Suivez-nous

Films / Séries TV

Disney+ dévoile ses armes et fait fort !

« Seuls les gros blockbusters sortiront en salles désormais. »

Publié

le

Lecture 3 mins.

« Seuls les gros blockbusters sortiront en salles désormais. » Voilà ce qui a été dit, après des mois de spéculation. Hier soir se déroulait la conférence des studios de Disney pour sa nouvelle plateforme de streaming concurrente à Netflix, qui n’est autre que Disney+ !

À quoi faut-il s’attendre avec Disney+ ?

Pour son interface on notera qu’il n’y a pas de changement flagrant avec la plupart des plateformes de streaming, mais nous constatons à première vue un visuel fluide et attractif pour l’utilisateur.

On sait désormais quelle apparence aura la plateforme, avec des similitudes notables sur son concurrent direct, Netflix :

La plateforme de la firme aux grandes oreilles sera compatible avec absolument tous les support connectés, Nintendo Switch, Xbox, PlayStation, Smart TV, Chromecast, Amazon Fire, Tablettes, Smartphones et également PC.

La plateforme de streaming sortira aux USA avec pas mal d’avance puisque les américains auront le privilège de découvrir Disney+ à partir du 12 novembre 2019. L’Europe de l’ouest et la France suivront courant premier semestre 2020. Le reste du monde devra attendre, pour les plus tardifs jusqu’en 2021.

On sait déjà que la plateformes contiendra toutes les productions de Disney, Pixar, Marvel ainsi que DisneyChannel, WaltDisney, The WaltDisney Studios, Disney Television Studio, mais aussi LucasFilm et National Geographic Channel.

Quelles sont les nouvelles exclusivités ?

La première année verra vingt cinq séries et dix films encore jamais présentés et exclusifs innonder la plateforme de streaming.

Loki fera son retour sur Disney+ avec toute une série dédiée à sa divine personne.

Une série sur le couple de Vision et de la sorcière rouge des Avengers qui s’appellera tout simplement WandaVision.

Falcon et Winter Soldier ont officiellement leur série.

Mandalorian, une série visiblement tirée de l’univers de Star Wars sera disponible directement à l’ouverture de la plateforme.

Phinéas et Ferb seront de retour sur Disney+ avec un film exclusif !

Exlu Disney+

Disney + proposera également une émission exclusive intitulée “High School Musical: la comédie musicale – La série”. Elle suivra les enfants d’une école qui jouent les comédies musicales de la saga à leur lycée.

National Geographic Channel produira une série documentaire sur les coulisses du Parc Disney Animal Kingdom


Bergère aura droit à son cartoon en exclusivité sur Disney+, le scénario est situé entre ToyStory 3 et 4.

Et tous les plus grands classiques , les plus vieux comme les derniers seront présents sur Disney+ ! Des 101 Dalmatiens à Tron 1 et 2 en passant par Benjamin Gates nous aurons droit à toute la panoplie.

Avec le rachat de la Fox par Disney en mars dernier, les Simpsons font leur entrée sur la plateforme, côté américain à l’ouverture de la plateforme les 30 premières saisons seront disponibles.

Nous aurons également le droit à l’intégralité du MCU et Avengers : Endgame

Toute la saga Star Wars avec ses Spin-Off et ses séries animées !

L’abonnement sera de 6,99 dollars/mois (contre 8,99 $ pour le forfait de base Netflix) et 70 dollars l’abonnement annuel, ces tarifs concernent uniquement les États-Unis, les tarifs européens devraient, au même titre que Netflix, varier. Nous ne connaissons pas encore le nombre de personnes pouvant visionner en simultané du contenu Disney+ avec un même compte utilisateur.

Disney+ prévoit entre 60 à 90 millions d’abonnés d’ici la fin de son plan budgétaire en 2024, ce qui reste quand même loin des 140 millions d’abonnements que compte Netflix.

En conclusion le plan de lancement pour Disney+ sur la première année c’est :

~ 25 séries originales.

~ 10 nouveaux films.

~ 7500 épisodes de séries déjà existantes.

~ 100 films déjà sortis.

~ 400 films des différentes librairies.

Très peu d’informations concernant les caractéristiques des abonnements pour l’instant, mais cela se dévoilera un peu plus au fil des mois, sûrement avant la sortie attendue pour novembre prochain aux États-Unis. En tous cas Disney nous a bien gâtés hier soir. Nous avons hâte de découvrir la plateforme, et vous ?

Vous savez, moi je ne crois pas qu'il y ait de bonne ou de mauvaises situations. Moi, si je devais résumer ma vie aujourd'hui avec vous, je dirais que c'est d'abord des rencontres. Des gens qui m'ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j'étais seul chez moi. Et c'est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée...

Continuer la lecture
Publicité
2 Commentaires

2 Comments

  1. Mediane

    15/04/2019 à 3:27

    Ça promet un bon contenu, faudra faire un choix

    • Soto

      15/04/2019 à 4:05

      Il va y avoir de la concurrence l’année prochaine !

Laisser un commentaire

Films / Séries TV

Les Simpson : Bientôt l’arrêt de la série d’après le compositeur du générique

Publié

le

par

Lecture 2 mins.

La famille la plus célèbre d’Amérique a fait ses débuts sur le petit écran de la Fox en 1989. Plus de trente ans après, la maison mère est tombée entre les mains de Disney. Aujourd’hui, il faut se rendre sur Disney+ pour visionner les épisodes d’Homer et sa petite famille.

