Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Analyses

Obi-Wan Kenobi : Faut-il critiquer absolument l’épisode 3 pour être un fan crédible ? critique sans langue de bois

L’épisode 3 d’Obi-Wan Kenobi aura le mérite de ne laisser personne indifférent.

Obi Wan Kenobi Episode 3 © Lucasfilm © Disney
Obi Wan Kenobi Episode 3 © Lucasfilm © Disney

L’épisode 3 d’Obi-Wan Kenobi est sorti ce mercredi, naturellement, il n’échappe pas à son lot de détracteurs, le fameux Star Wars legacy, car il est bien connu de tous que les pires haters de la saga sont ses « fans ».

L’épisode 3 d’Obi-Wan Kenobi reprend là où l’épisode 2 s’est arrêté, avec Obi-Wan et Leia dans un vaisseau de transport en route vers le système minier de Mapuzo. Le temps de ce trajet, Obi-Wan essaie de se connecter à Qui-Gon et entend les voix de son ancien maître ainsi que celles de Yoda, Reva et Anakin harasser ses pensées. Très vite, ils se retrouvent à traverser un nouveau paysage dans le but de quitter la planète et d’échapper aux griffes de l’Empire.

Naturellement, certaines catégories du fandom trouvent à peu près tout ce dont elles peuvent se plaindre qu’il en devient très difficile de discuter du dernier épisode d’Obi-Wan Kenobi sans entrer dans des débats sans fin. Quiconque a prêté attention à la ferveur entourant la sortie d’Obi-Wan Kenobi a sûrement été témoin de la réponse de Lucasfilm et Disney aux réactions racistes et infondées quant au personnage de Reva incarné par Moses Ingram. Bien que Reva n’ait pas un très gros rôle à jouer dans cet épisode 3 d’Obi-Wan Kenobi, son personnage prend de l’ampleur, à la fois dans les bonnes grâces de Vador, et en poursuivant à développer son image de guerrière impitoyable, redoutable et sans retenue. Les meilleurs méchants à l’écran ont toujours été ceux motivés par des ambitions personnelles et dévorantes. C’est clairement le cas du personnage qui cherche à devenir Grand Inquisiteur, une place auprès de Vador, et visiblement, une vengeance d’Obi-Wan Kenobi. Naturellement, lorsqu’elle se heurte à la résistance de ses collègues inquisiteurs (dont le cinquième frère interprété par Sung Kang), elle parvient tout de même à ses fins.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Dark Vador et Reva Forteresse Mustafar

Dark Vador et Reva Forteresse Mustafar © Lucasfilm © Disney

Outre l’exaspération honteuse suscitée par Moses Ingram, l’introduction de Leia Organa et la manière dont elle est représentée dans la série ont également suscité des réactions négatives. Pourtant, l’interprétation de la jeune princesse par Vivien Lyra Blair est conforme à ce que l’on a appris sur le personnage au fil des ans. Sa capacité de réflexion lorsqu’elle se tient à côté des stormtroopers dans les collines de Mapuzo rappelle la force provocante de Carrie Fisher dans la trilogie originale. Et c’est la relation de Leia avec Obi-Wan, qu’elle appelle Ben, qui est au cœur de l’épisode 3 d’Obi-Wan Kenobi.

Obi-Wan Kenobi est une série portée sur le deuil, une série sur les valeurs qui sont transmises de génération en génération, à la fois au sein des familles et par ceux qui sont dans leur cercle privée. Qu’il s’agisse de traumatismes ou de la Force, ces valeurs ont le pouvoir de façonner la manière dont ces personnages voient le monde et ceux qui le peuple. Ewan McGregor fait ici l’une de ses plus belles prestations, son passé avec Anakin Skywalker influençant clairement la manière prudente et attentive dont il interagit avec Leia. Le Jedi ne peut s’empêcher de s’éprendre de la jeune princesse, même s’il est réticent à l’admettre. Lorsque Leia s’interroge à haute voix sur sa mère et son père, Obi-Wan Kenobi atteint une véritable résonance émotionnelle que seule une franchise avec la longue histoire de Star Wars peut atteindre.

