Suivez-nous

Top

Game Of Thrones : 10 Choses à savoir sur la maison Stark

L’arrivée de la dernière saison de Game Of Thrones se fait attendre depuis trop longtemps. Si l’hiver est arrivé dans la septième saison, c’est en définitive une tempête qui s’apprête à tourmenter les royaumes de Westeros dans la huitième et dernière saison de la série.

Publié

le

Lecture 8 mins.

L’arrivée de la dernière saison de Game Of Thrones se fait attendre depuis trop longtemps. Si l’hiver est arrivé dans la septième saison, c’est en définitive une tempête qui s’apprête à tourmenter les royaumes de Westeros dans la huitième et dernière saison de la série.

Une série devenue cultissime, battant record sur record depuis la toute première saison. George Martin a fait de son œuvre un incontournable et de ses romans des classiques littéraires auxquels nul passionné ne pourrait échapper.

Seulement, les meilleures choses ont une fin. Game Of Thrones a prévu de s’arrêter au sommet de sa gloire et conserver à jamais son succès triomphal. La série se termine et déjà nous attendons les prequels de celle-ci. Et dieu sait qu’il y a de quoi faire ! Personne ne sait ce qui adviendra du monde magique de Westeros et de ses habitants, bien qu’on ai fait une estimation des évènements les plus marquants à venir dans la saison 8 de Game Of Thrones.

C’est aux hommes du nord à qui reviendra le terrible fardeau de vaincre les terribles marcheurs blancs. Nous vous présentons donc, dix faits sur la maison Stark pas forcément connus de tous.


X/ WINTERFELL EST NATURELLEMENT ÉQUIPÉE POUR FAIRE FACE AU FROID

En raison du climat froid du nord, Winterfell, la maison ancestrale des Stark, a été construite afin de permettre à ses habitants de mieux faire face au temps hivernal. En plus des nombreux foyers installés dans les salles du château, Winterfell a été construit à l’origine sur une source chaude naturelle cachée sous les cryptes, dont l’eau traverse les murs du château.

En plus de l’eau chaude naturelle de la source qui coule à travers les murs et chauffe les pièces, il y a des étangs dans le bois sacré qui recueillent l’eau chaude. Ce système permet également au sol de rester boueux et évite ainsi le gel.

IX/ LEUR LOYAUTÉ APPARTIENT AU NORD

Alors que Robb Stark a mené une grande révolte contre l’armée des Lannister avant de devenir la proie de Walder Frey au Mariage Pourpre, les Stark n’ont généralement jamais cherché à vaincre la maison dirigeante des Sept RoyaumesNed Stark était extrêmement réticent à devenir la main de Robert Baratheon notamment à cause de son désir de gouverner le Nord.

Afin de protéger les intérêts des hommes du Nord (alors que John Snow n’a montré que peu d’intérêt pour le trône de fer), il a assuré à Daenerys qu’il était davantage préoccupé par la menace d’au-delà du mur. Conformément à la devise de la maison Stark « Winter Is Coming » (l’Hiver Vient), la Maison Stark considère le bien-être du Nord comme sa principale priorité. Et, aujourd’hui, l’unique préoccupation des enfants Stark est bien la survie de tous.

XIII / BRAN STARK EST NOMMÉ D’APRÈS LE FONDATEUR DE LA MAISON

On pense que non seulement Bran Le Bâtisseur était le membre à l’origine de la Maison Stark, mais qu’il aurait également construit Winterfell. Il est assez largement admis que Bran Le Bâtisseur a construit ce château dans le but de défendre le peuple de Westeros du Roi de la Nuit.

En plus de fonder la maison Stark et sa forteresse, Bran le bâtisseur a érigé le mur pour protéger les premiers hommes et les enfants de la forêt des Marcheurs blancs après avoir survécu à la longue nuit. Le mur est enchanté par la magie ancienne et Bran s’est allié à des géants et les enfants de la forêt afin d’arriver à cet exploit architectural.

VII / LES STARK DESCENDENT DES PREMIERS HOMMES

Lorsque les premiers hommes étaient en guerre avec les enfants de la forêt, les enfants ont créé le premier marcheur blanc à partir d’un homme comme moyen de protection. Plus tard, le marcheur blanc se retourna contre eux, ce qui mena au carnage que l’on connait.

