Suivez-nous

Top

Game Of Thrones : LES 10 PLUS PUISSANTES FORTERESSES DE WESTEROS

Les 10 plus puissantes forteresses de Westeros !

Publié

le

Lecture 6 mins.

Au cœur de cette série fantastique révolutionnaire se cache la bataille du trône de fer, un prix pour lequel presque tous les dirigeants de Westeros semblent prêts à mourir. De la bataille de la Baie de la Nera à la bataille des Bâtards, chaque conflit majeur dans Game of Thrones a eu une certaine influence sur qui conserve le pouvoir au sein des Sept Royaumes, grands ou petits.

L’un des facteurs de succès les plus importants dans chaque bataille est la forteresse occupée et l’efficacité de ses défenses. Jetons un coup d’œil aux forteresses les plus difficiles à pénétrer de Westeros, dont certaines restent indomptée à ce jour.


10. VIVESAIGUES


Siège de la maison Tully depuis des générations, Vivesaigues est connue pour ses hauts murs et son fossé, qui limite l’entrée à son entrée étroite. Petyr Baelish y a été élevé pendant son enfance et reste impressionné par ses hauts murs. La cité est admirablement défendu par Robb Stark, perdu par la maison Stark suite aux noces pourpres, elle sera récupérée par Brynden Tully puis reprise par Jaime Lannister.


9. LANCEHÉLION


Lancehélion, foyer ancestral de la maison dirigeante de Dorne, Martell, existe depuis plus de 1000 ans et n’est jamais tombée aux mains de l’ennemi. Au centre de cette forteresse se trouve Tour Lance, une structure de plus de 150 pieds de hauteur entièrement faite d’acier brillant. Malgré la chute de la maison Martell, Lancehélion reste la plus grande forteresse de Dorne, chaque maison dirigeante la choisissant comme base pour régner.


8. HAUTJARDIN


Cette ancienne forteresse a été fondée par Garth Greenhand, l’un des rois des Premiers Hommes, ce qui en fait l’un des châteaux les plus anciens. Il est situé au sommet d’une colline escarpée, fortifiée par de hauts et épais murs. En outre, comme indiqué dans les livres, le mur extérieur et le château intérieur sont séparés par le « Briar Maze », ce qui ralentira sûrement les activités de toute armée d’invasion, permettant ainsi à l’armée locale de se préparer. Elle n’a été capturée qu’une seule fois dans son histoire. Dans la septième saison de Game Of Thrones, Jaime Lannister abandonne Castral Roc et pille le château. La maison Tyrell tombe avec les mûrs de sa bâtisse.

À LIRE
Amazing Stories : La série de Steven Spielberg dévoile son premier trailer

7. HARRENHAL


Une des plus anciennes forteresses des Sept Royaumes, elle abrite également le plus grand château du continent. La forteresse intérieure est si vaste que les terrains qui l’entourent ne peuvent pas produire suffisamment de nourriture pour soutenir toute l’armée dont elle a besoin pour la défendre.

À l’origine, ce château n’a été conquis qu’avec l’aide des dragons d’Aegon Targaryen. Cependant, depuis cette époque, le contrôle du bastion s’est obtenu que par la mort (succession) de causes naturelles ou l’abandon du domaine. Par exemple, lorsque l’armée du Nord de Robb Stark l’a saisie après le retrait de l’armée de Lannister.


6. ACCALMIE


Fief de la maison Baratheon depuis la conquête d’Aegon Targaryen, Accalmie est une forteresse côtière entourée d’eau. Son mur mesure 80 pieds d’épaisseur, tandis que sa tour laisse tomber une chute de 150 pieds dans l’eau. Jamais de son histoire, Accalmie n’est tombée durant un siège. Pendant la rébellion de Robert, Stannis tint plus d’un an le siège imposé par la maison Tyrell.


