Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Geeks LandsGeeks Lands

#1 DE L'ACTUALITÉ CINÉMA ET SÉRIES

Box-Office

Spider-Man : Classement des films par Box-Office

Tous les films de Spidey ont été des succès au box-office, certains ont rapporté beaucoup plus que d’autres. Voici tous les films de Spider-Man, classés en fonction du box-office mondial.

Spider Man 3 Tobey Maguire ©Sony Pictures
Spider Man 3 Tobey Maguire ©Sony Pictures

Les films de super-héros qui rapportaient gros ne sont aujourd’hui plus qu’un souvenir, mais les blockbusters modernes adaptés de comics n’auraient jamais vu le jour sans le film révolutionnaire et risqué de Sam Raimi, Spider-Man, en 2002. Blade avait montré aux studios d’Hollywood que les films de bande dessinée pouvaient avoir du succès, tandis que X-Men avait prouvé qu’ils pouvaient être des géants du box-office, mais c’est le Spider-Man de Sam Raimi qui a scellé le tout et établi la formule gagnante que les studios utilisent depuis des années.

Depuis lors, tous les films de l’homme araignée ont été des succès au box-office, mais certains ont été connus des rendements monstrueux à travers le monde. Voici donc tous les films Spider-Man, classés en fonction du box-office mondial.

Spider-Man: Into The Spider-Verse ($375,469,903)


Le film d’animation Spider-Man : Into the Spider-Verse, sorti en 2020, a peut-être rapporté bien moins que les autres aventures de super-héros, mails il est très loin d’avoir été un bide au box-office. Sa réalisation n’a coûté que 90 millions de dollars, alors 375 millions de dollars, c’est une sacrée somme. Le succès a été suffisant pour que Sony lance une série de suites et de spin-offs, que nous attendons avec impatience.

Into the Spider-Verse a été couvert de récompenses, dont l’Oscar du meilleur film d’animation. C’était un chef-d’œuvre avec un rendu magnifique, une intrigue passionnante et des personnages innovants. Peut-être est-ce simplement parce que l’animation 2D est difficile à vendre au public d’aujourd’hui. Quoi qu’il en soit, Sony révèlera bientôt la suite : Spider-Man : Across the Spider-Verse.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

The Amazing Spider-Man 2 ($708,982,323)

Amazin Spider Man

Ce film était censé mettre en place l’univers cinématographique de Spider-Man de Sony. Comme on pouvait s’y attendre, il a échoué lamentablement. Le film n’a pas rapporté assez de recettes pour justifier toutes les suites et les spin-offs que Sony avait précipité dans le développement. Le seul film que nous avons eu est une pâle reprise de leur plan original pour un film sur Venom, et même ce film a rapporté plus que celui-ci.

Sony n’a clairement tiré aucune leçon de Spider-Man 3. Le gros problème de ce film était d’intégrer trop de méchants sans en développer aucun. The Amazing Spider-Man 2 a effectivement implémenté encore plus de méchants et encore moins de développement. En dehors de l’alchimie entre Andrew Garfield et Emma Stone (et même là, cette alchimie est desservie par des intrigues secondaires comme la traque de Spider-Man dans le scénario), c’est un gâchis du début à la fin.

The Amazing Spider-Man ($757,930,663)

Amazing Spider Man

Lorsque ce film est sorti en 2012, la question brûlante dans l’esprit de tous les fans était : pourquoi ? On nous avait promis un reboot plus sombre et plus grave de l’histoire d’origine de Spider-Man, qui révélerait le passé caché des parents de Peter Parker. Ce que nous avons eu, c’est essentiellement un remake du premier film Spider-Man de Sam Raimi, avec toutes les modifications apportées qui n’ont fait que l’empirer.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
À LIRE  Agatha : Le spin-off de WandaVision change (encore) de titre et obtient une date de sortie officielle

Andrew Garfield faisait un grand Spidey, mais il était un terrible Peter Parker – il était beau, charmant et sûr de lui, sans un soupçon de ringardise, de maladresse ou d’insécurité. On l’a surnommé le Peter Parker « branché », mais Peter Parker est tout sauf ça.

Spider-Man 2 ($783,766,341)

Homme araignée - Mary Jane Watson

Peu de fans de Spider-Man contesteraient le fait qu’il s’agit de sa meilleure sortie sur grand écran, du moins sa meilleure sortie live-action (Into the Spider-Verse était génial), et pourtant, étonnamment, c’est le volet le moins rentable de la trilogie de Sam Raimi. Après avoir établi le modèle des histoires d’origine des super-héros au cinéma avec son premier film Spider-Man, Sam Raimi est revenu pour établir le schéma des opus suivants de leurs voyages en trois parties à l’écran.