Ces événements se sont produits dans les parties les plus septentrionales de Westeros, les descendants de ces premiers hommes ont finalement fondé de nombreuses maisons du nord, y compris la maison Stark. Pour cette raison, la Maison Stark suit toujours la foi des Premiers Hommes (Anciens Dieux de la Forêt), plutôt que la Foi des Sept comme le reste de Westeros.

VI / LES SAUVAGEONS ONT ASSURÉ LA LIGNÉE STARK

L’un des ancestraux rois Sauvageons, Bael le Barde (autrement connu sous le nom de Roi au-delà du mur), a convaincu Brandon (le Bâtisseur) Stark de se marier à sa fille. Cependant, ce mariage ne dura pas longtemps et Bael le Barde renvoya la fille de Brandon à Winterfell avec son nouveau-né.

Parce qu’il n’y avait pas d’autre héritier Stark à l’époque, l’arrivée du nouveau-né était extrêmement importante pour la survie de la lignée familiale et ce nouveau-né allait devenir le Seigneur Stark dont les descendants donnèrent naissance aux enfants Stark connus dans la série aujourd’hui.

V / UNE ALLIANCE AVEC DAENERYS TRAHI LA TRADITION

Alors que le roi du Nord Torrhen Stark faisait allégeance au roi Aegon Ier (remplaçant ainsi sa royauté par le titre de Gouverneur du Nord), l’alliance Targaryen-Stark n’était pas en reste jusqu’à la Rébellion de Robert.

Lorsque Rhaegar « aurait enlevé » Lyanna Stark, Brandon Stark a confronté le roi Aerys II et a demandé à ce que Lyanna lui soit rendu. Cela s’est terminé par le roi fou qui a envoyé au bûcher Brandon et son père Rickard. Après avoir appris l’exécution des membres de sa famille, Ned Stark entra dans la rébellion aux côtés des Barathéon. Depuis ce jour, les hommes du Nord méprisent les Targaryen. L’arrivée de Daenerys à Winterfell et l’allégeance de Jon risque donc de ne pas être aussi chaleureuse, bien que dans un certain sens, celle-ci abroge une tradition plus récente à la faveur d’une alliance bien plus ancienne.

IV / IL N’Y A PAS D’ÉPÉES STARK SUR LE TRÔNE DE FER

Le trône de fer est formé des épées que le premier roi des sept royaumes a prises à ses ennemis tombés au combat. En raison de la promesse d’allégeance de Torrhen Stark, mentionnée ci-dessus, les Starks étaient l’une des rares maisons à ne pas entrer en guerre contre la maison Targaryen lors de la conquête de Westeros.

Bien que tristement connu sous le nom de « Roi qui a ployé le genou », Torrhen prit la décision de se soumettre aux Targaryen afin de sauver des milliers de vies des hommes du Nord. Il savait que les hommes du Nord ne faisaient pas le poids face aux forces targaryenes, affirmant ainsi son allégeance comme un moyen de les empêcher d’être massacrés.

Il a choisi de se soumettre à Aegon et à ses armées, plutôt que de se battre et de risquer la vie de ses hommes. Aegon possédait alors 45 000 hommes et trois dragons lorsque la famille Stark n’avait que 30 000 soldats. Dans la saison 3, Catelyn Stark explique à Robb qu’il n’y aurait nulle honte à capituler, comme le fit jadis son ancêtre Torrhen envers une maison plus puissante. Bien sûr, Robb a refusé, rappelant à Catelyn qu’Aegon n’avait pas tué le père de Torrhen.

III / LA RIVALITÉ BOLTON STARK NE DATE PAS D’AUJOURD’HUI

Au cours de l’Âge des Héros, les Starks souhaitaient réunir le Nord sous une seule bannière. Les Bolton, qui s’opposaient à cette unification, combattirent les Starks et écorchèrent de nombreux soldats vivants, ce qui explique la présence de l’homme écorché sur leur bannière.

Les Starks ont triomphé des Bolton et les ont forcés à renoncer à cette pratique barbare avant que les Bolton ne deviennent des bannerets Stark. Alors que beaucoup considèrent le mariage pourpre comme la trahison ultime des Bolons, cette querelle avait déjà commencé des années auparavant.

II / LA MAISON STARK EST CELLE QUI POSSÈDE LE PLUS DE BANNERETS

De toutes les maisons de Westeros, les Stark ont formé le plus grand nombre d’allégeances avec d’autres maisons. Outre les grandes seigneuries telles que Tully, Mormont, Glover et Reed, les Stark ont plus de 10 petites maisons qui se sont engagées à se rallier à leur appel lorsque le moment sera venu.

