Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Analyses

Captain America Civil War : Analyse #2 : Tony Stark et les conséquences de l’ère d’Ultron


Article précédent : CAPTAIN AMERICA – CIVIL WAR : ANALYSE #1 : LA SCÈNE D’OUVERTURE À LAGOS ET LE PROBLÈME CROSSBONES


Après être revenu sur la scène d’ouverture à Lagos et le problème Crossbones dans la première partie de notre analyse scène par scène sur Captain America : Civil War, nous revenons aujourd’hui sur une scène assez courte mettant principalement en avant notre bon vieux Tony Stark, absent de la scène d’ouverture et de la mission à Lagos. Ce dernier présente la technologie V.O.M.I (Variateur Optionnel de Mémoire Intégré) à des futurs étudiants représentants, semble-t-il, d’un institut de recherche qu’il semble avoir co-créé avec Pepper Potts

La technologie V.O.M.I semble avoir un effet thérapeutique pour Stark qui expose au grand jour ses regrets et sa peine intérieure liée à la mort brutale de ses parents. Elle réussit à les représenter sous forme d’hologrammes, dans un décor totalement artificiel et Stark apparaît rajeuni. Après cette présentation du produit, Stark fait son petit speech d’encouragement pour ses étudiants et termine près des toilettes où il tombe nez-à-nez avec la mère d’un dénommé Charles Spencer, un étudiant décédé en Sokovie lors des événements d’Avengers : l’ère d’Ultron. 

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

En soi, cette scène est assez courte et se découpe en deux axes principaux : La présentation du V.O.M.I suivi du speech de Tony Stark et la rencontre avec la mère de Spencer dans les toilettes. La première chose qui est à noter c’est le calme apparent de la réalisation. Exit la shaky-cam intenable et illisible de la scène de combat d’ouverture. La réalisation retrouve un aspect calme et parvient à rendre lisible et posé ce moment où le rythme du film s’adoucit. Il n’y a pas de fait notable dans la réalisation. Le travail semble sobrement effectué. Toutefois, un détail aurait pu permettre de faire plaisir aux fans et pointe un affreux détail de Spider-Man Far From Home : l’introduction de Quentin Beck, aka Mystério l’illusionniste criminel.

Dans le film de Jon Watts sorti en 2019, on nous annonce que Quentin Beck est un ancien ingénieur au service de Tony Stark et géniteur principal de la technologie V.O.M.I. Le nom ainsi donné à la machine a tué dans l’oeuf la possibilité de faire de celle-ci un succès, entraînant la mise à la porte de Quentin Beck. Ce dernier a, depuis, développé une rancoeur contre Tony Stark qui sera développée dans Far From Home. Cependant, c’est bien la preuve que le personnage de Mystério ait été introduit à la va-vite dans le dernier film des aventures de l’homme-araignée. Faire une telle passerelle temporelle en montrant que le personnage était un proche collaborateur de Stark sans qu’il n’ait fait un caméo dans Civil War montre que Marvel n’avait aucun plan concernant la façon dont ils souhaitaient introduire le méchant, et c’est bien dommage. Voir une courte apparition de Beck dans Civil War aurait pu motiver les fans à fournir de folles théories sur le futur du MCU (Il aurait cependant fallu revoir ou parfaire le marketing de Far From Home où le personnage avoue venir d’une dimension parallèle). 

Le lien avec Pepper semble lui aussi être un problème. Gwyneth Paltrow n’apparaît pas dans le film des frères Russo, ce qui argue un contentieux de couple potentiel avec Tony Stark. Pourtant, elle apparaît très proche de lui dans Spider-Man Homecoming, et les deux films Avengers qui suivront. Un tel problème entre les deux tourtereaux aurait mérité plus ample approfondissement. 

Mais cette scène reste cependant, pour nous, la meilleure du film. La première confrontation de Stark face à une victime collatérale des actions des Avengers. Dans un champ-contre-champ où le personnage apparaît ému et bouleversé, on sent qu’il s’agit d’une scène qui va radicalement transformer le Tony Stark que nous connaissions jusqu’ici. Misanthrope et trop sûr de lui au sein des phases 1 et 2 de Marvel Studios, cette prise de conscience va faire rentrer le personnage dans une nouvelle étape où son regard sur les super-héros dont il fait partie va considérablement changer. C’est aussi à partir de ce film qu’il va prendre le jeune Peter Parker sous son aile, comme pour se racheter un semblant de rédemption après être indirectement à l’origine de la mort de Charles Spencer. De plus, on sait que le lien qui unit Tony Stark et Peter Parker va être extrêmement important pour le personnage dans la suite des événements de la saga. Les premiers mots d’un Tony dévasté et amaigri lorsqu’il débarque du Milano des Gardiens de la Galaxie dans Avengers : Endgame seront « J’ai perdu le petit » quand, 5 ans plus tard, sa raison de se replonger dans la création d’un tunnel quantique c’est ses souvenirs conservés avec le jeune homme au sein d’une photographie. 

La rencontre avec cette femme est donc un passage clef pour le personnage de Tony Stark, qui change drastiquement sa destinée pour devenir un véritable héros loin du personnage fêtard et égocentrique des deux premiers Avengers et de sa propre trilogie. 

Ainsi, cette scène reste une clef de voûte dans le développement du personnage de Stark dans le MCU et certainement celle qui l’aura changé à jamais.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Publicité

Exclus

Analyses

Black Panther premier du nom est un unanime succès avec 1,347 milliards de dollars de recettes mondiales et trois récompenses aux Oscars (Meilleurs décors...

Oscar Isaac Marvel Moon Knight Oscar Isaac Marvel Moon Knight

Streaming

La bande-annonce de Moon Knight dévoile Oscar Isaac dans le rôle de Marc Spector, un super-héros souffrant de troubles dissociatifs de l'identité.

Cinéma

Le fiasco monumental de Justice League continue de laisser de vives contusions. Après un tournage apocalyptique, ponctué par le départ de Zack Snyder et...

doctor strange in the multiverse of madness doctor strange in the multiverse of madness

Cinéma

De nouvelles rumeurs suggèrent que Doctor Strange in the Multiverse of Madness va multiplier les décès alors que le MCU s'engouffre pleinement dans le...

Venom Venom

Cinéma

Le réalisateur de Spider-Man : No Way Home, Jon Watts, a également réalisé la scène post-crédit de Venom 2.

Cinéma

La plate-forme de streaming Disney+ prépare une série Real Steel, toujours chapeautée par Shawn Levy, le réalisateur du film initial en 2011. Dans Real...

Plus d'Articles

Cinéma

Le réalisateur de Spider-Man : No Way Home, Jon Watts, a également réalisé la scène post-crédit de Venom 2.

Cinéma

Disney et Marvel Studios ont battu des records l’année dernière avec leurs sorties de films super-héroïques, ils ne souhaitent toutefois que cela ne s’arrête...

Analyses

Voldemort et Grindelwald étaient tous deux les plus sombres sorciers de leur époque. Le quel de ces deux grands sorciers était à leur apogée...

Insolites

La série « Hawkeye » sur Disney+ nous a permis de retrouver le grand méchant de la série Daredevil, à savoir Wilson Fisk « Le Caïd ». Même...

Publicité