Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Geeks LandsGeeks Lands

#1 DE L'ACTUALITÉ CINÉMA ET SÉRIES

Actualités

Invisible Man : Blumhouse sur courant alternatif

Invisible Man : Blumhouse sur courant alternatif
Invisible Man : Blumhouse sur courant alternatif

NOTE

Invisible Man est sorti en France depuis le 26 Février 2020. Carton financier et critique à l’international (plus de 100 millions de dollars de recettes enregistrées pour un petit budget de 7 millions), le film est ultra-rentable et respecte toujours la politique économique chère à Jason Blum à savoir conserver un micro-budget sur chacun de ses longs-métrages mais en s’assurant une maxi-rentabilité. Cette minimisation du budget va permettre de recentrer l’intrigue dans quelques lieux simples et confinés, donner un salaire assez bas aux acteurs avec un intéressement éventuel sur les recettes et amoindrir l’apport des effets visuels.

Si le film s’avère plutôt être une réussite critique (7,5/10 sur IMDB ; 91% sur Rotten Tomatoes), nous nous situons plus sur un sentiment mitigé, voire une déception. 

Après l’affreux Nightmare Island, on s’attendait à ce qu’Invisible Man soit une réussite (Blumhouse arrivant toujours à rebondir derrière chaque film d’horreur pour ados qu’ils proposent) mais se feint dans d’innombrables clichés. Si le film est porteur d’un fort et louable message d’émancipation de la femme d’un mari tyrannique, tout est amené avec de trop grosses ficelles. Les personnages sont assez caricaturaux et l’on comprend direct qui est l’antagoniste malgré tout ce que l’on tente de nous faire croire. On suit une montée en pression qui va crescendo mais le climax n’arrive jamais tant Leigh Wannel ne parvient pas à ponctuer correctement l’instauration de son point d’orgue de toute la tension accumulée depuis le début du film.

Au final, c’est la révélation de la véritable nature de l’homme invisible le climax ? Le combat de fin ? La scène censée clôturer l’intrigue ne nous apporte pas tant de réponses que cela. Le film se charge de ne jamais trop répondre correctement à nos questions. 

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Point positif, le film n’adopte pas trop la tendance qu’à Blumhouse pour les jumps-scares, privilégiant une vive montée en tension bien encadrée par le mixage son de Benjamin Wallfish (Blade Runner 2049 ; It chapter 2). Aussi, nous ne sommes pas aussi incisifs que cela puisque la réalisation technique demeure correcte, mais on a le sentiment que Whannel n’arrive pas à rendre percutant le scénario initial qui est, à notre avis, le cœur du problème. Trop de clichés, de redites avec des films d’horreur du même acabit, trop de dialogues et de situations mal-amenées, convenues et décevantes. Invisible Man perd vraiment en crédibilité de ce point de vue là, ce qui est dommage car la relecture du mythe de l’homme invisible sous le prisme contemporain des violences conjugales est vraiment intéressant. 

Toutefois, la prestation d’Elisabeth Moss est intéressante même si elle semble singer la prestation de Claire Foy dans « Paranoia » de Steven Soderbergh (2018). Leigh Whannel semble, d’ailleurs, très inspiré par certains faits techniques utilisés précédemment par Soderbergh, à savoir les gros plans sur les personnages, pour densifier leurs émotions. La caméra se bloque sur les visages pour souvent suivre la chute d’un personnage, ou ses déplacements.

Invisible Man est assez décevant. Si la relecture contemporaine du mythe était remplie d’audace, le film se perd dans un scénario trop cliché et un dénouement trop attendu. Il reste toutefois mieux que le Dark Universe abscons et loupé que La Momie (2017) avait tenté de mettre en place.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Par

Ecrivain de littérature jeunesse, auteur d'une saga littéraire de science-fiction retrouvable ici Futur professeur des écoles, je suis passionné par tout ce qui touche de près comme de loin au cinéma. Je chronique souvent des films d'actualités, mais aussi beaucoup plus anciens. Un film préféré ? Collateral Beauty de David Frankel. Comédien(ne)s favori(e)s ? Ricardo Darin et Helena Bonham Carter.

Publicité

Exclus

Henry Cavill © DC Studios

Cinéma

Qui remplacera l'excellent Henry Cavill dans le rôle de l'Homme d'Acier ?

Ezra Miller - The Flash © DC Films © Warner Bros. Ezra Miller - The Flash © DC Films © Warner Bros.

Cinéma

L’univers du DCU est en giga tourmente depuis un long moment maintenant. L’éviction il y a un an de Walter Hamada aura ramené de...

© Rectangle Productions © Rectangle Productions

Critiques Cinéma

Adaptation du roman d’Eric Reinhardt par Valérie Donzelli, L’amour et les forêts met en scène Virginie Efira et Melvil Poupaud dans une histoire d’amour...

Les Quatre Fantastiques © Fox Les Quatre Fantastiques © Fox

Cinéma

Annoncé depuis presque quatre longues années maintenant, le long-métrage reboot des Quatre Fantastiques depuis le rachat de la Fox par Disney suscite beaucoup de...

Avatar © Fox Avatar © Fox

Cinéma

Après l’éclatant carton d’Avatar : La voie de l’eau (2,4 milliards de dollars de recettes internationales), le monde entier attend désormais les troisièmes aventures...

Jeux Vidéos

Retour à l'époque de l'Egypte Antique!

Plus d'Articles

Cinéma

Après un premier succès d’estime lors d’une sortie hybride sur HBO Max et en VOD lors du printemps 2021, Mortal Kombat s’apprête à connaître...

Cinéma

Annoncé depuis presque quatre longues années maintenant, le long-métrage reboot des Quatre Fantastiques depuis le rachat de la Fox par Disney suscite beaucoup de...

Cinéma

Après l’éclatant carton d’Avatar : La voie de l’eau (2,4 milliards de dollars de recettes internationales), le monde entier attend désormais les troisièmes aventures...

Cinéma

Ce n’est plus un secret pour personne que Deadpool 3 de Shawn Levy marquera une étape clef dans la saga du Multivers chez Marvel....

Publicité