Cela fait des Stark la maison la plus populaire de Westeros, avec plus de bannerets que la puissante maison Lannister.

I / UN STARK A GOUVERNÉ LES SEPT COURONNES

La majeure partie de l’histoire des Stark les maintient dans le nord — en tant que rois, gouverneurs et seigneurs du Nord. Malgré la rébellion et d’autres maisons convoitant le trône de fer, Robb Stark fut le premier à tenter ouvertement de devenir le roi suprême de Westeros. Pourtant, s’il avait réussi, il n’aurait pas été le premier à gouverner dans la capitale.

Après la « Danse des Dragons » (conflit de succession entre les princes héritiers de la maison Targaryen), le roi Aegon III monta sur le trône de fer et déclara Cregan Stark comme main du roi. Alors que le jeune roi avait onze ans à l’époque, Cregan gouverna exactement six jours à Port-Royal. Au cours de cette période, il arrêta 22 hommes pour le meurtre de l’ancien roi et en fit exécuter plusieurs (la plupart choisirent de prendre le Noir plutôt qu’être condamné à mort). Dès qu’il eut terminé avec cette affaire, Cregan démissionna de sa mission de main du roi et se dirigea vers le nord. Son temps de gouverner le royaume fut connu sous le nom de « L’Heure du loup ».

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Dossiers

Le Grand Comparatif : Amazon Prime, Canal+, Disney+, Netflix…

Qui à quoi ? Qui diffuse quoi ? Combien ça coûte ?

Publié

le

par

Lecture 6 mins.

Nous sommes actuellement au plein milieu d’un champ de bataille de la guerre du streaming vidéo. Netflix étant le grand-papa de tout le monde dans le domaine. OCS et Amazon Prime Vidéo ont peut-être commencé à faire leurs places, mais une flopée de nouvelles plateformes arrivent… Apple TV+, Disney+, HBO Max, Canal+Séries, Salto, Peacock…

Et pour y voir plus clair, on vous fait découvrir les caractéristiques, prix, contenu ainsi que la position commerciale de toutes les offres déjà disponibles et à venir dans l’hexagone…

Amazon Prime Video :

  • Date de sortie : disponible en France depuis décembre 2016
  • Plateformes : Ordinateur, Tablettes, Smartphone iOS ou Android, SmartTV, Amazon Fire Stick
  • Prix : Comprit dans l’abonnement Amazon Prime (49 ‎€ par an)
  • Contenu : Séries populaires et films principalement
  • Positionnement : Amazon Prime Video est surtout un produit d’appel pour déclencher l’abonnement Amazon Prime (livraison gratuite lors d’achats sur Amazon). La plateforme propose beaucoup moins de contenus originaux que Netflix, même si elle a réussi à sortir quelques gros succès comme The marvelous Mrs Maisel, Transparent, Jack Ryan, Good Omens, etc… Fonctionnant surtout grâce aux accords de licence avec les studios, notamment pour proposer une offre alléchante de séries et films populaires. Amazon Prime Video s’apprête à perdre de nombreux programmes dans les prochains mois et années ; notamment avec la série Seigneur des Anneaux qui est très attendue…

Apple TV+ :

  • Date de sortie : disponible dans le monde entier depuis le 1er novembre
  • Plateformes : iPhone, iPad, AppleTV, Airplay, Ordinateur, SmartTV Samsung
  • Prix : 4,99 €/mois
  • Contenu : Seulement des originaux rempli de stars, mais seulement 14 programmes annoncés, dont 9 au lancement.
  • Positionnement : La plateforme est tout simplement un appât. Une cerise sur le gâteau pour déclencher chez les clients un achat ou un renouvellement de produits Apple. Parce qu’un an d’abonnement est offert pour tout achat de certains iPhone, iPad, Mac, etc. Pour les autres consommateurs, le prix est faussement attractif. Car Apple TV+ est très loin, le service le plus cher du marché en raison de son contenu limite inexistant. Mais Apple aurait quand même débloqué un budget de 6 milliards de dollars pour produire les contenus distribués en 2019 et 2020.

