Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Geeks LandsGeeks Lands

#1 DE L'ACTUALITÉ CINÉMA ET SÉRIES

Home > Cinéma > Critiques > Black Panther : Wakanda Forever [Critique] : Un difficile travail entre hommage et continuité

Critiques

Black Panther : Wakanda Forever [Critique] : Un difficile travail entre hommage et continuité

Black Panther - Wakanda Forever
Black Panther - Wakanda Forever - Disney

Black Panther : Wakanda Forever est arrivé dans nos salles de cinéma ce Mercredi avec un difficile travail, probablement le plus compliqué de l’histoire du MCU : Reconstruire son univers et sa mythologie du Wakanda sans son iconique Black Panther puisque le comédien Chadwick Boseman est décédé en Août 2020 des suites d’un cancer du côlon. S’est ensuite enchaîné plusieurs problèmes de production, où l’actrice Letitia Wright s’est lourdement blessée sur le tournage, entraînant des reports en cascade du film. 

Force est de constater que Wakanda Forever réussit le difficile jeu d’équilibriste et transforme partiellement l’essai. Il reste un film du MCU presque standard sur de nombreux points mais se permet de belles saillies émotionnelles et transcendances de réalisations qui sont particulièrement notables. Pour commencer, l’hommage à Chadwick Boseman est bel et bien réussi. Pudique, humble, modeste, le deuil de T’Challa est fait en hors-champ, de façon à ne s’attirer aucun voyeurisme mal placé. Tout s’effectue dans un silence des plus total. Marvel a tranché dans le vif en excluant totalement un nouvel acteur ou un procédé similaire avec Carrie Fisher pour Star Wars 9. Chadwick est décédé sans avoir tourné une scène de Wakanda Forever et le film a pu dignement s’ouvrir sur son décès et l’hommage qui s’en est suivi. 

L’histoire commence après ce court interlude émotionnelle costaud. Shuri est particulièrement ébranlé de la mort de son frère, Ramonda, portée par une divine Angela Bassett est aux commandes du Royaume. On met en place de nouveaux enjeux propres au MCU : Le Wakanda entre en conflit avec le monde (ou plutôt l’inverse) et la menace des Thunderbolts (Valentina Allegra de Fontaine) commence à pointer le bout de son nez. Seul hic, ce besoin de garantir la continuité du MCU vient freiner cette parenthèse qu’est Wakanda Forever. Les segments entre Ross et De Fontaine n’apportent rien si ce n’est un teasing un peu malvenu. 

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Black Panther Wakanda Forever © Marvel Studios
Black Panther Wakanda Forever © Marvel Studios

Namor (Tenoch Huerta) nous est enfin introduit et le personnage demeure une belle surprise de ce film. Le comédien de 41 ans apporte du charisme au rôle du sub-mariner même si son écriture flirte un peu avec des ambivalences. Jamais méchant à proprement parler mais parfois gratuitement cruel, on ne sait pas encore quel sera son rôle exact dans la suite du MCU mais un retour semble plus que jamais d’actualité. Sinon, Wakanda Forever réussit amplement son objectif initial : Faire la part belle à tous les personnages secondaires du Wakanda.

Shuri devient tête d’affiche du projet, Okoye (Danai Gurira) gagne en importance et s’octroie l’une des trajectoire scénaristique la plus intéressante du film. Enfin, M’Baku (Winston Duke) et Nakia (Lupita Nyong’o) remplissent de véritables rôles de composition bien étoffés par rapport au premier opus. 

En dépit de quelques faiblesses scénaristiques, Wakanda Forever nous offre réellement un rythme de bonne facture, quelques surprises inattendues que Marvel ne nous avait pas offert depuis Avengers : Infinity War et un casting qui se donne toutes les peines du monde à assurer avec maîtrise l’hommage au défunt Chadwick Boseman. Le tout, encore une fois, avec une sobriété exemplaire. Inéluctablement, il s’agit là du meilleur film de la phase 4 des studios Marvel et le film de Ryan Coogler tape sans forcer dans le haut du panier. 

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Publicité

Exclus

Wanda Maximoff © Marvel Studios

Cinéma

La possibilité d’un film dédié à la Sorcière Rouge, incarnée par Elizabeth Olsen, suscite un intérêt renouvelé parmi les fans du MCU. Après une...

Dogman - Europacorp Dogman - Europacorp

Cinéma

2023 a été une année faste pour le cinéma Français. Entre les bonnes surprises de genres telles qu’Acide de Just Philippot, le Règne Animal...

Fantastic Four © Disney Fantastic Four © Disney

Cinéma

Marvel Studios a créé une véritable onde de choc dans le monde des fans de super-héros en dévoilant officiellement le casting de son très...

Madame Web © Sony Madame Web © Sony

Cinéma

L’accueil critique initial pour « Madame Web« , le nouvel ajout au Sony’s Spider-Verse, semble loin d’être élogieux, d’après les premiers retours. Dirigé par S.J. Clarkson...

Deadpool 3 © Disney Deadpool 3 © Disney

Bande Annonce

Le seul film du MCU pour l’année 2024 dévoile enfin son premier teaser. Après de nombreuses spéculations et images leakées – volontairement – Marvel...

Deadpool 3 © Marvel Deadpool 3 © Marvel

Cinéma

L’anticipation autour de « Deadpool 3 » atteint de très grandes attentes avec la nouvelle que la première bande-annonce tant attendue du film pourrait être révélée...

Plus d'Articles

Bande Annonce

Le seul film du MCU pour l’année 2024 dévoile enfin son premier teaser. Après de nombreuses spéculations et images leakées – volontairement – Marvel...

Critiques

Le Sony Universe semble poursuivre sa descente vertigineuse dans les abîmes de la médiocrité cinématographique. Dans le sillage du désastreux « Morbius« , Sony tente de...

Bande Annonce

Le Superbowl a su livrer quelques bandes annonces de films attendus par les spectateurs. Si beaucoup de regards étaient tournés vers Deadpool & Wolverine...

Cinéma

Samuel L. Jackson, connu pour ses rôles emblématiques et son charisme naturel à l’écran, a récemment partagé ses réflexions sur le 25e anniversaire de...

Publicité