5. PEYREDRAGON


Cette forteresse est isolée du continent par la baie de la Nera, ce qui la rend assez difficile d’accès et prend suffisamment de temps pour dissuader les ennemis de s’y rendre, sans même lancer une invasion. En outre, le château lui-même est fait pour duré, car il a été construit à l’aide de techniques avancées des tailleurs de pierre de Valyriens qui ont depuis été disparu de la surface du globe.

Peyredragon était un bastion fiable qui a permis à Aegon Targayen et ses sœurs de mettre un pied à Westeros sans être inquiétés, et pour Stannis Baratheon qui s’y installa durant la guerre des cinq rois et jusqu’à sa défaite dans le nord. Grâce à son architecture, il peut être défendu avec succès par une petite armée contre une force d’invasion beaucoup plus importante.


4. CASTRAL ROC


Puissant bastion ancestral de la maison Lannister située sur la côte ouest de Westeros, Castral Roc a environ 6000 ans. Cette forteresse est si bien protégée avec ses hauts murs, sa structure solide et ses nombreux étages que les Lannister ont pu la protéger depuis que Lann le Futé, le premier Lannister, l’a acquise pour la première fois au cours de l’âge des héros.

À LIRE
James Bond 25 : La Chine peut attendre

3. WINTERFELL


Assiégé une seule fois de son histoire entre les mains de Theon Greyjoy et temporairement détenu par la maison Bolton, le fief historique des Stark était et reste une forteresse fiable. Elle a été construire par Bran le Bâtisseur il a plus de 8000 ans, probablement pour affronter les marcheurs blancs si ces derniers franchissaient le mûr (et c’est fait).

En plus d’être difficile à vaincre, Winterfell est également équipé pour faire face au froid avec de nombreuses sources chaudes et cheminées installées dans toute la forteresse. Voir notre TOP 10 sur la maison STARK.


2. LE DONJON ROUGE


Foyer de tous les souverains des Sept Royaumes et de leurs familles, cette forteresse est située à l’intérieur de Port-Réal, qui a ses propres obstacles, défenses que les envahisseurs devraient vaincre avant même d’atteindre le donjon rouge. Daenerys est la seule personne à avoir pris la ville par la force (la rébellion de Robert a terminé par le régicide et la capitulation des défenseurs de la cité). Il n’est clairement pas dit qu’une armée sans dragon pourrait en venir à bout. Malgré tout, l’armée Stark de Sansa à la fin de la huitième saison de Game Of Thrones était aux portes de la ville avec « des milliers de nordiens ».


1. LES EYRIÉ


Entouré par les grandes montagnes et les passages étroits du Val, le chemin menant à l’Eyrié suffit à dissuader les envahisseurs potentiels. Pour rendre les choses plus difficiles, le sentier menant au château est constamment surveillé par des gardes qui n’hésitent pas à s’en prendre à ceux qu’ils considèrent comme une menace, sans compter que le passage oblige les troupes à se déplacer en file indienne. Selon la légende, cette forteresse a plus de 6000 ans et la maison Arryn n’a jamais cédé son siège de ce qui est sûrement la forteresse la plus facile à défendre du royaume. On donne le nom du « Val d’Arryn » tant la maison campe la région depuis des milliers d’années.

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Dossiers

Le Grand Comparatif : Amazon Prime, Canal+, Disney+, Netflix…

Qui à quoi ? Qui diffuse quoi ? Combien ça coûte ?

Publié

le

par

Lecture 6 mins.