Canal+ Series :

  • Date de sortie : disponible en France depuis Mars 2019
  • Plateformes : Ordinateur, Tablettes, Smartphone iOS ou Android
  • Prix : 6,99 €/mois (1 écran), 9,99 €/mois (2 écrans), 11,99 €/mois (4 écrans)
  • Contenu : À peu près 150 séries disponibles, dont les créations originales Canal+ et des séries américaines et européennes
  • Positionnement : Canal+ Séries à l’ambition d’être le nouveau Netflix français, avec énormément moins de contenus, mais une offre haut de gamme. Sa venue pourrait venir du fait que Canal+ souhaite devenir le principal distributeur des services de streaming en France. Ils espèrent également être le seul distributeur en France du service Disney+ lors de sa sortie en 2020.

Disney+:

  • Date de sortie : disponible à partir du 31 mars 2020
  • Plateformes : Apple TV, Tablettes, Smartphone iOS et Android, Android TV, Chromecast, Ordinateur, PlayStation 4, Xbox One
  • Prix : 6,99 €/mois
  • Contenu : 500 films et 7 500 épisodes de séries, issus de son énorme catalogue maison. L’offre de Disney+ se construit autour de cinq de ses marques phares : ses grands dessins animés incontournables, les œuvres de Pixar (Toys Story, Cars…) acquis en 2006, les superhéros de Marvel, l’univers Star Wars (produis par la société Lucasfilm, rachetée en 2012), mais aussi la chaîne de documentaires National Geographic. Grâce à ses nombreux studios affiliés, Disney dispose de tellement de contenus qu’il se permet même d’en réserver une grosse partie à un autre service, Hulu (indisponible en France). Les programmes du studio 21th Century Fox et ABC Studios, producteurs de séries cultes depuis des décennies, ne seront pas sur Disney+, à l’exception de quelques pépites comme Les Simpson.
  • Positionnement : Disney souhaite et compte faire face à Netflix grâce à son catalogue de séries, films et dessins animés plus que cultes. D’autant plus que Disney compte aussi proposer des séries originales dérivées de ses grandes licences comme Star Wars et Marvel. Et compte également sur des films originaux à un rythme régulier sans passer par la case cinéma.

Netflix:

  • Date de sortie : disponible en France depuis septembre 2014
  • Plateformes : Ordinateur, Tablettes, Smartphone Windows Phone, iOS et Android, SmartTV, Apple TV, Chromecast, PlayStation 3/4, Xbox 360/One, Wii U, Décodeurs Bbox, SFR et Orange, Lecteur Blu-ray LG, Panasonic, Samsung, Sony et Toshiba
  • Prix : 7,99 €/mois (1 écran), 11,99 €/mois (2 écrans), 15,99 €/mois (4 écrans)
  • Contenu : Séries et films de licence ou originales, documentaires, télé-réalité, programmes pour enfants, stand-up
  • Positionnement : Leader et fondateur du concept, Netflix a investi 15 milliards de dollars en 2019 pour réduire sa dépendance aux contenus sous licence appartenant à ses futurs concurrents. Pari très loin d’être gagné ; premier semestre 2019, 65 % du temps passé devant la plateforme aux États-Unis l’était devant du contenu sous licence contre 80 % fin 2018. En France, Netflix est également le champion avec 6 millions d’abonnés en septembre 2019, pour 158 millions au niveau mondial. Pour résister à la concurrence, sa production de contenu original ne cesse de grimper de mois en mois.

OCS:

  • Date de sortie : disponible en France depuis octobre 2013
  • Plateformes : Ordinateur, Tablettes, Smartphone, iOS et Android, SmartTV seulement si votre décodeur vous le permet ou si vous prenez l’abonnement à 11,99 €/mois
  • Prix : 9,99 €/mois (3 écrans) et 11,99 €/mois (illimité)
  • Contenu : OCS est à la fois une plateforme de SVoD et un bouquet de chaînes séries et cinéma, axé sur du contenu « de qualité », organisé parfois par thématiques.
  • Positionnement : Connu pour son partenariat avec HBO, qui lui donne accès à des contenus à succès dans la critique et le public comme Game Of Thrones. Mais ce partenariat finit en 2022. Sera-t-il renouvelé ? Pas sûr, étant donné que WarnerMedia, la maison mère d’HBO, se lance aussi dans le streaming vidéo en 2020 avec HBO Max…

Mais bientôt il y aura aussi…

HBO Max:

  • La future plateforme du studio WarnerMedia sera lancée aux États-Unis en mai 2020 pour 14,99 $/mois. Elle proposera plus de 10 000 heures de contenus issus d’un énorme catalogue : les programmes produits par HBO, ceux de Warner Bros (dont l’intégrale de Friends, repris à Netflix), le dessin animé culte South Park, et de nombreuses séries originales seront sur la plateforme.