Leia et Obi Wan © Lucasfilm © Disney

Leia et Obi Wan © Lucasfilm © Disney

Si l’affrontement final entre Obi-Wan et Vador était l’aspect le plus attendu de la dernière série Star Wars, la surprise la plus inattendue a été la façon dont les trois derniers épisodes ont exploré ces thèmes avec tant d’habileté, ajoutant de la profondeur là où l’on imaginait un terrain déjà bien développé et peu ouvert à autant d’évolution. De l’apparition d’Anakin dans le désert sous la forme d’une vision à la réflexion d’Obi-Wan sur son frère présumé et disparu depuis longtemps, la série (et la franchise en général) explore les conséquences de la violence de l’Empire de manière intense.

Enfin, dans une séquence finale époustouflante, la violence de l’Empire est mise en évidence lorsque Obi-Wan décide finalement d’affronter directement son destin, et ses remords, alors que Vador arrive sur Mapuzo. « Qu’es-tu devenu ? » demande Obi-Wan à son ancien disciple. La question pourrait aussi bien s’adresser à Vador qu’à lui-même. Après une décennie, que sont-ils devenus, si ce n’est l’ombre de ce qu’ils étaient, accablés tous deux par la douleur physique et mentale ? Pour l’instant, la série ne cherche pas à répondre à cette question, mais cela viendra peut-être au cours des trois épisodes restants. Si les deux premiers épisodes de la série ont été freinés par l’héritage qui les a précédés, l’épisode 3 donne enfin l’impression que la franchise fait à nouveau jouer ses muscles. Sur le plan de l’histoire, il ne fait qu’étoffer une grande partie de ce qui était déjà connu, mais sur le plan émotionnel, Obi-Wan Kenobi sert à donner plus de profondeur à des personnages classiques de l’histoire du cinéma, ce qui est gratifiant tant pour les fans de longue date que pour les cinéphiles, sérivores et spectateurs occasionnels de la franchise Star Wars.

Obi Wan Kenobi Episode 3 Dark Vador © Lucasfilm © Disney

Obi Wan Kenobi Episode 3 Dark Vador © Lucasfilm © Disney

Malheureusement, parmi tout cela, certaines incohérences, parfois fictives, parce qu’un Youtubeur le dit, (faut surtout pas vérifier si c’est vrai), la série est encore très critiquée. Alors que les effets et décors sont pointés du doigt pour leur pauvreté, comme si une planète minière et le désert de Tatooine pouvaient s’apparenter au Las Vegas de Star Wars,  l’incohérence la plus mise en avant serait une phrase de l’épisode 4. Selon « les fans », Obi-Wan Kenobi et Dark Vador ne se sont pas revus entre Star Wars Episode 3 : La Revanche des Sith et l’épisode 4. Une réflexion qui viendrait de la version française de l’épisode 4, « Quand je vous ai quitté j’étais votre disciple, aujourd’hui je suis le Maître ». En réalité la version originale dit plutôt ceci :

  • Je vous attendais Obi-Wan. Enfin nous nous retrouvons. La boucle est maintenant bouclée. Jadis j’étais votre disciple, aujourd’hui, je suis le Maître.
  • Obi-wan : Le Maître des Forces du mal, Vador !

