Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

#1 DE L'ACTUALITÉ CINÉMA ET SÉRIES

Analyses

Thor: Love & Thunder : Marvel est allé trop loin dans l’humour, un seuil à ne plus franchir

Thor 4 © Marvel Studios
Thor 4 © Marvel Studios

Thor : Love and Thunder vient de démontrer que l’humour associé au Marvel Cinematic Universe est devenue trop excessif. Il s’agit du grand retour de Thor à l’écran depuis  Avengers : Endgame, Thor : Love and Thunder oppose le dieu asgardien du tonnerre à Gorr, le boucher des dieux, incarné par Christian Bale, qui cherche à éliminer tous les dieux de l’univers. Aussi sanguinaire que cela puisse paraître, Love and Thunder est loin d’être un film sombre.

S’appuyant sur le ton léger de Thor : Raganork en 2017 (qui était déjà trop lourd pour une partie du public), Love and Thunder est probablement le meilleur candidat au titre du film le plus claqué que le MCU ait jamais produit. Le réalisateur Taika Waititi, connu pour son penchant pour la comédie, injecte encore plus d’humour dans Love and Thunder que dans Ragnarok. Ce dernier opus des aventures du Dieu nordique semble avoir créé une véritable fracture pour une grande partie des fans du MCU, tant le surdosage d’humour nauséabond est devenu la cause principale de la frustration et de l’accueil généralement très négatif du film.

Bien entendu, l’accent mis sur l’humour n’est pas nouveau chez Marvel, puisqu’il s’agit d’un élément essentiel du MCU depuis ses débuts en 2008 avec le premier Iron Man. Love and Thunder est carrément une comédie. Comme le montre les réactions controversées de l’accueil du film, même la formule clé d’une franchise à succès peut être surjouée et largement conduire au dégoût général, ce qui est le cas film après film dans cette phase IV du MCU.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Marvel dépasse les bornes

Le problème de Love and Thunder, qui s’efforce de faire rire son public, est le déséquilibre que cela crée dans la tentative du film d’établir de grands enjeux. Le retour de l’amour de Thor et de la nouvelle Mighty Thor « puissante », Jane Foster (Natalie Portman), ainsi que la mission de Gorr, dont le ton est discordant, passent au second plan par rapport à l’avalanche quasi constante de blagues de Love and Thunder. Le voyage de Thor et de ses alliés à la Cité de l’Omnipotence démontre également l’importance démesurée que le film accorde à la comédie.

La séquence est principalement une comédie de routine avec Zeus (Russell Crowe) refusant la demande d’aide de Thor contre Gorr de manière très loufoque, et la majeure partie du reste du film suit son exemple. L’effet secondaire malheureux est que cela laisse des éléments comme la tragédie du passé de Gorr et la reconnexion de Jane avec Thor face à sa mortalité avec beaucoup moins d’espace. Lorsqu’un film comme Love and Thunder est aussi burlesque qu’il l’est, le spectre émotionnel sur lequel il opère devient considérablement plus étroit.

Cela ne veut pas dire que Marvel doit abandonner littéralement son modèle de longue date. Avec les réactions inhabituellement mitigées qu’il a suscitées parmi les films Marvel, Thor : Love and Thunder montre clairement qu’il y a en effet un plafond à ne pas franchir quand au taux d’humour maladroitement amené, surjoué et surdosé dans le MCU. Thor 4 démontre une nouvelle fois en 2022 la difficulté de Marvel Studios et Disney à se renouveler, face à un public lassé d’autant de mièvrerie. Taika Waititi continue d’être utilisé par un studio dans le déni complet du manque de talent de son réalisateur qui poursuit son acharnement éreintant à vouloir nous faire bouffer des blagues de merde à tire larigot.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Publicité

Exclus

Streaming

Un retour attendu des Gardiens, mais dans un esprit de Noël prépondérant

Bande Annonce Cinéma

Dernière ligne droite pour la superproduction de James Cameron

Streaming

Un combo qui ne peut être que gagnant dans ce Spécial Noël GoG

Avengers : Endgame © Disney Avengers : Endgame © Disney

Cinéma

S’il est fraîchement élu par Warner Bros comme étant l’un des deux décisionnaires de la franchise DC Comics au cinéma, James Gunn reste encore...

Thor : Love and Thunder © Marvel Studios Thor : Love and Thunder © Marvel Studios

Analyses

On parle beaucoup de la lassitude du public à l'égard des contenus Marvel ces derniers temps, mais pourquoi cela se produit il ainsi, et...

Jeux Vidéos

Un nouveau gameplay de 45 minutes riche en découvertes !

Plus d'Articles

Analyses

On parle beaucoup de la lassitude du public à l'égard des contenus Marvel ces derniers temps, mais pourquoi cela se produit il ainsi, et...

Actualités

Netflix s’attaque à l’un des piliers de la pop culture avec son actualisation du Little Nemo au pays des rêves du légendaire Winsor McCay,...

Streaming

Un retour attendu des Gardiens, mais dans un esprit de Noël prépondérant

Cinéma

S’il est fraîchement élu par Warner Bros comme étant l’un des deux décisionnaires de la franchise DC Comics au cinéma, James Gunn reste encore...

Publicité