PEACOCK :

  • Le studio NBCUniversal lancera son service Peacock en avril 2020 aux États-Unis avec plus de 15 000 heures de contenus. Son contenu de soixante-dix ans d’expérience dans les séries, accompagné d’énormes succès dont The Office (repris à Netflix où elle était la deuxième série la plus populaire après Friends). De nombreuses séries originales sont prévues, à un rythme d’un épisode par semaine comme Disney+. Peacock sera à la fois SVoD (abonnement mensuel) et AVoD (pas d’abonnement, mais de la publicité).

SALTO :

  • Lancé en France courant 2020, Salto se définit comme l’alliance de l’audiovisuel français (TF1, France Télévisions, groupe M6) face à Netflix. Mais celui devra maintenant faire face à Disney+. Ce qui veut dire que les utilisateurs devront faire un choix pour les nouvelles plateformes qui arriveront au court de l’année 2020. Il y a il vraiment un choix entre Disney+ et Salto ?

Désormais nous sommes dans la guerre du streaming à la demande ; peut-être que cela annonce la mort de la télé telle que nous la connaissons et annonce la naissance d’une nouvelle ère. Mais est-ce que la cumulation de ces abonnements deviendra trop chère pour le temps passer sur chacun d’entre eux ?

Continuer la lecture

Ordre De Lecture

Ordre de Lecture : Saga James Bond (Daniel Craig)

Filmographie James Bond par Daniel Craig.

Publié

le

par

Lecture 2 mins.

James Bond est une franchise qui s’évertue à travers les époques. Créé en 1953 par l’écrivain et ancien espion britannique Ian Fleming, James Bond fait son apparition pour la première fois dans le roman Casino Royale. 

Dans cet ordre de lecture, nous nous intéressons uniquement à la filmographie James Bond en cours interprété par Daniel Craig et dont le dernier film de la franchise s’apprête à investir nos salles.

ORDRE DE LECTURE – JAMES BOND (DANIEL CRAIG)

1 / CASINO ROYALE

Le choix de prendre Daniel Craig dans le rôle de l’espion britannique a été vivement critiqué. Si bien que beaucoup de fans ont appelé au boycott du premier film Bond sous l’ère Craig en 2006. Erreur de jugement, Daniel Craig est un James Bond hors pair dont l’accent britannique naturel fait des merveilles. D’ailleurs, Craig est le deuxième acteur britannique a incarné le rôle (avec Roger Moore).

Casino Royale est un succès critique et box-office.

2 / QUANTUM OF SOLACE

Quantum of Solace ou 007 Quantum réalisé par Marc Forster est sorti en 2008. C’est le vingt-deuxième opus de la série des films de James Bond et le deuxième avec Daniel Craig.

Le film reprend le titre original de la nouvelle Chaleur humaine publiée dans le recueil Bons baisers de Paris de Ian Fleming. Judi Dench (« M »), Giancarlo Giannini (René Mathis), Jeffrey Wright (Felix Leiter) et Jesper Christensen (M. White) figurent également de nouveau dans la distribution.

3 / SKYFALL

Sorti en 2012 Skyfall marque le cinquantième anniversaire de la franchise James Bond au cinéma. Ses résultats au box-office explosent tous les records de la franchise en dépassant aisément le milliard de dollars. Il est à ce jour le film le plus apprécié par les critiques. Une véritable oeuvre d’espionnage sans égal.

4 / SPECTRE

Après le génialissime Skyfall vient 007 Spectre, dans la continuité des premiers films. Spectre garde au coeur de son scénario le coté romanesque du super méchant qui veut détruire le monde. On se retrouve au même titre que l’opus précédent, transporté dans l’univers d’espionnage propre et unique à James Bond.

5 / NO TIME TO DIE

Cinquième et dernier film de la franchise James Bond par Daniel Craig. Surnommé James Bond 25, No Time To Die est le vingt cinquième film de la saga Bond au cinéma.

Le film sortira en 2020.

