Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Top

Les 5 moments clés de l’évolution d’Iron Man dans le MCU

AVENGERS 4 : DES FAN ARTS ET LE TRAILER SÈMENT LE DOUTE
AVENGERS 4 : DES FAN ARTS ET LE TRAILER SÈMENT LE DOUTE

Véritable poumon du Marvel Cinematic Universe de ses débuts en 2008 avec Iron Man de Jon Favreau jusqu’au grand final d’Avengers : Endgame en 2019 des frères Russo, Robert Downey Jr sera apparu dans la saga cinématographique de Kevin Feige à dix reprises sous le costume du fantasque Tony Stark. Le personnage aura été en constante évolution, et la transformation de ses objectifs et de sa psyché est ce sur quoi le MCU aura grandement capitalisé pour arborer une continuité de film en film qui se tienne. 

Si le personnage nous apparaît comme un flambeur total, riche, extravagant et mégalo dans les deux premiers Iron Man et au début du premier Avengers de Joss Whedon (2012), c’est dans le premier film cross-over de la phase 1 que la première marque de son évolution se créé, et que l’on peut joindre à un autre événement quasiment simultané dans la timeline du MCU :

Son sauvetage de New York dans Avengers et l’explosion de sa maison dans Iron Man 3

Dans la dernière partie du long-métrage de Whedon, Stark sauve toute la terre en guidant un missile nucléaire dans l’espace pour exploser le vaisseau mère des Chitauris. Notifions que cela peut être le moment où Thanos, derrière l’invasion, a pu prendre connaissance de qui était Tony Stark (moment que l’on retrouvera lors de leur confrontation dans Infinity War). Le Tony Stark « flambeur » se retrouve ici en position de sauveur de l’humanité, au péril de sa propre vie. A partir de là, le personnage n’est plus le même. Il devient sujet à de violentes crises d’angoisse suite à ces événements qui le perturbe. 

Dans Iron Man 3, qui suit directement Avengers dans la chronologie du MCU, il fait face au Mandarin (mais surtout à Aldrich Killian), qui fait exploser sa maison et « toutes ses créations ». Stark finit par être porté disparu le temps pour lui de rencontrer le jeune Harley Keener et d’établir un plan de bataille pour comprendre où est planqué le Mandarin et comment riposter. La raison de cette grosse défaite du personnage vient des tous derniers « morceaux » de son attitude d’avant les événements d’Avengers. Dans un sursaut d’orgueil mal placé, Stark défie personnellement le Mandarin en lui donnant le lieu de sa maison personnelle, sans se douter des conséquences. Tous les événements que traversera le milliardaire dans Iron Man 3 forgeront sa personnalité nouvelle que l’on retrouvera dans Avengers l’ère d’Ultron (2014).

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
À LIRE  Ernie Hudson explique pourquoi le Ghostbusters de 2016 s'est foiré

La création d’Ultron

Tout le monde l’a vraisemblablement constaté, Stark ne s’est jamais vraiment remis de son sauvetage suicidaire dans le premier Avengers, si bien qu’il est dominé par l’envie de substituer lui-même et les Avengers par une super-armure pouvant sauver le monde. Lors des derniers moments d’Iron Man 3, ce dernier fait péter toutes ses armures et décide de ranger le costume de super-héros (pour peu de temps toutefois). Il doit rempiler pour faire tomber le tout dernier escadron d’Hydra. Et, encore une fois, il se passe un événement à priori anecdotique, mais terriblement singulier dans la vie de Stark. En attrapant le sceptre de Loki, il est en proie à une vision lui dressant, sous fond de guerre meurtrière, la mort de tous ses collègues Avengers. Cette vision est probablement un des rares échos maîtrisé et logique du personnage par rapport à son avenir dans Avengers : Endgame, surtout quand un Captain America mourant lui adressera un cinglant « vous aurez pu tous nous sauver Stark ».

C’est cette vision qui motive à nouveau sa création d’Ultron, pour pouvoir définitivement ranger son tablier. Mais le fait qu’Ultron soit un androïde meurtrier qui le pousse à créer ensuite Vision aura enfermé le personnage dans une nouvelle spirale d’incertitudes. Il ne peut pas compter sur ses créations, alors il va arrêter toute initiative et faire confiance à la « justice » des hommes lambdas via les accords de Sokovie proposés par l’organisation des Nations-Unies. Ce qui amènera Tony à faire directement face aux conséquences de l’ère d’Ultron, dans une scène très importante avec la mère d’un jeune homme décédé en Sokovie.

