Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

#1 DE L'ACTUALITÉ CINÉMA ET SÉRIES

Analyses

Taika Waititi serait-il en train d’agacer tout le monde ?

Free Guy Taika Waititi
Free Guy © FOX

En 2017, Taika Waititi, un cinéaste Néo-Zélandais, débarque dans le monde très prisé du MCU pour réaliser les aventures de Thor 3, intitulées Ragnarök. Pour un virage à 180° du Dieu Nordique. Présenté de façon (trop?) sérieuse dans les deux premiers films de Kenneth Branagh et Alan Taylor, Taika Waititi a complètement effacé l’ardoise du personnage incarné par Chris Hemsworth pour lui donner une nouvelle direction dans le MCU. Exit sa noirceur, sa non confiance en lui et sa souffrance, Thor est devenu l’égérie d’un monde rempli de couleurs, de licornes et d’arc-en-ciel, un esthète d’un monde complètement idiot, entouré de personnages idiots, de chèvres hurlantes et de méchants caricaturaux. 

Si Ragnarök a été encensé, effet de surprise oblige (93% d’avis positifs sur l’agrégateur de critiques Rotten Tomatoes), Love and Thunder connait un succès bien plus mitigé avec 67% de bons avis. Le Parisien parle d’un grand n’importe quoi, le magazine GQ parle lui de l’un des pire films du MCU, tandis que nous expliquons de notre côté pourquoi cette caricature montre les faiblesses d’un MCU en perte de vitesse artistique et surtout, que le cinéaste Néo-Zélandais n’apporte plus aucune plus-value au monde des Blockbusters tant son influence en devient presque néfaste.

Si Vampires en toute intimité (2014) et Jojo Rabbit (2019) restent des œuvres sympathiques du cinéaste, dès que ce dernier gratte à la porte de Hollywood, cela se transforme en catastrophe

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Taika Waititi a cette capacité de prendre en auto-dérision absolument tout et ne parvient jamais à donner un souffle dramaturgique aux événements de Thor 4. A part la scène introductive avec Gorr, c’est le néant. Le destin de Jane Foster est noyé dans des blagues potaches et là où le film aurait pu marquer avec la mort de Valkyrie, Waititi orchestre une pirouette en faisant dire à son héroïne (censée être courageuse) : « Part sans moi affronter Gorr, sinon je vais mourir ». Les mauvais choix se multiplient, dans la lignée de Ragnarök mais, encore une fois, sans l’effet de surprise. Le bedonnant Zeus est ultra-stupide, les Gardiens de la Galaxie ont une inutilité ronflante, le film multiplie à outrance les forcing pour la cause LGBTQ+ en les caricaturant à l’extrême sans leur donner véritablement une place de choix (Là où Phastos de Eternals avait un vrai background et une vraie importance, Love and Thunder créé un Korg homosexuel satirique, exhibe un Thor nu pendant de longues minutes et fait de Valkyrie une héroïne lesbienne en… lui faisant faire un baise-main à une femme). 

Le pire dans tout ça, c’est que l’on sent que le cinéaste a eu les coudées franches pour faire de Love and Thunder tout ce qu’il voulait. Maintes fois il a confié que son film était son projet le plus excitant, celui qui lui ressemblait le plus. Tout fier, il est même jusqu’à aller dire auprès du média Insider l’inspiration où il est allé cherché ses chèvres hurlantes (et là encore, fausse bonne idée)

« Elles n’ont jamais été censés crier. Les chèvres allaient toujours être là parce qu’elles sont dans les bandes dessinées, mais nous ne savions pas comment elles allaient crier. Puis quelqu’un en post-production a trouvé ce mème d’une chanson de Taylor Swift qui contient des chèvres hurlantes. Je ne savais même pas que cela existait. Alors j’ai entendu les chèvres crier, et j’ai juste senti que c’était génial. Beaucoup de gens pensent que c’est moi qui crie. Ce n’est pas le cas. »

Dans une interview passé pour le Hollywood Reporter, Taika Waititi l’avait prévenu, il est venu s’occuper de Thor pour faire « son propre truc » :

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

 « Thor est la franchise qui a le moins d’identité. Elle ne sait pas encore ce qu’elle est. Alors je suis arrivé en disant : ‘Eh bien, ça pourrait être ça.’ J’ai ignoré le matériau d’origine et même les deux premiers films pour essayer de faire mon propre truc« .

Sauf que Thor avait un cheminement qui aurait mérité plus de noirceur que cela. Successivement, il perd sa mère, son peuple, son frère, ses amis proches… Et tout cela n’est qu’esquissé dans Love and Thunder. D’un héros déchu qui a tout perdu, Thor devient un imbécile heureux qui qui n’a que pour point de fixation la narration qu’il est en train de vivre, sans faire attention à ce qu’il se passe autour de lui. Taika Waititi a cette capacité de faire fi de ce qu’il traite pour produire quelque chose qui lui ressemble, et c’est très inquiétant en vue du prochain Star Wars. Les fans s’attaquent en masse à son travail sur Love and Thunder et ne lui feront pas de cadeau à l’avenir. 

Mais Taika Waititi n’a pas fait que du mal chez Marvel… En effet, lorsqu’il apparaît dans un film en tant qu’acteur il se démarque immédiatement par son surjeu, souvent associé à de mauvaises écritures de ses personnages. Mais très souvent il en fait des êtres extravagants, proche de l’insupportable. Derrière l’écran comme devant on a du Taika Waititi et les spectateurs commencent de plus en plus à pointer du doigt ses rôles épuisants. Les plus dubitatifs n’auront qu’à faire attention au personnage d’Antwan dans Free Guy

Face à un acteur-réalisateur qui agace de plus en plus, il est maintenant convenable d’attendre les retombées générales de son travail sur Love and Thunder afin de savoir si les spectateurs sont prêts à découvrir son implication du côté de Star Wars. Et vous, que pensez-vous de Taika Waititi ?

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Publicité

Exclus

Streaming

Un retour attendu des Gardiens, mais dans un esprit de Noël prépondérant

Bande Annonce Cinéma

Dernière ligne droite pour la superproduction de James Cameron

Streaming

Un combo qui ne peut être que gagnant dans ce Spécial Noël GoG

Avengers : Endgame © Disney Avengers : Endgame © Disney

Cinéma

S’il est fraîchement élu par Warner Bros comme étant l’un des deux décisionnaires de la franchise DC Comics au cinéma, James Gunn reste encore...

Thor : Love and Thunder © Marvel Studios Thor : Love and Thunder © Marvel Studios

Analyses

On parle beaucoup de la lassitude du public à l'égard des contenus Marvel ces derniers temps, mais pourquoi cela se produit il ainsi, et...

Jeux Vidéos

Un nouveau gameplay de 45 minutes riche en découvertes !

Plus d'Articles

Analyses

On parle beaucoup de la lassitude du public à l'égard des contenus Marvel ces derniers temps, mais pourquoi cela se produit il ainsi, et...

Actualités

Netflix s’attaque à l’un des piliers de la pop culture avec son actualisation du Little Nemo au pays des rêves du légendaire Winsor McCay,...

Streaming

Un retour attendu des Gardiens, mais dans un esprit de Noël prépondérant

Cinéma

S’il est fraîchement élu par Warner Bros comme étant l’un des deux décisionnaires de la franchise DC Comics au cinéma, James Gunn reste encore...

Publicité