Synopsis 

James Bond n’est plus en service et profite d’une vie tranquille. Mais son répit est de courte durée, car l’agent de la CIA Felix Leiter fait son retour pour lui demander son aide. Sa mission, qui est de secourir un scientifique kidnappé, va se révéler plus traître que prévu, et mener 007 sur la piste d’un méchant possédant une nouvelle technologie particulièrement dangereuse.

Continuer la lecture

Top

Toutes les séries Marvel – Disney+ classées

Toutes les séries Marvel à venir sur Disney+

Publié

le

par

Lecture 3 mins.

Nous allons classer par « ordre de hype » les séries Marvel à venir sur Disney+. Le système de classement ordre de hype est bien évidemment relatif et sujet à de nombreuses controverses, nous aimerions également connaître vos séries les plus attendues de Disney+, la plateforme de streaming Disney.

LES SÉRIES MARVEL – DISNEY+

VIII / THE FALCON AND THE WINTER SOLDIER (2020)

La série met en avant Anthony Mackie dans son rôle de Samuel « Sam » Wilson ainsi que Sebastian Stan dans le rôle de James Barnes. Une série que nous plaçons dans les moins attendues parmi les Marvel à venir. Nous considérons déjà les personnages comme étant peu intéressant, en particulier Falcon dont l’acteur ne brille pas par son jeu. Un duo qui devrait néanmoins offrir un divertissement correct avec un scénario sans doute basique, à voir.

VII / HAWKEYE (2021)

La série portée sur le personnage Hawkeye et toujours interprété par Jeremy Renner laisse de quoi se faire un peu de mordant.

L’acteur est très loin d’être à son niveau d’antan et le Marvel Cinematic Universe ne lui a pas franchement rendu sa splendeur. On espère seulement ne pas voir le personnage se transformer en The Arrow dont la version CW s’est elle-même essoufflée méchamment.

VI / MS. MARVEL (2022 ?)

Miss Marvel sera la première héroïne musulmane d’une série en live action de Disney, a souligné le Hollywood Reporter qui avait sorti l’information quelques heures avant la D23. Ms Marvel est devenue Kamala Khan, une jeune étudiante musulmane, en 2013. Auparavant il s’agissait du nom de Carol Danvers, qui est ensuite devenu Captain Marvel.

V / WANDA VISION (2021)

La série mettra en scène Vision et sa compagne Wanda, La Sorcière Rouge, dont le potentiel est comparable à celui du Phoenix.

Il y a une belle histoire à raconter sur ce personnage et la série devrait avoir un impact important qui permettrait également de revoir les deux personnages au grand écran.

IV / SHE-HULK (2022 ?)

Comme son nom l’indique en anglais (il s’agit de Miss Hulk en VF), She-Hulk est la version féminine du grand superhéros vert — elle a obtenu les gènes transformés de Hulk, sous cousin, qui lui a fait une transfusion sanguine.

Elle a été créée en 1980 par Stan Lee. La série pourrait bien mettre Red Hulk en tant qu’antagoniste.

III / LOKI (2021)

Loki était un personnage malicieux et porté par le charismatique Tom Hiddleston, il a rapidement su gagner les fans à sa cause. Il fait ses débuts dans le MCU aux cotés de Thor et a toujours gardé la cote.

Sa série est très attendue et a un beau potentiel d’histoire à nous raconter, notamment, sur sa quête de pouvoir qui le conduisit aux événements d’Avengers. On sait également que Loki va exploiter le domaine du retour dans le temps.

II/ MOON KNIGHT

(2022 ?)

Le personnage Marvel, alter ego et dont la création est librement inspirée de Batman, aura également le droit à sa série sur Disney+. Le personnage est depuis longtemps réclamé par les fans et on espère qu’il aura le droit à un véritable traitement de faveur et revigorant pour le genre. Une série qu’il nous tarde déjà de découvrir.

I / WHAT IF ?

Et si Hitler avait gagné la guerre ? Imaginez les histoires que l’on pourrait créer en partant de cette simple idée. C’est en exploitant ce filon de créativité que What If revisitera les 23 films du MCU à raison d’un épisode pour un film.

Et si Captain America était un zombie ? Regardons le logo de plus près :

What If… Une série pleine de promesses

Cela ne vous rappelle rien ?

What If est définitivement la série Marvel la plus originale et capable d’enfin sortir de la recette basique du MCU et de proposer un semblant de créativité captivante.

Continuer la lecture

En ce moment