Il n’y a donc rien, même dans le canon, qui indique que ces deux personnages ne se soient jamais revus. Toutefois, si une incohérence notable est bien là, elle survient lors de la séquence dans les chemins souterrains, comment Reva a-t-elle doublée Leia et Tala dans ce chemin qui semble si linéaire ? Elle arrive donc avant la petite princesse à la sortie du tunnel, sans la croiser, sans connaître les plans éventuels d’autres chemins ? Il est clair que cette pirouette scénaristique est dommage et donne du poids à ceux qui ne veulent broyer que du noir sur ce troisième chapitre de la série Obi-Wan Kenobi.  Enfin, si certains peuvent également crier au scandale en voyant avec quelle aisance Dark Vador est empêché de capturer son ancien mentor, peut-être faut-il encore attendre l’épisode 6 pour comprendre que le moment n’était pas encore venu. Soit lors d’un moment de relâchement, Anakin a douté, soit Dark Vador souhaite voir Obi-Wan redevenir ce qu’il était pour prendre sa véritable revanche.

En signant un affrontement aussi immersif, la peur et le doute palpables d’Obi-Wan, défait par un Dark Vador tenant son sabre à une main, sans forcer, en reproduisant la scène finale de l’épisode 3 des films Star Wars, dans l’épisode 3 de la série Obi-Wan Kenobi, reste un évènement pour les fans de la franchise, qui, en cinquante ans, n’ont jamais apprécié un épisode de la saga. Les trois épisodes à venir risquent de faire court, pour autant, sûrement encore bien remplis. On peut facilement imaginer Obi-Wan retrouver la Force, et son mentor, le conduisant une fois de plus vers son destin. La série Obi-Wan Kenobi prouve également le potentiel incroyable que peut réserver un projet travaillé, centré sur Anakin / Dark Vador, ce n’est pas les histoires qui manquent à raconter lorsque l’on connait les matériaux papier dont dispose le personnage.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Publicité

Exclus

© Comic-Con San Diego Marvel

Analyses

Après trois ans d’absence, Marvel est de retour pour la Comic-Con de San Diego, qui se tiendra du 21 au 24 Juillet 2022. C’est...

Luke Skywalker et Obi Wan Kenobi © Lucasfilm © Disney Luke Skywalker et Obi Wan Kenobi © Lucasfilm © Disney

Analyses

Le final de la série Obi-Wan Kenobi est directement relié à Un Nouvel Espoir et explique de nombreux détails, recontextualisant le film qui a...

Dark Vador et Obi-Wan Kenobi © Disney+ © Lucasfilm Dark Vador et Obi-Wan Kenobi © Disney+ © Lucasfilm

Analyses

Obi-Wan Kenobi sera toujours un grand chevalier Jedi, même dans ses moments les plus sombres.

The Falcon and The Winter Soldier © Disney © Marvel Studios The Falcon and The Winter Soldier © Disney © Marvel Studios

Cinéma

C’était dans l’air du temps mais c’est aujourd’hui validé : Marvel a officialisé un projet cinéma autour des Thunderbolts, ces anti-Avengers dont la plupart...

Morgoth et Sauron - Le Seigneur des Anneaux © Warner Bros. © Amazon Prime Video Morgoth et Sauron - Le Seigneur des Anneaux © Warner Bros. © Amazon Prime Video

Analyses

Sauron n'était pas le premier Seigneur des Ténèbres dans la mythologie de Tolkien. Avant Le Seigneur des Anneaux, un autre méchant a cherché à...

Thor : Love and Thunder [Copyright] : Marvel Studios ; Disney Thor : Love and Thunder [Copyright] : Marvel Studios ; Disney

Cinéma

Thor : Love and Thunder marquera l’arrivée du second opus du Dieu du Tonnerre réalisé par Taika Waititi et le quatrième film solo du...

Plus d'Articles

Analyses

Sauron n'était pas le premier Seigneur des Ténèbres dans la mythologie de Tolkien. Avant Le Seigneur des Anneaux, un autre méchant a cherché à...

Cinéma

Il y a quelques mois, pour le 1er Avril, nous vous avions fait croire que Sony avait fait fuiter le scénario de Venom 3....

Cinéma

Taika Waititi continu de nous vendre son fourre tout avec un argumentaire incontournable.

Publicité