Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Reviews

THE FLASH S3E4 et 5 : Nouveaux ennemis et nouveaux alliés.

Le point sur les récents épisodes de cette série qui n’a pas fini de nous gâter en surprises.

Le point sur les récents épisodes de cette série qui n’a pas fini de nous gâter en surprises.

MIRROR MASTER

Brièvement introduit par la fin de leur collaboration avec Leonard Snart alias Captain Cold, Sam Scudder et Rosalind Dillon sont devenus des méta-humains lors de l’explosion de STAR labs. Dillon, surnommée Top par Cisco, possède le don de faire ressentir des vertiges intenses à quiconque croise son regard et Scudder peut phaser au travers de n’importe quelle surface réfléchissante. Bloqué pendant 3 ans dans un miroir, Scudder reviens, décidé à se venger de Snart mais constate rapidement que ce dernier à quitté la ville. Il décide donc d’en prendre le contrôle grâce à ses facultés et l’aide de Dillon.

Dans le même temps, Barry continue l’entrainement intensif de Jesse et celle-ci entame une relation amoureuse avec Wally qui bien que réticent au départ, dû au fait qu’elle soit obligée de retourner sur sa terre d’origine, décide malgré tout de voir ce que cette relation « à très longue distance » pourra donner.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Barry, de son côté, est confronté à Joe et à la situation étrange que provoque sa relation intime avec Iris, ce qui donne lieu à quelques scènes comiques redonnant du sens pour ce couple qui n’avait jusqu’alors que très peu d’intérêt et alourdissait le rythme des épisodes.

Wells, bien décidé à rentrer sur « sa » Terre, tente de contacter un Harrison Wells de remplacement pour venir en aide à Barry et son équipe, en envoyant un cryptogramme aux autres Terres, par l’intermédiaire d’une brèche, que seul un homme au QI équivalent au sien sera capable de déchiffrer.

Lors de sa première confrontation avec le Mirror Master, Flash se retrouve coincé dans un Miroir et ne peut en être extrait qu’en refroidissant celui-ci. A l’abri des regards, Caitlin utilise ses facultés pour booster la réfrigération, mais cela n’a pas échappé à Wells qui informe Cisco que Barry n’est pas sorti du miroir grâce à eux.

Après avoir vaincu Mirror Master et Top, Barry et la bande assistent au départ de Wells et Jesse et accueillent son remplaçant qui ne fait pas l’unanimité.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

GODZILLA

L’épisode 5 se concentre sur Caitlin qui tente de comprendre ses pouvoirs et y trouver un remède en reprenant contact avec sa mère, spécialiste en cryogénie. Leurs retrouvailles sont plus que glaciales et on sent bien le malaise entre les deux femmes, et ce malgré le fait que sa mère accepte de l’aider. De son côté, Barry et Cisco goûtent aux joies de la colocation depuis que Barry a décidé de mettre un peu de distance entre lui et Joe pour simplifier sa relation avec Iris.

Le nouveau Harrisson Wells, a toujours du mal à se faire accepter malgré tous les efforts qu’il déploie. Cisco ne lui fait pas confiance et le soupçonne d’être à nouveau une version malveillante du professeur.

Flash est aux prises avec un monstre géant qui attaque la ville et tente de le combattre avec l’aide du nouveau Wells et de Cisco, bien que leur collaboration souffre de l’inefficacité de Wells et des doutes permanents de Cisco. Julian cherche aussi à défendre la ville du monstre et révèle à Barry d’ou lui vient cette aversion pour les méta-humains. Barry lui propose d’enterrer la hache de guerre et de collaborer avec lui pour trouver le moyen de vaincre la créature qui terrorise la ville.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Après que Barry et Cisco aient découverts la vérité sur Wells, celui ci leur explique les raisons de sa présence et ne semble pas leur vouloir de mal bien qu’il ait menti sur pas mal de choses. Après une petite délibération de groupe, l’équipe accepte qu’il reste le temps de prouver sa valeur.Associant les idées de Julian et de Wells, Flash parvient à se défaire de la créature qui n’était en réalité qu’un hologramme contrôlé à distance par un ado en crise.

Caitlin apprend par sa mère que plus elle utilise ses pouvoirs plus ils seront irréversibles. On constate également l’effet qu’ils ont sur la personnalité de Caitlin. Barry et Julian sont réconciliés et prêts à travailler ensembles.

Après avoir un peu pataugé dans les précédents épisodes, la sauce reprend et les nouveautés apportées à l’équipe changent agréablement la dynamique du groupe. Bien que les intrigues de bases, comme les conflits avec les méta-humains ou les relations amoureuses, soient cousues de fil blanc, les apports aux personnages de Wells et de Caitlin permettent de les découvrir sous un nouvel angle. La situation entre Barry, Iris et leur père rend enfin leur relation attrayante, comique et moins fade qu’auparavant. Le personnage à suivre est sans conteste Caitlin et sa transformation graduelle qui l’effraie plus que tout. Des petits bémols malgré tout, Carlos Valdes et son jeu toujours aussi peu convaincant, et la présence inexpliquée d’Iris lors de l’attaque du monstre, et l’oubli quasi total du Dr. Alchemy qui n’est que mentionné au hasard d’une conversation.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Commenter

Laisser un commentaire

Publicité