Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Geeks LandsGeeks Lands

#1 DE L'ACTUALITÉ CINÉMA ET SÉRIES

Analyses

2021 : Une belle année pour les jeux vidéos

Les petits jeux ont pu briller en l’absence de mastodontes.

2021 jeux videos
2021 jeux videos

Alors que nous approchons de la fin du mois de décembre, les listes de jeux de l’année et les récompenses commencent à sortir au compte-gouttes, les joueurs se penchent sur la liste des titres auxquels ils ont adoré jouer tout au long de l’année. En raison de la nature désordonnée des sorties en cette année bien particulière, qui a vu de nombreux titres majeurs êtres reportés, les listes diffèrent quelque peu par rapport à d’habitude. Certains pensent que, parce qu’il n’y a pas eu beaucoup de sorties dans la veine de God of War ou The Legend of Zelda : Breath of the Wild, 2021 a été une année faible sur le plan vidéoludique. C’est une fausse idée, à bannir.

Au cinéma, les superproductions sont rarement nommées dans le cadre des récompenses majeures exceptions faites des catégories techniques, mais ce n’est généralement pas le cas pour les jeux, ce sont plus tôt les gros bonnets qui font le ménage en décembre. La fin de l’année a vu Halo Infinite recevoir des éloges, mais, dans l’ensemble, il n’y a pas eu un seul nouveau jeu en 2021 qui a réellement dominer les débats. Si les grosses sorties n’ont guères vues le jour cette année, cela a laissé énormément de place aux petites productions, ce qui a permis de découvrir de nombreux opus assez inattendus.

It Takes Two

It Takes Two

Pour s’en rendre compte, il suffit de regarder les Game Awards qui ont été diffusés il y a quelques semaines et qui ont vu Josef Fares et son équipe de Hazelight Studios remporter le prix du jeu de l’année pour It Takes Two. Cette victoire survient après des années de travaux multiples et acclamés du réalisateur, notamment des titres comme Brothers : A Tale of Two Sons. Bien sûr, les jeux indépendants plus petits se sont lentement mais sûrement fait un nom au fil des ans, ils continuent à attirer l’attention de la presse et du public. Des titres comme Journey, Hollow Knight, Disco Elysium, Hades et bien d’autres se sont retrouvés sous les feux ces dernières années. Cependant, les superproductions continuent d’éclipser les plus beaux jeux que le secteur des indépendants a à offrir.

Cette année, outre It Takes Two, d’autres titres de moindre envergure ont pu attirer l’attention et mettre en lumière les productions spectaculaires qui ont été proposés. Des jeux comme Chicory : A Colorful Tale et Death’s Door ont offert des expériences de jeu passionnantes et variées dans des styles totalement différents. Il y avait aussi des titres comme Valheim, qui a illuminé les charts Steam au début du mois de février et a continué à le faire pendant des mois en se vendant à des millions d’exemplaires. Parmi beaucoup d’autres, ces jeux ont tous été capables d’occuper des espaces différents dans l’industrie sans être négligés.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Il y avait aussi des jeux comme Kena : Bridge of Spirits, le premier jeu d’Ember Lab, qui offrait aux joueurs une des fidélités visuelles les plus proches d’un titre animé moderne de Disney ou Dreamworks. Réunissant des éléments de puzzle, une histoire touchante et une jouabilité éprouvante, Kena a surpris le public lors de sa présentation à la PS5, et le produit final a été à la hauteur de ces attentes. Ember Lab a ensuite remporté les prix du meilleur jeu indépendant et du meilleur jeu indépendant aux Game Awards.

Certaines sagas plus anciennes, avec une base de fans restreinte mais dévouée, ont également sorti de nouveaux épisodes cette année. Le meilleur exemple est Life is Strange : True Colors, qui a abandonné le format de sortie épisodique et a vu Deck Nine reprendre la trame principale. Ce nouveau format de sortie a sans aucun doute attiré un public qui aurait pu rester à l’écart, donnant aux joueurs un avant-goût de l’excellence que la franchise offre depuis des années.

metroid dread

metroid dread

Dans Metroid Dread, les fans de longue date de la franchise Metroid ont vu le jeu Nintendo DS annulé au milieu des années 2000 avoir sa chance sur Nintendo Switch. D’autres franchises, comme Shin Megami Tensei V, ont finalement été lancées après avoir été dévoilées lors de l’événement de révélation de la Switch en 2017, ce qui a donné aux fans de JRPG de quoi bien se réjouir. Halo Infinite a fait l’objet d’éloges après un retard d’un an qui, à l’époque, a rendu sceptiques son petit monde. Il y a également eu d’excellentes surprises comme Les Gardiens de la Galaxie, qui a redoré le blason des jeux Marvel après l’énorme boulette qu’à été The Avengers.