Tandis que des rumeurs sur un second film se faisaient entendre déjà l’an dernier, il faut remonter à moins de trois mois pour lire de sérieux arguments sur un The Simpson 2 au cinéma. Puisque le créateur de la série, Matt Groening annonçait déjà avoir un probable et sérieux soutien du côté de Disney. Peut-être n’était-ce qu’un appel du pied que lançait désespérément le père des Simpson.


VERS LA FIN DES SIMPSON D’APRES DANNY ELFMAN

En tous cas, de retour à la réalité, on est bien obligé de lire quelques lignes pessimistes aujourd’hui sur le sujet. En effet, Danny Elfman invité en Irlande à répondre à quelques questions du média Joe,  aborde un tout autre sujet sans prévenir personne :

De ce que j’ai pu entendre, ça touche à sa fin. Je ne suis pas sûr, mais j’ai entendu dire que ça serait la dernière année.

Le compositeur du générique enchaîne ensuite « Je suis tellement sidéré et étonné que ça ait duré si longtemps. Quand j’ai fait la BO des Simpson, j’ai écrit cette musique folle et je pensais que personne ne l’entendrait. Je ne pensais vraiment pas que la série aurait la moindre chance. »

On n’imagine pas trop Disney mettre un terme a une aventure aussi populaire, une audience aussi fidèle, multigénérationnelle, puis, faut-il encore le dire, si lucrative ?

Continuer la lecture

Actualités

Captain America de retour dans la série Disney+ « Falcon & WinterSoldier » ?

Publié

le

Lecture 2 mins.

Captain America fut probablement, avec Iron Man le fer de lance des trois premières phases du Marvel Cinematic Universe initiée par Marvel Studios et Kevin Feige. Les deux ont connu une fin de trajectoire remarquée dans Avengers : Endgame. Attention aux spoilers éventuels dans les lignes suivantes même si le film est sorti depuis maintenant sept mois… 

On vous avait prévenu !

Si Tony Stark est mort en héros pour effacer définitivement Thanos et ses sbires, le premier à profité d’un retour dans le passé pour aller paisiblement réécrire son histoire avec Peggy Carter, et donc apparaître vieilli à la fin du film, en passant le flambeau à Sam Wilson, alias le faucon.


Ce dernier apparaîtra, en compagnie de Bucky Barnes le soldat de l’hiver, sur la future série Disney+ « Falcon & WinterSoldier » qui sortira à l’automne 2020 sur la plate-forme de streaming qui, rappelons-le, arrivera chez nous le 31 Mars 2020.


On pouvait légitimement s’interroger sur un éventuel caméo du Captain au sein de la série pour accompagner au mieux cette transmission de flambeau mais il n’en sera rien. Entertainment Tonight a demandé à Chris Evans, pendant la promotion de son dernier film : « A couteaux tirés » de Rian Johnson, s’il prévoyait de réapparaître dans la série, ce à quoi il a répondu :


« Non, probablement pas. C’était vraiment difficile d’abandonner le rôle. Il y avait de nombreuses façons de rater ma sortie. Mais Marvel Studio a parfaitement conclu l’arc de mon personnage. Ce serait dommage de tout gâcher. Donc, pour l’instant, nous nous contentons de la qualité de nos résultats. »


Il y a donc de fortes chances de ne pas retrouver notre bon cap’ dans la série même si l’on sait que Marvel, qui prévoit de faire revenir Iron Man dans « Black Widow » et la série « What If », est capable de toutes les surprises…

Continuer la lecture

Cinéma

Midway – Notre critique du dernier Emmerich

Publié

le

Lecture 2 mins.

Roland Emmerich à un style inimitable. Arguant un certain patriotisme et une certaine tendance à exacerber des clichés bien Américains, sa filmographie est un peu ambigüe. Souvent inclassables, ses longs-métrages peuvent aussi être profondément pathétiques et ridicules (Coucou White House Down et Independance Day : Resurgence !). Il revient avec Midway, nouveau film sur la seconde Guerre Mondiale se situant après les événements de Pearl Harbor, et qui relate le conflit entre Japonais et Américains. Emmerich tente de penser son film avec une envergure plus historique que celle de magnifier la crétinerie. Et même s’il n’évite pas certains écueils drastiquement faciles, il parvient à proposer un grand spectacle fun et jouissif, à regarder sans prise de tête.


Le récit visuel est proposé en in medias res, c’est-à-dire qu’Emmerich choisit de nous plonger directement dans l’action, en reconstituant de façon accélérée les événements de Pearl Harbor qui conduisent vers la bataille de Midway. Plus cohérent narrativement parlant, le film prend le temps de poser les bases de son histoire et de ses personnages, même s’il ne faut pas se mentir sur le fait que ça reste du Roland Emmerich, et que ce dernier n’aura pas changé du jour au lendemain ses partis-pris de réalisation.


Hormis les scènes de combat en avion, le film cumule moins de CGI abusifs que ses prédécesseurs. Il n’y a que peu de surenchère. L’action accompagne uniquement l’histoire, un détail que n’avait plus respecté Roland Emmerich depuis longtemps (Depuis Anonymous on dirait…)
Au niveau du casting, le réalisateur parvient à proposer un melting pot de quelques acteurs de série B voire de Blockbusters plutôt réussis. Woody Harrelson s’en sort sans briller tout comme le monolithique Ed Skrein et le talentueux Luke Evans.
On peut retenir uniquement cela de « Midway », un film qui fait le travail, sans se transcender et qui parvient à devenir un divertissement somme tout assez correct, qui se regarde sans prise de tête un dimanche après-midi pluvieux.


Midway, de Roland Emmerich, un film toujours en salles depuis le 24 Octobre 2019.

Continuer la lecture

En ce moment