Les événements de Civil War

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est captain-america-civil-war-1080x643-1-1024x610.jpg.

C’est le troisième point central de son changement de personnalité. Le personnage devient défenseur de la justice. Il refuse et réfute toute idée que les Avengers deviennent une organisation dissidente. Et les dégâts collatéraux engendrés en Sokovie, à Washington et à New York parviennent à le convaincre du bien fondé d’être à disposition des autorités, même si cela implique de se battre avec son allié de toujours. Civil War, à défaut pour nous d’être un film de qualité, aura eu le mérité d’être cohérent puisque les séquelles de cet affrontement tendu auront subsisté dans Infinity War, où l’absence d’une réunion totale des Avengers aura peut être permis à Thanos d’empocher la victoire. 

À LIRE  Eternals : Un des scénaristes confirme la mort d'un personnage

Son côté paternaliste avec Spider-Man

L’attachement de Tony Stark pour le jeune Peter Parker aura développement le côté paternaliste de ce dernier, tandis qu’il devient véritablement père dans Avengers : Endgame. Stark veut protéger un maximum le jeune homme des événements de Civil War et de Spider-Man : Homecoming. Iron Man devient un acteur même de l’évolution du personnage, qui essaiera ensuite de se trouver une figure paternelle de substitution avec Mysterio dans les événements de Spider-Man : Far From Home, sans succès. Notifions enfin que les remords de Stark d’avoir perdu Peter Parker auront eu des répercussions sur les aventures d’Endgame.

Ce qui aura été impactant dans cette relation, c’est clairement les premiers mots de Tony Stark à sa sortie du vaisseau des Gardiens de la Galaxie, au tout début du film des frères Russo en 2019 : « J’ai perdu le petit ».

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

La relation avec sa fille

La dernière étape de son évolution. Le personnage égoïste donne la vie, donne de l’amour et laisse véritablement « tout » derrière lui pour se consacrer à sa vie de famille. Alors que le monde entier ronge son frein, Stark se réfugie (par peur de perdre à nouveau ?) dans son bonheur apparent. Il annonce notamment « l’important ce n’est pas ce que l’on a perdu, c’est ce qu’il nous reste ».

Dernière étape clef de sa chronologie, Tony Stark aura connu une évolution drastique au cours des années. Et si l’on peut reprocher énormément de choses au MCU, la trajectoire de son héros central aura été particulièrement réussie. 

Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Publicité

Exclus

Spider Man No Way Home VFX

Cinéma

La sortie de Spider-Man : No Way Home est prévue dans moins de deux semaines.

Spiderverse 1024x576 1 Spiderverse 1024x576 1

Cinéma

La nouvelle bande-annonce IMAX de Spider-Man : No Way Home présente une nouvelle séquence de Peter Parker.

Cinéma

Eternals de Chloe Zhao s’est imposé comme un long-métrage particulièrement inédit dans les travées du MCU. Dans un objet cinématographique avec une empreinte hybride...

Critiques Cinéma

Grosse sortie de cette fin d’année 2021, Ghostbusters : Afterlife a été reporté à de nombreuses reprises puisqu’il devait, à l’origine, sortir pendant l’été...

The Long Night : Le prequel de Game Of Thrones a commencé son tournage ! The Long Night : Le prequel de Game Of Thrones a commencé son tournage !

Streaming

Avant House of the Dragon, il y a eu The Long Night, le premier spin-off de Game of Thrones qui a finalement été annulé...

Cinéma

Lancé en 2010 sous la houlette de Matthew Vaughn, réalisateur pop et dynamique de Kingsman, Kick-Ass fut un ambitieux projet d’adaptation de comics puisqu’il...

Plus d'Articles

Cinéma

Les fans le réclame, leurs vœux seront exaucés. Riddick 4, baptisé sobrement Furya, débarquera bien dans les salles de cinéma. Plus de huit ans...

Analyses

En introduisant le Doc Ock d'Alfred Molina dans le Marvel Cinematic Universe, Spider-Man : No Way Home ruine rétroactivement la fin de Spider-Man 2.

Streaming

George R. R. Martin, auteur des romans Song of Ice and Fire dont Game of Thrones s'inspire, a commencé à s'inquiéter lorsque la série...

Cinéma

Le 1er Décembre sortira dans nos salles de cinéma, le très attendu Ghostbusters : Afterlife de Jason Reitman. Après l’énorme massacre du reboot de...

Publicité