Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Geeks LandsGeeks Lands

#1 DE L'ACTUALITÉ CINÉMA ET SÉRIES

Critiques

Gotham : Un retour en demi-teinte

De retour pour une troisième saison, avec le premier épisode diffusé ce lundi, Gotham compte bien utiliser l’univers de Batman jusqu’au bout en mettant l’accent ici sur la cour des hiboux.

Gotham : Un retour en demi-teinte
Gotham : Un retour en demi-teinte

De retour pour une troisième saison, avec le premier épisode diffusé ce lundi, Gotham compte bien utiliser l’univers de Batman jusqu’au bout en mettant l’accent ici sur la cour des hiboux.

De retour pour une troisième saison, avec le premier épisode diffusé ce lundi, Gotham compte bien utiliser l’univers de Batman jusqu’au bout en mettant l’accent ici sur la cour des hiboux. En plus des évadés d’Indian Hill, James Gordon (Ben McKenzie) doit également retrouver Hugo Strange (B.D. Wong) et Fish Mooney (Jada Pinkett Smith), mais cette fois avec les libertés que lui accordent son statut récent de chasseur de primes.

Dans le même temps, Bullock (Donald Logue) et le capitaine Barnes (Michael Chiklis) sont sur le front pour protéger la ville au prise avec les créatures d’Indian Hill. De leur côté, Bruce Wayne (David Mazouz) et Alfred (Sean Pertwee), assistés par Lucius Fox (Chris Chalk), découvrent que le meurtre des Waynes cache encore de nombreux secrets.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

A mesure que la ville plonge dans le chaos, GOTHAM continue à suivre l’évolution des vilains déjà en place et promet de mettre en place de nouvelles têtes, tirées également du bestiaire du chevalier noir tels que: POISON IVY, LE CHAPELIER FOU ET LES FRERES TWEED.

Gotham 1

Malgré un casting alléchant, et une intrigue pleine de promesses, GOTHAM s’emmèle les pinceaux à vouloir trop en faire. L’ensemble ressemble vite à un joyeux bordel où les acteurs ont l’air d’être livrés à eux mêmes et n’ont le droit qu’à une seule prise tant leur jeu sonne faux.

À LIRE  Warner prépare une série animée Blue Beetle

Conçue comme une pièce de théâtre, le show à de quoi rebuter plus d’un spectateur. Les décors trop peu nombreux, font paraître la cité tentaculaire de GOTHAM ridiculement petite et donnent l’effet que tous les protagonistes sont dans le même quartier.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Le plus gros défaut reste malgré tout le jeu des acteurs, McKenzie ne parvient toujours pas à trouver une seconde expression et son interprétation de Gordon est toujours aussi fade qu’au début de la série, au même titre que Sean Pertwee qui semble ânonner son texte sans savoir de quoi traite l’histoire. David Mazouz, pourtant dans un rôle essentiel, ne parvient pas à jouer juste et être crédible.

Mais la palme revient à Jada Pinkett Smith et Erin Richards, qui montrent que rien ne nous sera épargné dans leur jeu et qu’elles en feront des kilos en s’efforçant d’être le moins crédibles possible. En témoigne le phrasé ridicule de Fish Mooney et le rire forcé de Barbara Keane.

gotham season 3 mad hatter actor

Rien à sauver?… Pas si sûr…

Heureusement, quelques rescapés de cours de comédie réussissent à donner le change et parviennent tant bien que mal, à donner du corps à la mixture. Les interprètes des méchants essentiels que sont le Pingouin et L’Homme Mystère, semblent être en phase avec leurs personnages et cela ce ressent à l’écran. L’ajout de personnages plus ou moins connus de l’univers de Batman, pique, malgré tous les défauts notables, la curiosité des fans. De fait, l’arrivée prochaine de Poison Ivy, l’arrestation de Man-Bat, qui n’en est qu’au début de sa transformation, et la présence de Valérie Vale (tante de Vicky Vale), assure le fan service et permettent de passer outre les lourdeurs techniques de la série.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
À LIRE  Warner prépare une série animée Blue Beetle

Episode de mise en place, laborieux et surchargé d’informations, on en ressort plein de doutes quand à l’avenir du show et de ses personnages. Certains sont tout bonnement éjectés de l’histoire, tandis que d’autres semblent tourner autour du pot et on peine à comprendre leur motivation.

Embourbé dans sa narration, espérons que la suite soit plus fluide et ralentisse pour permettre d’apprécier cette histoire à tiroirs, aux intrigues nombreuses à défauts d’êtres complexes. De plus, l’arrivée en catimini de la cour des hiboux et de ce qui semble être l’Ergot, la main armée de la cour, n’est pour le moment pas convaincant.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Publicité

Exclus

Jeux Vidéos

Plus de 40 minutes de Gameplay au total, dont 30 exclusives !

Cinéma

Tom Cruise a célébré l’anniversaire de la sortie de Edge of Tomorrow le 6 juin 2014, avec un post sur Instagram rendant hommage au...

Furiosa - Village Roadshaw Pictures Furiosa - Village Roadshaw Pictures

Box-Office

« Furiosa: A Mad Max Saga », réalisé par George Miller, est le dernier opus de la célèbre franchise Mad Max, servant à la fois de...

Venom 3 Tom Hardy © Sony Pictures Venom 3 Tom Hardy © Sony Pictures

Bande Annonce

Chaque nouvelle pierre à l’édifice du Sony Universe des personnages de Spider-Man se révèle être une catastrophe supplémentaire pour le studio mère qui chapeaute...

Star Wars 9 Rey Disney 3 Star Wars 9 Rey Disney 3

Cinéma

Daisy Ridley est prête à reprendre son rôle de Rey dans un tout nouveau projet Star Wars, suscitant l’enthousiasme des fans quant à la...

Megalopolis Megalopolis

Cinéma

Pour le grand retour de Francis Ford Coppola, Megalopolis se fait atomiser par les critiques de manière quasiment unanime. Ce film qui fait presque...

Plus d'Articles

Bande Annonce

Chaque nouvelle pierre à l’édifice du Sony Universe des personnages de Spider-Man se révèle être une catastrophe supplémentaire pour le studio mère qui chapeaute...

Cinéma

La rumeur d’une adaptation de « World War Hulk » par Marvel Studios s’est intensifiée grâce aux nouvelles informations de Alex Perez de Cosmic Circus. Perez...

Box-Office

« Furiosa: A Mad Max Saga », réalisé par George Miller, est le dernier opus de la célèbre franchise Mad Max, servant à la fois de...

Critiques

Le duo Bettinelli-Olpin et Tyler Gillett, peu après Scream et Wedding Nightmare, vient nous servir une autre pastiche horrifique sous fond d’enfermement de ses protagonistes avec...

Publicité