Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Geeks LandsGeeks Lands

#1 DE L'ACTUALITÉ CINÉMA ET SÉRIES

Home > Analyses > Ant-Man and The Wasp : Quantumania : Une prise de risque à double tranchant pour un MCU en perte de vitesse ?

Analyses

Ant-Man and The Wasp : Quantumania : Une prise de risque à double tranchant pour un MCU en perte de vitesse ?

Ant-Man 3 © Marvel Studios
Ant-Man 3 © Marvel Studios

Le MCU ne va pas très bien depuis la toute fin de Avengers : Endgame et le renouveau marqué avec sa phase 4. Après avoir amené une première génération de spectateurs au climax de la saga des Pierres de l’infini, Marvel Studios et Disney ont pris le gros risque d’introduire une nouvelle génération de super-héros pour appâter un nouveau public, au risque de dénaturer leurs propres personnages. 

Si certains ont bénéficié d’une certaine continuité voire d’un nouvel arc narratif (Wanda Maximoff, Sam Wilson, Bucky Barnes), ils sont beaucoup de personnages à avoir été « sacrifiés » sur l’hôtel de la comédie et du second degré. En effet, Thor est définitivement devenu un crétin empathique dans Thor : Love and Thunder, le film se chargeant d’autant plus d’édulcorer encore un peu plus l’univers mythologique du Dieu du Tonnerre. Le Baron Zemo, méchant profondément dramatique dans Captain America : Civil War, est devenu un même viral sur Internet tandis que Wong et Daredevil sont devenu des sidekicks comiques dénués de véritables impacts. Dans le premier Docteur Strange, Scott Derrickson avait bâti un Wong intéressant, presque obnubilé par la magie avant que tout ne soit désamorcé dans les suites. Le personnage n’est devenu, malgré son importance, qu’un faire-valoir comique dans Shang-Chi, Docteur Strange 2 et She-Hulk

Trouver un nouveau public, plus jeune. C’est de là tout l’intérêt de Marvel, qui à réellement galvauder ses principes et ses personnages. En ce sens, la série Ms. Marvel n’a aucun intérêt tant le personnage est beaucoup trop enfantin et ses enjeux inexistants. On est à des années lumières d’un Spider-Man : No Way Home qui, malgré l’âge équivalent de son personnage central, avait parfaitement réussi à amener une noirceur dramatique sans pour autant sombrer dans le R-Rated

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
She Hulk © Marvel Studios © Disney
She Hulk © Marvel Studios © Disney

Marvel se met à transformer les enjeux et ses personnages sous couvert du divertissement. Les plus érudits et comicophiles se chargeront de dire, par exemple, que la série She-Hulk est clairement dans la tonalité des bandes dessinées mais la série de Jessica Gao se permet de prendre quelques largesses pour se positionner dans l’air du temps et la culture d’aujourd’hui. Même Hawkeye, divertissement honnête et de bonne facture, n’a présenté que des enjeux bien pauvres et ternes, le tout enveloppé dans une ambiance enfantine de Noël. Dans ce jeu là des séries Marvel, seuls Loki et Moon Knight parviennent à proposer quelque chose qui se détachent réellement des canevas de Marvel… ou qui ne s’amusent pas à foirer leur final comme un WandaVision inédit, sauf dans ses derniers épisodes. 

Certains films ont essayé de manière intelligente de se positionner comme un nouveau spectacle à destination de ceux qui ont grandi avec les spectacles Marvel, comme Sam Raimi pour Docteur Strange in The Multiverse of Madness. Mais là encore, vu le scénario bien faiblard, le fond de l’histoire n’a pas réellement réussi à s’accorder avec la forme. Il n’y a qu’à constater le reste. Black Widow n’a pas forcément été apprécié, tout comme Multiverse of Madness et Love and Thunder. Le coup d’essai plus « sérieux » que fut Eternals n’a pas non plus été salué par la critique. Shang-Chi et No Way Home faisaient presque figure de surprise ici et pour deux raisons bien distinctes : Shang-Chi était un coup d’éclat neuf, moderne et frais tandis que NWH s’appuyait sur la fibre nostalgique des anciens films de l’homme-araignée. 

