Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Cinéma

Infinity War VS Endgame : Quel est le meilleur Avengers ?

Les Avengers des Frères Russo sont sortis quasiment en même temps (2018 et 2019). Les deux chapitres étaient chargés de clore la plus longue saga cinématographique du cinéma contemporain, et le très long arc narratif autour des pierres d’infinités. Les Avengers devaient, par ailleurs, affronter Thanos, le titan fou, réputé l’être le plus insaisissable et le plus terrifiant de l’univers. Au-delà de toutes les menaces, la possibilité était claire. Vu que Thanos allait être le plus gros antagoniste de l’univers, Infinity War promettait une bonne grosse bagarre et, pourquoi pas, la première fois que l’on allait voir les Avengers en difficulté.

C’est pour cette raison, et pour la majeure partie des prises de risques empruntées par les frères Russo que, si l’on en juge uniquement les longs-métrages et non les comics, nous considérons que Avengers Infinity War est LE meilleur film Avengers. Il ne méritait même pas, selon nous, une suite

C’est grâce à l’incessante prise de risque des frères Russo que l’on en vient à ce constat. Prenons ne serait-ce que la scène d’ouverture. Les Russo prennent à contre-pied toute la facilité des précédents réalisateurs du MCU. Dans le simple schéma narratif poursuivi dans ces films (Introduction > élément perturbateur > coeur narratif sans trop d’événements > quelques soubresauts d’actions > un climax dramaturgique > un dénouement final), Infinity War fait tout exploser dès son démarrage avec sa scène d’ouverture ultra-dramatique.

Heimdall meurt, envoyant dans le mur la rumeur comme quoi il était le gardien de la pierre de l’âme, Hulk se fait massacrer par un Thanos ne possédant qu’une seule pierre (D’ailleurs, le fait qu’il aie la pierre du pouvoir suggère qu’il a décimé Xandar et donc la majeure partie des personnages tertiaires des Gardiens de la Galaxie 1). Loki semble lui aussi définitivement passer l’arme à gauche. Mais les facilités d’Avengers : Endgame viennent bouleverser tout ça, si bien que le dieu de la malice semble s’offrir une nouvelle vie. Dommageable, alors que le radical parti-pris des Russo semblait vraiment audacieux.

Quelques minutes plus tard, Infinity War ne prend toujours aucune pincette pour émotionnellement nous secouer encore un peu plus. Au contraire d’Endgame, on sent le premier long-métrage prêt, à n’importe quel moment, pour sacrifier un de nos héros favoris. On ressent à chaque instant la possibilité de perdre définitivement un personnage que l’on a suivi depuis quelques années. 

À LIRE  Un concept design présente Taron Egerton (Kingsman) en Wolverine

L’exemple est flagrant avec la scène de romance entre Wanda et Vision. Quelques instants paisibles dans le rythme du film et hop, Vision se fait violemment perforer l’abdomen par les méchants. Tout va vite, tout peut basculer, tandis qu’Endgame est un voyage rétrospectif un peu trop tendre avec ses héros. L’exemple typique de ce virage à 180° est l’abandon d’une scène de bataille dans Endgame qui pouvait être violente et éprouvante (Natascha et Clint sur Vormir) au profit d’une scène sans intensité qui vient se ponctuer par le sacrifice de Black Widow

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

C’est le gros problème d’Endgame et la force d’Infinity War, c’est-à-dire cette capacité à faire fi de tout ce qui a déjà été fait auparavant et de reconstruire une ligne narrative complètement différente de ce qui a déjà été vu dans les films du MCU jusqu’ici. Infinity War poursuit en maintenant le conflit direct entre Steve et Tony amorcé dans Civil War, et créant un nouveau groupe entre ce dernier, Spider-Man, Strange et les Gardiens de la Galaxie. La psychologie des personnages principaux, de Tony en passant par Strange, est véritablement approfondie dans Infinity War

Mais c’est véritablement Thanos le héros du long-métrage et cette centralisation autour de sa personne est une première dans l’histoire des films de super-héros. C’est un film Avengers, mais il tourne autour de Thanos. Il n’a pas besoin de porter le nom « Thanos » pour nous montrer que c’est bien le titan fou que nous allons suivre dans le film (coucou Venom). Nouvelle surprise, au contraire de Malekith, Ronan, Hela,Thanos ne veut pas exterminer l’univers parce que ce n’est simplement qu’un gros méchant.