Nous sommes actuellement au plein milieu d’un champ de bataille de la guerre du streaming vidéo. Netflix étant le grand-papa de tout le monde dans le domaine. OCS et Amazon Prime Vidéo ont peut-être commencé à faire leurs places, mais une flopée de nouvelles plateformes arrivent… Apple TV+, Disney+, HBO Max, Canal+Séries, Salto, Peacock…

Et pour y voir plus clair, on vous fait découvrir les caractéristiques, prix, contenu ainsi que la position commerciale de toutes les offres déjà disponibles et à venir dans l’hexagone…

Amazon Prime Video :

  • Date de sortie : disponible en France depuis décembre 2016
  • Plateformes : Ordinateur, Tablettes, Smartphone iOS ou Android, SmartTV, Amazon Fire Stick
  • Prix : Comprit dans l’abonnement Amazon Prime (49 ‎€ par an)
  • Contenu : Séries populaires et films principalement
  • Positionnement : Amazon Prime Video est surtout un produit d’appel pour déclencher l’abonnement Amazon Prime (livraison gratuite lors d’achats sur Amazon). La plateforme propose beaucoup moins de contenus originaux que Netflix, même si elle a réussi à sortir quelques gros succès comme The marvelous Mrs Maisel, Transparent, Jack Ryan, Good Omens, etc… Fonctionnant surtout grâce aux accords de licence avec les studios, notamment pour proposer une offre alléchante de séries et films populaires. Amazon Prime Video s’apprête à perdre de nombreux programmes dans les prochains mois et années ; notamment avec la série Seigneur des Anneaux qui est très attendue…

Apple TV+ :

  • Date de sortie : disponible dans le monde entier depuis le 1er novembre
  • Plateformes : iPhone, iPad, AppleTV, Airplay, Ordinateur, SmartTV Samsung
  • Prix : 4,99 €/mois
  • Contenu : Seulement des originaux rempli de stars, mais seulement 14 programmes annoncés, dont 9 au lancement.
  • Positionnement : La plateforme est tout simplement un appât. Une cerise sur le gâteau pour déclencher chez les clients un achat ou un renouvellement de produits Apple. Parce qu’un an d’abonnement est offert pour tout achat de certains iPhone, iPad, Mac, etc. Pour les autres consommateurs, le prix est faussement attractif. Car Apple TV+ est très loin, le service le plus cher du marché en raison de son contenu limite inexistant. Mais Apple aurait quand même débloqué un budget de 6 milliards de dollars pour produire les contenus distribués en 2019 et 2020.

Canal+ Series :

  • Date de sortie : disponible en France depuis Mars 2019
  • Plateformes : Ordinateur, Tablettes, Smartphone iOS ou Android
  • Prix : 6,99 €/mois (1 écran), 9,99 €/mois (2 écrans), 11,99 €/mois (4 écrans)
  • Contenu : À peu près 150 séries disponibles, dont les créations originales Canal+ et des séries américaines et européennes
  • Positionnement : Canal+ Séries à l’ambition d’être le nouveau Netflix français, avec énormément moins de contenus, mais une offre haut de gamme. Sa venue pourrait venir du fait que Canal+ souhaite devenir le principal distributeur des services de streaming en France. Ils espèrent également être le seul distributeur en France du service Disney+ lors de sa sortie en 2020.
À LIRE
Amazing Stories : La série de Steven Spielberg dévoile son premier trailer

Disney+:

  • Date de sortie : disponible à partir du 31 mars 2020
  • Plateformes : Apple TV, Tablettes, Smartphone iOS et Android, Android TV, Chromecast, Ordinateur, PlayStation 4, Xbox One
  • Prix : 6,99 €/mois
  • Contenu : 500 films et 7 500 épisodes de séries, issus de son énorme catalogue maison. L’offre de Disney+ se construit autour de cinq de ses marques phares : ses grands dessins animés incontournables, les œuvres de Pixar (Toys Story, Cars…) acquis en 2006, les superhéros de Marvel, l’univers Star Wars (produis par la société Lucasfilm, rachetée en 2012), mais aussi la chaîne de documentaires National Geographic. Grâce à ses nombreux studios affiliés, Disney dispose de tellement de contenus qu’il se permet même d’en réserver une grosse partie à un autre service, Hulu (indisponible en France). Les programmes du studio 21th Century Fox et ABC Studios, producteurs de séries cultes depuis des décennies, ne seront pas sur Disney+, à l’exception de quelques pépites comme Les Simpson.
  • Positionnement : Disney souhaite et compte faire face à Netflix grâce à son catalogue de séries, films et dessins animés plus que cultes. D’autant plus que Disney compte aussi proposer des séries originales dérivées de ses grandes licences comme Star Wars et Marvel. Et compte également sur des films originaux à un rythme régulier sans passer par la case cinéma.

