers chapeauté par Snyder cohérent mais rapidement détruit par Joss Whedon (Justice League) et David Ayer (Suicide Squad) et une tentative de prolongement (via Shazam 2, The Flash, Blue Beetle et Aquaman 2) sabotée par les lubies inédites des nouveaux patrons de l’écurie – James Gunn et Peter Safran. Les multiples échecs plongent l’univers des super-héros en crise, que ce soit chez Marvel ou DC. Seul les projets plus indépendants semblent avoir une chance et un crédit chez les spectateurs.

Black Widow © Marvel Studios
Black Widow © Marvel Studios

Le déclin chez Marvel a commencé bien plus tôt qu’on ne le pense. Cassés en deux par l’arrivée de la pandémie de covid-19 qui est advenue seulement un an après Endgame, les hautes instances de Disney et de Marvel Studios ont nagé en eaux troubles, incapables de proposer la moindre tangente sur la suite de conduite à tenir. Jusqu’à aujourd’hui, les projets annoncés aux différents panels des Comic-Con ou des journées des investisseurs Disney ont souvent été reculés, avancés voire modifiés.

Exemple avec ce Panel de 2019 qui ne comportait ni « Wakanda Forever » (2022) ni « Spider-Man : No Way Home » (2021) et She-Hulk (2022)

Des ajustements créatifs à foison qui auront eu un double impact : Créer des projets totalement déconnectés des attentes des gens juste dans un souci de balancer toujours plus de personnages à tout va. Mais aussi rendre la tâche des superviseurs d’effets spéciaux toujours aussi impossible avec des délais XXL d’où les piètres qualités visuelles de certains films et séries comme Thor 4, Ant-Man 3 ou She-Hulk. A chaque grande nouvelle ou acquisition de licences, la maison des idées tentent de nous positionner cela pour une sortie proche quitte à ne pas pouvoir tenir les délais. Deadpool 3 risque d’être repoussé tout comme la sortie de Blade

À LIRE  Captain America : Brave New World lance une première bande-annonce encourageante

Beaucoup de projets subissent de grosses déconvenues et les spectateurs apparaissent lassés de ces vulgaires retournements de situations. Le film Blade a notamment évincé ses scénaristes avant que Bassam Tariq, réalisateur du film, ne finisse par fuir le projet. Daredevil : Born Again a récemment été annoncé tout en étant assujetti à la sortie du show Echo, que personne n’attends et qui aurait été jugé comme trop mauvais par Kevin Feige lui-même (sources insiders). Disney a également annoncé la série Agatha : Darkhold Diaries qui a changé trois fois de noms.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Résultat : L’immense batterie des projets Marvel n’intéresse plus personne. Ms. Marvel, She-Hulk, Ant-Man 3 : Quantumania, Eternals, Black Widow font notamment partie de ces projets qui n’ont captivé qu’une maigre partie des aficionados de l’univers, que beaucoup ont quitté après la mort de Thanos et de Tony Stark. Secret Invasion est lui un fiasco que Disney s’est bien gardé d’annoncer et les prédictions sur l’ouverture de The Marvels sont très négatives et annoncent un début inférieur au premier Ant-Man. Dans toute ce No Man’s Land artistique, seul surnage les Gardiens de la Galaxie vol.3 et ses 845.6 millions de dollars de recettes, bien aidés par une solide fan base.

Les Gardiens de la Galaxie vol.3 © Marvel Studios
Les Gardiens de la Galaxie vol.3 © Marvel Studios

La saison 2 de Loki illustre encore ce constat limpide : Ne pas savoir où la firme va. La série n’a plus d’objectifs particuliers si ce n’est continuer d’introduire en douceur la menace Kang. Les choses n’ont plus aucun sens. Englué dans son conflit avec Vitoria Alonso, l’imbroglio autour de Jonathan Majors (accusé de violences conjugales) et la grève des acteurs de la SAG-AFTRA qui perdure malgré la fin de celle des scénaristes de la WGA, Marvel veut se montrer proactif en réagissant immédiatement face aux contenus qui déçoivent. C’est en ce sens que l’idée du reboot total de l’univers insufflé dans Loki fait partie des options envisagées par Kevin Feige. Ne garder que ce qui marche et jeter à la poubelle ce qui ne va plus, tout en réintroduisant des variants appréciés de personnages cultes comme Steve Rogers et Tony Stark. Mais il faudra faire cela vite tant le public se désintéresse de l’univers en place.

À LIRE  Captain America : Brave New World lance une première bande-annonce encourageante

Son homologue DC subit lui de plus grosses déconvenues financières. Voulant singer le MCU dans un virage à 180 degrés emprunté par Suicide Squad, le four Justice League version Whedon tout comme celui de Wonder Woman 1984 sont venus enterrer le Snyderverse qui aurait dû renaître avec Black Adam, injustement maltraité par la critique et qui a tout juste flirté avec les 400 millions de dollars de recettes. Une bien maigre consolation puisque Shazam 2, The Flash et Blue Beetle ont été d’incroyables ratés financiers, faisant perdre près d’un demi-milliard de dollars à la Warner

Concrètement, si le public se lasse de ces différents univers de super-héros, il convient d’attendre des projets moins chapeautés par des studios monstres comme le très attendu Joker : Folie à Deux ou le reboot de Spawn, organisé par Blumhouse. En revanche, pour le MCU et le DCU, on a du souci à se faire. 

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Publicité

Exclus

Brave New World © Marvel

Bande Annonce

Marvel affine son retour et commence à lancer quelques bande-annonces de ses futurs projets qui sont dans les starting-blocks. Après en avoir un peu...

Deadpool & Wolverine © Marvel Deadpool & Wolverine © Marvel

Box-Office

Deadpool & Wolverine s’apprête à faire un tabac au box-office américain, bien que les attentes soient un peu plus modérées que ce que Marvel...

Sans un Bruit : Jour 1 © Paramount Sans un Bruit : Jour 1 © Paramount

Cinéma

Les premières réactions à A Quiet Place: Day One sont arrivées, et elles promettent une expérience cinématographique glaçante. Les spectateurs qui ont eu la...

Smile 2 © Paramount Smile 2 © Paramount

Bande Annonce

Voici enfin l’arrivée du premier teaser de Smile 2. Révélé un an après l’annonce de la suite du frissonnant film d’horreur de 2022, ce...

Jeux Vidéos

Plus de 40 minutes de Gameplay au total, dont 30 exclusives !

Cinéma

Tom Cruise a célébré l’anniversaire de la sortie de Edge of Tomorrow le 6 juin 2014, avec un post sur Instagram rendant hommage au...

Plus d'Articles

Bande Annonce

Marvel affine son retour et commence à lancer quelques bande-annonces de ses futurs projets qui sont dans les starting-blocks. Après en avoir un peu...

Box-Office

Deadpool & Wolverine s’apprête à faire un tabac au box-office américain, bien que les attentes soient un peu plus modérées que ce que Marvel...

Cinéma

Au cinéma, les adaptations de jeux vidéos tirent souvent une mauvaise grimace au box-office et ne sont pas non plus aidés par des critiques...

Streaming

Daredevil: Born Again est sur le point de prendre une nouvelle direction audacieuse, comme l’a révélé Brad Winderbaum, un producteur exécutif de la série....

Publicité