Il veut le faire parce qu’il veut offrir quelques années de plus à l’univers en éliminant majeure partie de ses habitants. Il se voit investi d’une mission divine, bien mieux expliquée que celle du monolithique Malekith dans Thor 2 et même celle d’Ultron dans Avengers 2 alors que les personnages avaient plus ou moins les mêmes motivations. 

À LIRE  Docteur Strange 2 : Des rumeurs suggèrent que Marvel cherche à caster une future "Young Avenger"

La psychologie de Thanos est un point central d’Infinity War et qui creuse un fossé béant avec Endgame. Le dernier opus de la saga nous offre un Titan fou complètement guerrier, dur, cruel. Il a certes quelques années d’avance sur sa personnalité de 2018 (C’est le Thanos de 2014 que les Avengers affrontent dans Endgame), mais on sent le personnage bien plus enfermé dans une position archétypale que dans Infinity War. Il n’y a qu’à voir la façon même dont il transparaît à l’écran. Puisque le Thanos d’Infinity War n’a pas d’armures en comparaison de celui d’Endgame

Les prises de risques d’Infinity War se poursuivent avec la fausse mort de Tony Stark. Dans un combat épique avec le titan, ce dernier s’apprête à l’abattre de manière respectueuse quand Strange sacrifie sa pierre pour le sauver. Encore une fois, les Russo jouent avec nos nerfs. Tandis que le destin funeste était prévisible pour Stark dans le second film au vu des éléments narratifs d’Endgame (CF : La rencontre dans le passé avec son père). 

Rip Natascha

Il n’est pas nécessaire de revenir sur la traumatisant fin du film, qui résume peut être à elle seule pourquoi Infinity War est le meilleur film du MCU ou du moins, est le film qui possède la meilleure fin. Thanos boucle sa mission christique et la scène de fin où on le montre reposé et tranquille sur sa belle Titan montre que c’est sans doute la meilleure des fins que l’on pouvait espérer si l’on souhaitait une fin tonitruante, marquante et surprenante pour l’ère des Avengers.

Au final, les simples choses que nous avons montrées concernant les réussites d’Infinity War rendent saillantes les failles d’Endgame. Même si le second film est bon, l’absence totale de prises de risques (tout semble trop poli et aucune menace ne vient troubler la quiétude temporelle des Avengers) n’arrive pas à rendre Endgame impactant pour la décennie qui arrive. Alors que tout le monde se souviendra de la fin d’Infinity War.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Exclus

Top

Bien que basée sur une attraction de Disneyland, la franchise Pirates des Caraïbes a exploité de nombreuses légendes marines pour créer sa propre mythologie...

Films / Séries TV

Le réalisateur Zack Snyder a partagé la première image du design actualisé et plus effrayant dee Steppenwolf dans la Snyder Cut.

Films / Séries TV

Ryan Reynolds démystifie les rumeurs selon lesquelles il jouerait Hawkman dans Black Adam, mais a émis l'idée qu'il pourrait être présent dans la Justice...

Cinéma

Beaucoup se sont interrogés sur la destinée de la saga Kingsman et des aventures d’Harry Hart et Eggsy depuis le dernier opus, Kingsman :...

Cinéma

L’adaptation de Metal Gear Solid est toujours dans les tuyaux, et serait chapeauté par le réalisateur de Kong : Skull Island, à savoir Jordan...

Top

Le Seigneur des Anneaux se dirige vers Amazon Prime Video sous la forme d'une série télé qui prendra place au Second Age, mais quels...

Publicité

Plus d'Articles

Films / Séries TV

Ryan Reynolds démystifie les rumeurs selon lesquelles il jouerait Hawkman dans Black Adam, mais a émis l'idée qu'il pourrait être présent dans la Justice...

Cinéma

Selon le réalisateur, Andy Muschietti, le film solo d'Ezra Miller, The Flash, est confirmé pour conserver des aspects importants de Flashpoint.

Films / Séries TV

La star de Daredevil, Vincent D’Onofrio, a récemment révélé qu’il souhaitait voir la mise en chantier d’un film solo sur le Kingpin de la...

Films / Séries TV

La bande-annonce officielle de The Boys saison 2 tease les véritables motivations de Stormfront, tout en faisant également allusion à ce qui se passe...

Publicité