Netflix:

  • Date de sortie : disponible en France depuis septembre 2014
  • Plateformes : Ordinateur, Tablettes, Smartphone Windows Phone, iOS et Android, SmartTV, Apple TV, Chromecast, PlayStation 3/4, Xbox 360/One, Wii U, Décodeurs Bbox, SFR et Orange, Lecteur Blu-ray LG, Panasonic, Samsung, Sony et Toshiba
  • Prix : 7,99 €/mois (1 écran), 11,99 €/mois (2 écrans), 15,99 €/mois (4 écrans)
  • Contenu : Séries et films de licence ou originales, documentaires, télé-réalité, programmes pour enfants, stand-up
  • Positionnement : Leader et fondateur du concept, Netflix a investi 15 milliards de dollars en 2019 pour réduire sa dépendance aux contenus sous licence appartenant à ses futurs concurrents. Pari très loin d’être gagné ; premier semestre 2019, 65 % du temps passé devant la plateforme aux États-Unis l’était devant du contenu sous licence contre 80 % fin 2018. En France, Netflix est également le champion avec 6 millions d’abonnés en septembre 2019, pour 158 millions au niveau mondial. Pour résister à la concurrence, sa production de contenu original ne cesse de grimper de mois en mois.
À LIRE
Birds Of Prey : Warner change le nom du film pour se relancer

OCS:

  • Date de sortie : disponible en France depuis octobre 2013
  • Plateformes : Ordinateur, Tablettes, Smartphone, iOS et Android, SmartTV seulement si votre décodeur vous le permet ou si vous prenez l’abonnement à 11,99 €/mois
  • Prix : 9,99 €/mois (3 écrans) et 11,99 €/mois (illimité)
  • Contenu : OCS est à la fois une plateforme de SVoD et un bouquet de chaînes séries et cinéma, axé sur du contenu « de qualité », organisé parfois par thématiques.
  • Positionnement : Connu pour son partenariat avec HBO, qui lui donne accès à des contenus à succès dans la critique et le public comme Game Of Thrones. Mais ce partenariat finit en 2022. Sera-t-il renouvelé ? Pas sûr, étant donné que WarnerMedia, la maison mère d’HBO, se lance aussi dans le streaming vidéo en 2020 avec HBO Max…

Mais bientôt il y aura aussi…

HBO Max:

  • La future plateforme du studio WarnerMedia sera lancée aux États-Unis en mai 2020 pour 14,99 $/mois. Elle proposera plus de 10 000 heures de contenus issus d’un énorme catalogue : les programmes produits par HBO, ceux de Warner Bros (dont l’intégrale de Friends, repris à Netflix), le dessin animé culte South Park, et de nombreuses séries originales seront sur la plateforme.

PEACOCK :

  • Le studio NBCUniversal lancera son service Peacock en avril 2020 aux États-Unis avec plus de 15 000 heures de contenus. Son contenu de soixante-dix ans d’expérience dans les séries, accompagné d’énormes succès dont The Office (repris à Netflix où elle était la deuxième série la plus populaire après Friends). De nombreuses séries originales sont prévues, à un rythme d’un épisode par semaine comme Disney+. Peacock sera à la fois SVoD (abonnement mensuel) et AVoD (pas d’abonnement, mais de la publicité).

SALTO :

  • Lancé en France courant 2020, Salto se définit comme l’alliance de l’audiovisuel français (TF1, France Télévisions, groupe M6) face à Netflix. Mais celui devra maintenant faire face à Disney+. Ce qui veut dire que les utilisateurs devront faire un choix pour les nouvelles plateformes qui arriveront au court de l’année 2020. Il y a il vraiment un choix entre Disney+ et Salto ?