C’était également la première année complète avec les consoles nouvelle génération et, même s’il n’y avait pas beaucoup d’exclusivités, des jeux comme Returnal ont fini par montrer ce que les nouveaux systèmes pouvaient offrir de plus beau. Housemarque, qui était auparavant un développeur principalement axé sur le genre arcade, a réussi, avec l’aide de Sony, à créer l’un des jeux d’action les plus captivants et les plus réactifs. Returnal aura clairement été l’un des titres les plus marquants de 2021.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
returnal social

Returnal

La pandémie que nous traversons a refaçonné de nombreuses industries. Celle du jeu vidéo n’a pas été épargné non plus et certain nombre de développeurs ont dû repousser des titres qui auraient pu autrement être alignés pour une date de sortie en 2021.

L’année 2022 semble être remplie à ras bord de projets lourds provenant de presque tous les grands éditeurs. Nous avons déjà vu des jeux êtres décalés simplement parce qu’Elden Ring vient empiéter le mois de février 2022. Cela se reproduira sûrement à chaque fois que des dates de sortie seront révélées pour des jeux qui n’en ont pas encore. En comparaison, 2021 a été revigorant tant de petits titres ont eu le temps de respirer sans que ces énormes jeux ne leur mettent la moindre pression et gagner en popularité.

Finalement, cette année a proposé « un peu de tout, pour tout le monde ». Quelques belles découvertes dont nous nous serions certainement passés si l’année avait été plus chargée en titres. 2021 n’est peut-être pas comparable à 2022 sur le papier, avec des jeux comme Elden Ring, God of War Ragnarok, Starfield et Horizon Forbidden West, mais il y a eu beaucoup de titres intéressants et plus petits à découvrir.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Publicité

Exclus

Smile 2 © Paramount

Bande Annonce

Voici enfin l’arrivée du premier teaser de Smile 2. Révélé un an après l’annonce de la suite du frissonnant film d’horreur de 2022, ce...

Jeux Vidéos

Plus de 40 minutes de Gameplay au total, dont 30 exclusives !

Cinéma

Tom Cruise a célébré l’anniversaire de la sortie de Edge of Tomorrow le 6 juin 2014, avec un post sur Instagram rendant hommage au...

Furiosa - Village Roadshaw Pictures Furiosa - Village Roadshaw Pictures

Box-Office

« Furiosa: A Mad Max Saga », réalisé par George Miller, est le dernier opus de la célèbre franchise Mad Max, servant à la fois de...

Venom 3 Tom Hardy © Sony Pictures Venom 3 Tom Hardy © Sony Pictures

Bande Annonce

Chaque nouvelle pierre à l’édifice du Sony Universe des personnages de Spider-Man se révèle être une catastrophe supplémentaire pour le studio mère qui chapeaute...

Star Wars 9 Rey Disney 3 Star Wars 9 Rey Disney 3

Cinéma

Daisy Ridley est prête à reprendre son rôle de Rey dans un tout nouveau projet Star Wars, suscitant l’enthousiasme des fans quant à la...

Plus d'Articles

Cinéma

Shawn Levy, connu pour sa direction sur des films tels que Free Guy et The Adam Project, est actuellement en discussions pour prendre les...

Cinéma

La rumeur d’une adaptation de « World War Hulk » par Marvel Studios s’est intensifiée grâce aux nouvelles informations de Alex Perez de Cosmic Circus. Perez...

Box-Office

« Furiosa: A Mad Max Saga », réalisé par George Miller, est le dernier opus de la célèbre franchise Mad Max, servant à la fois de...

Critiques

Le duo Bettinelli-Olpin et Tyler Gillett, peu après Scream et Wedding Nightmare, vient nous servir une autre pastiche horrifique sous fond d’enfermement de ses protagonistes avec...

Publicité