Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Geeks LandsGeeks Lands

#1 DE L'ACTUALITÉ CINÉMA ET SÉRIES

Cinéma

Spider-Man : No Way Home : Les scénaristes expliquent à quel point le dernier acte du film était délicat

Doctor Octopus Electro Bouffon Vert Spider Man No Way Home

Le film de super-héros qui a cristallisé toutes les attentes. Spider-Man : No Way Home est sorti depuis maintenant un mois et les fans semblent dithyrambiques à son sujet, en témoigne les retours très positifs sur la toile et les 94% d’avis positifs sur l’agrégateur de critiques Rotten Tomatoes. No Way Home clôt avec efficacité la saga sur ce nouveau tisseur entamée depuis 2017 et jette les bases d’un nouveau traitement du personnage pour l’avenir. En effet, exit le petit confort douillet du lycéen. Le voilà maintenant propulsé tout seul, sans famille et sans amis, dans un appartement miteux, de la même façon que pour le Peter Parker de Tobey Maguire dans la saga de Sam Raimi

Le point névralgique du long-métrage fut son acte final, situé sur des échafaudages de travaux au cœur de la Statue de la Liberté. Le Bouffon Vert (Willem Dafoe) a retourné le cerveau de l’Homme-Sable (Thomas Haden Church) ; Le Lézard (Rhys Ifans) et Electro (Jamie Foxx) en leur vantant que Peter Parker n’essayait pas de les sauver et qu’il fallait qu’ils s’acceptent tels qu’ils sont. Le scénario de No Way Home a été un sempiternel casse-tête pour les scénaristes, qui ont dû marcher sur des œufs pour donner assez de temps et d’importance à tous ces méchants, mais aussi aux deux anciens Spider-Man de retour (Andrew Garfield et Tobey Maguire). Face au nombre important de personnages à exploiter, Disney et Sony se sont résolus à faire des sacrifices.

Bouffon Vert 1

Compte tenu de son lien particulier avec Peter dans cet opus, la place du méchant central a été laissé au Bouffon Vert de Willem Dafoe, reléguant ainsi Electro, le Lézard et l’Homme-Sable à de simples hommes de main de Norman Osborn. America Chavez (Xochitl Gomez) aurait dû être celle qui faisait venir les deux autres Spider-men dans ce film mais doit attendre son tour puisque Docteur Strange 2 est passé derrière No Way Home dans la chronologie du MCU. Enfin, les scénaristes comptaient introduire un caméo de Venom (Tom Hardy) dans ce combat final, mais cela aurait été beaucoup trop lourd à gérer. 

À LIRE  Star Wars X : Daisy Ridley parle d'un retour potentiel de John Boyega (Finn)

Dans une récente interview avec The Wrap, les scénaristes Erik Sommers et Chris McKenna, ont expliqué à quel point il était difficile de donner vie à ce dernier acte tant les attendus des fans étaient immenses :

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Sommers: Eh bien, les troisièmes actes sont traditionnellement délicats, parce que nous savons que cela va impliquer une grande séquence d’action et nous savons que nous terminons tout et donc c’est toujours un défi. Celui-ci n’était pas différent, sauf pour le fait que je dirais que dans l’ensemble, le degré de difficulté était plus élevé sur ce film parce que nous avions plus de pièces en mouvement, nous avions tous ces autres personnages…. Nous y travaillions toujours, et jusqu’au jour où nous le tournons, nous y travaillons. Je suis tellement content que ça se soit passé comme ça.

 

Mckenna: Nous avons vraiment commencé à nous pencher sur l’idée que Goblin était notre méchant principal. Et la mort de May est quelque chose qui a évolué… Mais nous avions aussi ces deux choses : le sort magique et la boîte du sort. C’était pendant la production, nous écrivions des documents sur ce que le sort faisait, ce que la boîte faisait. Je pense que c’était en novembre de l’année dernière, c’était Erik et moi qui travaillions sur ce document pendant que nous faisions des pages quotidiennes, pendant que nous tournions, nous essayions vraiment d’affiner l’utilité du sort et de la boîte et nous nous sommes demandés : Comment pouvons-nous clarifier ces choses?…

 

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Sommers: Lorsque vous êtes confronté à un acte 3, vous avez idéalement mis en place beaucoup de choses et vous devez les rembourser puis tout conclure. Vous essayez de raconter la meilleure histoire, donc tout doit être au service de cela. C’est pourquoi nous continuons à travailler sur ces choses – ce n’est pas seulement parce que, « Oh, ce sera la chose visuelle la plus cool. » Ce sont toutes des considérations, bien sûr. Toujours. Mais tout cela est au service du personnage et du parcours de Peter Parker. C’est votre étoile polaire, et c’est ce qui vous guide. Et donc quand nous continuons à travailler sur ces choses, c’est juste parce que nous voulons nous assurer d’avoir le final de l’acte 3 le plus satisfaisant de ce film qui tire fin à toutes ces choses de la manière la plus satisfaisante et excitante, mais tout cela sert à raconter l’histoire de Peter Parker, et c’est donc le processus de raffinage qui se produit toujours.

Peter Parker No Way Home

Avec ses 1.535 milliards de dollars de recettes mondiales, Spider-Man : No Way Home s’inscrit dans le palmarès des films les plus rentables de tous les temps. Surtout que vous pouvez encore le découvrir en salles de cinéma !

Publicité

Exclus

Star Wars 9 Rey Disney 3

Cinéma

Daisy Ridley est prête à reprendre son rôle de Rey dans un tout nouveau projet Star Wars, suscitant l’enthousiasme des fans quant à la...

Megalopolis Megalopolis

Cinéma

Pour le grand retour de Francis Ford Coppola, Megalopolis se fait atomiser par les critiques de manière quasiment unanime. Ce film qui fait presque...

Deadpool 3 © Disney Deadpool 3 © Disney

Cinéma

Alors qu’il reste un peu plus de deux mois avant que Deadpool et Wolverine ne débarque dans les cinémas pour ce qui promet d’être...

Furiosa - Village Roadshaw Pictures Furiosa - Village Roadshaw Pictures

Cinéma

George Miller, réalisateur de Furiosa : A Mad Max Saga, tease un caméo de Max lui-même dans son nouveau film. Fort de l’accueil chaleureux...

Cinéma

Chris Pratt a solidement établi sa polyvalence à Hollywood, endossant une variété de rôles mémorables, allant de l’adorable Andy Dwyer dans Parks and Recreation...

Megalopolis Megalopolis

Bande Annonce

Le prochain festival de Cannes annonce du très très lourd, en particulier avec Megalopolis, la fable utopique et futuriste de Francis Ford Coppola. En...

Plus d'Articles

Critiques

En deux semaines d’exploitation, la comédie d’Artus, Un p’tit truc en plus, cumule déjà 3 millions d’entrées et s’impose comme la locomotive de 2024...

Cinéma

Pour le grand retour de Francis Ford Coppola, Megalopolis se fait atomiser par les critiques de manière quasiment unanime. Ce film qui fait presque...

Critiques

Un an après l’interlude Trois mille ans à t’attendre, George Miller est de retour pour le XXL Blockbuster autour de la genèse du personnage...

Cinéma

Alors qu’il reste un peu plus de deux mois avant que Deadpool et Wolverine ne débarque dans les cinémas pour ce qui promet d’être...

Publicité