Désormais nous sommes dans la guerre du streaming à la demande ; peut-être que cela annonce la mort de la télé telle que nous la connaissons et annonce la naissance d’une nouvelle ère. Mais est-ce que la cumulation de ces abonnements deviendra trop chère pour le temps passer sur chacun d’entre eux ?

Continuer la lecture

Ordre De Lecture

Ordre de Lecture : Saga James Bond (Daniel Craig)

Filmographie James Bond par Daniel Craig.

Publié

le

par

Lecture 2 mins.

James Bond est une franchise qui s’évertue à travers les époques. Créé en 1953 par l’écrivain et ancien espion britannique Ian Fleming, James Bond fait son apparition pour la première fois dans le roman Casino Royale. 

Dans cet ordre de lecture, nous nous intéressons uniquement à la filmographie James Bond en cours interprété par Daniel Craig et dont le dernier film de la franchise s’apprête à investir nos salles.

ORDRE DE LECTURE – JAMES BOND (DANIEL CRAIG)

1 / CASINO ROYALE

Le choix de prendre Daniel Craig dans le rôle de l’espion britannique a été vivement critiqué. Si bien que beaucoup de fans ont appelé au boycott du premier film Bond sous l’ère Craig en 2006. Erreur de jugement, Daniel Craig est un James Bond hors pair dont l’accent britannique naturel fait des merveilles. D’ailleurs, Craig est le deuxième acteur britannique a incarné le rôle (avec Roger Moore).

Casino Royale est un succès critique et box-office.

À LIRE
Amazing Stories : La série de Steven Spielberg dévoile son premier trailer

2 / QUANTUM OF SOLACE

Quantum of Solace ou 007 Quantum réalisé par Marc Forster est sorti en 2008. C’est le vingt-deuxième opus de la série des films de James Bond et le deuxième avec Daniel Craig.

Le film reprend le titre original de la nouvelle Chaleur humaine publiée dans le recueil Bons baisers de Paris de Ian Fleming. Judi Dench (« M »), Giancarlo Giannini (René Mathis), Jeffrey Wright (Felix Leiter) et Jesper Christensen (M. White) figurent également de nouveau dans la distribution.

3 / SKYFALL

Sorti en 2012 Skyfall marque le cinquantième anniversaire de la franchise James Bond au cinéma. Ses résultats au box-office explosent tous les records de la franchise en dépassant aisément le milliard de dollars. Il est à ce jour le film le plus apprécié par les critiques. Une véritable oeuvre d’espionnage sans égal.

4 / SPECTRE

Après le génialissime Skyfall vient 007 Spectre, dans la continuité des premiers films. Spectre garde au coeur de son scénario le coté romanesque du super méchant qui veut détruire le monde. On se retrouve au même titre que l’opus précédent, transporté dans l’univers d’espionnage propre et unique à James Bond.

À LIRE
James Bond 25 : La Chine peut attendre

5 / NO TIME TO DIE

Cinquième et dernier film de la franchise James Bond par Daniel Craig. Surnommé James Bond 25, No Time To Die est le vingt cinquième film de la saga Bond au cinéma.

Le film sortira en 2020.

Synopsis 

James Bond n’est plus en service et profite d’une vie tranquille. Mais son répit est de courte durée, car l’agent de la CIA Felix Leiter fait son retour pour lui demander son aide. Sa mission, qui est de secourir un scientifique kidnappé, va se révéler plus traître que prévu, et mener 007 sur la piste d’un méchant possédant une nouvelle technologie particulièrement dangereuse.

Continuer la lecture

Top

Toutes les séries Marvel – Disney+ classées

Toutes les séries Marvel à venir sur Disney+

Publié

le

par

Lecture 3 mins.