Spider-Man : No Way Home © Marvel Studios
Spider-Man : No Way Home © Marvel Studios

Evidemment, toute l’envergure introductive de cette phase 4 peut aussi très bien être présente pour réintroduire autre chose, et anticiper une phase 5 bien plus appétissante pour les fans, mais il suffit de regarder les noms des projets pour comprendre que rien de bien folichon viendra garnir nos intérêts : Que ce soit Captain America : New World Order, Echo ou les Thunderbolts, la majeure partie des films de la phase 5 se dérouleront sur Terre et occulteront, sauf quelques projets (Ant-Man 3, Loki saison 2) l’angle narratif autour de Kang le Conquérant

Pire encore, certains projets s’axeront sur un angle beaucoup plus édulcoré que furent les matériaux de base (Daredevil : Born Again). Blade risque aussi de ne pas être ce que les fans attendent vu que le réalisateur Bassam Tariq a quitté le navire pour de profonds différents créatifs avec Marvel Studios. Quant aux Gardiens de la Galaxie, si le troisième opus promet d’être plus dramatique, la bande-annonce catastrophique de l’épisode spécial Noël vient une fois de plus montrer l’objectif de Marvel de massacrer ses personnages au profit des fêtes de fin d’année, quitte à ce qu’aucune cohérence ne soit abordée avec les précédents films. 

holiday special
Les Gardiens de la Galaxie Holiday Special © Disney, Marvel Studios

Ant-Man and The Wasp : Quantumania revêt un lourd costume. Laissant de côté l’humour léger et la réalisation terne des deux premiers films, Peyton Reed semble s’orienter vers un versant beaucoup plus dramatique. L’enjeu est surtout important puisque le film aura la tâche capitale d’introduire un nouveau variant de Kang le Conquérant, joué par Jonathan Majors, qui devrait endosser le nouveau rôle de big boss du MCU après Thanos. Si cette introduction est ratée, la continuité du MCU risque d’être fragile. 

En résumé, Marvel arrive à un tournant : Celui où il faut raccrocher les wagons pour relancer l’intérêt des fans qui n’arrivent plus trop à suivre la tournure que prennent les films du MCU. Le temps des films solos Iron Man ou encore Captain America semblent bien lointains.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Publicité

Exclus

Dogman - Europacorp

Cinéma

2023 a été une année faste pour le cinéma Français. Entre les bonnes surprises de genres telles qu’Acide de Just Philippot, le Règne Animal...

Fantastic Four © Disney Fantastic Four © Disney

Cinéma

Marvel Studios a créé une véritable onde de choc dans le monde des fans de super-héros en dévoilant officiellement le casting de son très...

Madame Web © Sony Madame Web © Sony

Cinéma

L’accueil critique initial pour « Madame Web« , le nouvel ajout au Sony’s Spider-Verse, semble loin d’être élogieux, d’après les premiers retours. Dirigé par S.J. Clarkson...

Deadpool 3 © Disney Deadpool 3 © Disney

Bande Annonce

Le seul film du MCU pour l’année 2024 dévoile enfin son premier teaser. Après de nombreuses spéculations et images leakées – volontairement – Marvel...

Deadpool 3 © Marvel Deadpool 3 © Marvel

Cinéma

L’anticipation autour de « Deadpool 3 » atteint de très grandes attentes avec la nouvelle que la première bande-annonce tant attendue du film pourrait être révélée...

Vaiana 2 © Disney Vaiana 2 © Disney

Bande Annonce

L’univers Disney s’apprête à accueillir une nouvelle aventure épique avec l’annonce officielle de « Vaiana 2 » (« Moana 2″ en version originale), promettant de plonger une...

Plus d'Articles

Bande Annonce

L’univers Disney s’apprête à accueillir une nouvelle aventure épique avec l’annonce officielle de « Vaiana 2 » (« Moana 2″ en version originale), promettant de plonger une...

Bande Annonce

Le seul film du MCU pour l’année 2024 dévoile enfin son premier teaser. Après de nombreuses spéculations et images leakées – volontairement – Marvel...

Cinéma

L’anticipation autour de « Deadpool 3 » atteint de très grandes attentes avec la nouvelle que la première bande-annonce tant attendue du film pourrait être révélée...

Bande Annonce

Le Superbowl a su livrer quelques bandes annonces de films attendus par les spectateurs. Si beaucoup de regards étaient tournés vers Deadpool & Wolverine...

Publicité