Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Geeks LandsGeeks Lands

#1 DE L'ACTUALITÉ CINÉMA ET SÉRIES

Home > Analyses > Thor: Love & Thunder : Marvel est allé trop loin dans l'humour, un seuil à ne plus franchir

Analyses

Thor: Love & Thunder : Marvel est allé trop loin dans l’humour, un seuil à ne plus franchir

Thor 4 © Marvel Studios
Thor 4 © Marvel Studios

Thor : Love and Thunder vient de démontrer que l’humour associé au Marvel Cinematic Universe est devenue trop excessif. Il s’agit du grand retour de Thor à l’écran depuis  Avengers : Endgame, Thor : Love and Thunder oppose le dieu asgardien du tonnerre à Gorr, le boucher des dieux, incarné par Christian Bale, qui cherche à éliminer tous les dieux de l’univers. Aussi sanguinaire que cela puisse paraître, Love and Thunder est loin d’être un film sombre.

S’appuyant sur le ton léger de Thor : Raganork en 2017 (qui était déjà trop lourd pour une partie du public), Love and Thunder est probablement le meilleur candidat au titre du film le plus claqué que le MCU ait jamais produit. Le réalisateur Taika Waititi, connu pour son penchant pour la comédie, injecte encore plus d’humour dans Love and Thunder que dans Ragnarok. Ce dernier opus des aventures du Dieu nordique semble avoir créé une véritable fracture pour une grande partie des fans du MCU, tant le surdosage d’humour nauséabond est devenu la cause principale de la frustration et de l’accueil généralement très négatif du film.

Bien entendu, l’accent mis sur l’humour n’est pas nouveau chez Marvel, puisqu’il s’agit d’un élément essentiel du MCU depuis ses débuts en 2008 avec le premier Iron Man. Love and Thunder est carrément une comédie. Comme le montre les réactions controversées de l’accueil du film, même la formule clé d’une franchise à succès peut être surjouée et largement conduire au dégoût général, ce qui est le cas film après film dans cette phase IV du MCU.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Marvel dépasse les bornes

Russel Crowe honteusement maltraité par Marvel © Marvel Studios

Russel Crowe honteusement maltraité par Marvel © Marvel Studios

Le problème de Love and Thunder, qui s’efforce de faire rire son public, est le déséquilibre que cela crée dans la tentative du film d’établir de grands enjeux. Le retour de l’amour de Thor et de la nouvelle Mighty Thor « puissante », Jane Foster (Natalie Portman), ainsi que la mission de Gorr, dont le ton est discordant, passent au second plan par rapport à l’avalanche quasi constante de blagues de Love and Thunder. Le voyage de Thor et de ses alliés à la Cité de l’Omnipotence démontre également l’importance démesurée que le film accorde à la comédie.

La séquence est principalement une comédie de routine avec Zeus (Russell Crowe) refusant la demande d’aide de Thor contre Gorr de manière très loufoque, et la majeure partie du reste du film suit son exemple. L’effet secondaire malheureux est que cela laisse des éléments comme la tragédie du passé de Gorr et la reconnexion de Jane avec Thor face à sa mortalité avec beaucoup moins d’espace. Lorsqu’un film comme Love and Thunder est aussi burlesque qu’il l’est, le spectre émotionnel sur lequel il opère devient considérablement plus étroit.

Cela ne veut pas dire que Marvel doit abandonner littéralement son modèle de longue date. Avec les réactions inhabituellement mitigées qu’il a suscitées parmi les films Marvel, Thor : Love and Thunder montre clairement qu’il y a en effet un plafond à ne pas franchir quand au taux d’humour maladroitement amené, surjoué et surdosé dans le MCU. Thor 4 démontre une nouvelle fois en 2022 la difficulté de Marvel Studios et Disney à se renouveler, face à un public lassé d’autant de mièvrerie. Taika Waititi continue d’être utilisé par un studio dans le déni complet du manque de talent de son réalisateur qui poursuit son acharnement éreintant à vouloir nous faire bouffer des blagues de merde à tire larigot.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Publicité

Exclus

Wanda Maximoff © Marvel Studios

Cinéma

La possibilité d’un film dédié à la Sorcière Rouge, incarnée par Elizabeth Olsen, suscite un intérêt renouvelé parmi les fans du MCU. Après une...

Dogman - Europacorp Dogman - Europacorp

Cinéma

2023 a été une année faste pour le cinéma Français. Entre les bonnes surprises de genres telles qu’Acide de Just Philippot, le Règne Animal...

Fantastic Four © Disney Fantastic Four © Disney

Cinéma

Marvel Studios a créé une véritable onde de choc dans le monde des fans de super-héros en dévoilant officiellement le casting de son très...

Madame Web © Sony Madame Web © Sony

Cinéma

L’accueil critique initial pour « Madame Web« , le nouvel ajout au Sony’s Spider-Verse, semble loin d’être élogieux, d’après les premiers retours. Dirigé par S.J. Clarkson...

Deadpool 3 © Disney Deadpool 3 © Disney

Bande Annonce

Le seul film du MCU pour l’année 2024 dévoile enfin son premier teaser. Après de nombreuses spéculations et images leakées – volontairement – Marvel...

Deadpool 3 © Marvel Deadpool 3 © Marvel

Cinéma

L’anticipation autour de « Deadpool 3 » atteint de très grandes attentes avec la nouvelle que la première bande-annonce tant attendue du film pourrait être révélée...

Plus d'Articles

Bande Annonce

Le seul film du MCU pour l’année 2024 dévoile enfin son premier teaser. Après de nombreuses spéculations et images leakées – volontairement – Marvel...

Critiques

Le Sony Universe semble poursuivre sa descente vertigineuse dans les abîmes de la médiocrité cinématographique. Dans le sillage du désastreux « Morbius« , Sony tente de...

Bande Annonce

Le Superbowl a su livrer quelques bandes annonces de films attendus par les spectateurs. Si beaucoup de regards étaient tournés vers Deadpool & Wolverine...

Cinéma

Samuel L. Jackson, connu pour ses rôles emblématiques et son charisme naturel à l’écran, a récemment partagé ses réflexions sur le 25e anniversaire de...

Publicité