Nous allons classer par « ordre de hype » les séries Marvel à venir sur Disney+. Le système de classement ordre de hype est bien évidemment relatif et sujet à de nombreuses controverses, nous aimerions également connaître vos séries les plus attendues de Disney+, la plateforme de streaming Disney.

LES SÉRIES MARVEL – DISNEY+

VIII / THE FALCON AND THE WINTER SOLDIER (2020)

La série met en avant Anthony Mackie dans son rôle de Samuel « Sam » Wilson ainsi que Sebastian Stan dans le rôle de James Barnes. Une série que nous plaçons dans les moins attendues parmi les Marvel à venir. Nous considérons déjà les personnages comme étant peu intéressant, en particulier Falcon dont l’acteur ne brille pas par son jeu. Un duo qui devrait néanmoins offrir un divertissement correct avec un scénario sans doute basique, à voir.

VII / HAWKEYE (2021)

La série portée sur le personnage Hawkeye et toujours interprété par Jeremy Renner laisse de quoi se faire un peu de mordant.

L’acteur est très loin d’être à son niveau d’antan et le Marvel Cinematic Universe ne lui a pas franchement rendu sa splendeur. On espère seulement ne pas voir le personnage se transformer en The Arrow dont la version CW s’est elle-même essoufflée méchamment.

À LIRE
Critique : Dolittle - un remake réussi ?

VI / MS. MARVEL (2022 ?)

Miss Marvel sera la première héroïne musulmane d’une série en live action de Disney, a souligné le Hollywood Reporter qui avait sorti l’information quelques heures avant la D23. Ms Marvel est devenue Kamala Khan, une jeune étudiante musulmane, en 2013. Auparavant il s’agissait du nom de Carol Danvers, qui est ensuite devenu Captain Marvel.

V / WANDA VISION (2021)

La série mettra en scène Vision et sa compagne Wanda, La Sorcière Rouge, dont le potentiel est comparable à celui du Phoenix.

Il y a une belle histoire à raconter sur ce personnage et la série devrait avoir un impact important qui permettrait également de revoir les deux personnages au grand écran.

IV / SHE-HULK (2022 ?)

Comme son nom l’indique en anglais (il s’agit de Miss Hulk en VF), She-Hulk est la version féminine du grand superhéros vert — elle a obtenu les gènes transformés de Hulk, sous cousin, qui lui a fait une transfusion sanguine.

Elle a été créée en 1980 par Stan Lee. La série pourrait bien mettre Red Hulk en tant qu’antagoniste.

III / LOKI (2021)

Loki était un personnage malicieux et porté par le charismatique Tom Hiddleston, il a rapidement su gagner les fans à sa cause. Il fait ses débuts dans le MCU aux cotés de Thor et a toujours gardé la cote.

Sa série est très attendue et a un beau potentiel d’histoire à nous raconter, notamment, sur sa quête de pouvoir qui le conduisit aux événements d’Avengers. On sait également que Loki va exploiter le domaine du retour dans le temps.

À LIRE
Aquaman 2 : Une énorme pétition demande le retrait d’Amber Heard

II/ MOON KNIGHT

(2022 ?)

Le personnage Marvel, alter ego et dont la création est librement inspirée de Batman, aura également le droit à sa série sur Disney+. Le personnage est depuis longtemps réclamé par les fans et on espère qu’il aura le droit à un véritable traitement de faveur et revigorant pour le genre. Une série qu’il nous tarde déjà de découvrir.

I / WHAT IF ?

Et si Hitler avait gagné la guerre ? Imaginez les histoires que l’on pourrait créer en partant de cette simple idée. C’est en exploitant ce filon de créativité que What If revisitera les 23 films du MCU à raison d’un épisode pour un film.

Et si Captain America était un zombie ? Regardons le logo de plus près :

What If… Une série pleine de promesses

Cela ne vous rappelle rien ?

What If est définitivement la série Marvel la plus originale et capable d’enfin sortir de la recette basique du MCU et de proposer un semblant de créativité captivante.

Continuer la lecture

En ce moment