Une fois l’histoire d’origine bien calibrée, Sam Raimi plonge dans l’action, tout en développant les personnages au fur et à mesure. Peter Parker commence à perdre ses pouvoirs lorsque son mentor devient l’horrible méchant Docteur Octopus, et il apprend douloureusement ce que signifie être un héros .

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Spider-Man ($821,708,551)

Il peut sembler absurde qu’un film sur Spider-Man ait été un jour considéré comme un risque, pourtant lorsque le réalisateur de films d’horreur culte Sam Raimi a dépensé 139 millions de dollars du portefeuille de Sony pour le premier opus, c’est exactement ce qu’il était. Les super-héros n’étant pas des personnages grand public en 2002, lorsque le film est sorti, peu de spectateurs connaissaient l’histoire d’origine de Spidey.

Sam Raimi a fait un travail tellement fantastique que le public a levé les yeux au ciel lorsque le reboot de 2012 l’a rebooté (Sam Raimi l’avait déjà réussie, alors pourquoi essayer de la refaire ?)

Spider-Man: Homecoming ($880,166,924)

Spider-Man Homecoming : Ça ne tisse pas loin !

Le premier film solo de Spidey dans le MCU a été un gros succès financier. Alors que la série de reboot de Marc Webb avait désespérément tenté de reproduire ce qui fonctionnait dans les films de Sam Raimi, le MCU a fait tout son possible pour nous offrir un film de Spider-Man totalement différent des films de Sam Raimi, tout en étant aussi fidèle au personnage.

Dans Homecoming, Peter Parker a une nouvelle figure paternelle semblable à celle d’Oncle Ben en la personne de Tony Stark, il demande à Happy Hogan de devenir un Avenger, et Tante May découvre son identité secrète. Le réalisateur Jon Watts a conçu le film comme un film de lycée des années 80, dans le style des comédies classiques de John Hughes, ce qui a contribué à le différencier de ses prédécesseurs.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Homecoming a la chance de bénéficier de 10 années de succès interplanétaire du Marvel Cinematic Universe. On reproche facilement au film son attachement trop présent au reste du MCU. Les films « solos » de Spider-Man dans le Marvel Cinematic Universe n’ont jamais réellement été des aventures « solos ». Malgré tout, la trilogie mal partie de Tom Holland s’est bonifiée au fur et à mesure.

À LIRE  Deadpool & Wolverine dévoile officiellement sa durée

Spider-Man 3 ($890,871,626)

Spider Man 3 Tobey Maguire

De loin le film le plus méprisé et le plus controversé de la trilogie Spider-Man de Sam Raimi, Spider-Man 3 est aussi le film qui a rapporté le plus de recettes. Bien qu’il soit impossible d’imaginer aujourd’hui un cinéphile excité à l’idée de voir Spider-Man 3, alors que nous savons ce qui l’attendait : Peter Parker émotif et sa danse aussi méprisante que ridicule pour son personnage, un Venom réduit à un simple collègue de travail. A l’été 2007, Spider-Man 3 était très attendu, peut-être même trop attendu, le résultat a fait mal.

Avec la conclusion de la trilogie de Sam Raimi, acclamée par la critique et universellement adorée, le niveau d’excitation était tel que les recettes du box-office ont fait leur petit bout de chemin. Il fait d’ailleurs, inflation prise en compte, parti des films comics les plus chers de l’histoire.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Spider-Man: Far From Home ($1,124,978,639)

Ce film est devenu le premier film de l’homme-araignée à dépasser le milliard de dollars au box-office mondial, ce qui en fait le film Spider-Man le plus rentable jamais réalisé ainsi que le film Sony le plus rentable de tous les temps.
Grâce a son scénario bien ficelé et à la prestation XXL de Jake Gyllenhaal en la personne de Mysterio, Far From Home a permis à Spider-Man d’entrer définitivement dans une histoire inconnue. Ce qui donnera suite à No Way Home et son multivers.

Spider-Man : No Way Home ($1,160,000,000)

Peter Parker No Way Home
À l’échelle mondiale, Spider-Man : No Way Home a rapporté la somme impressionnante de 1,16 milliard de dollars en seulement 12 jours. No Way Home a dépassé le chiffre d’affaires mondial de chacun des huit précédents films Spider-Man en live-action. Il a également battu les recettes sur son sol de ces films par une marge encore plus importante : le précédent détenteur du record était le film Spider-Man de 2002 avec 407 millions de dollars.

Spider-Man : No Way Home a encore un long chemin à parcourir avant de terminer son aventure en salles, surtout si l’on considère qu’il n’a même pas encore été lancé en Chine. Il doit d’abord passer la censure avant d’être présenté en avant-première sur ce territoire, et s’il est approuvé, cela entraînera un afflux d’argent qui le propulsera probablement encore plus haut. C’est la seule production américaine à figurer dans le top 3 du box-office mondial de l’année 2021, il pourrait donc être en passe de battre tous les records du box-office d’ici la fin de son parcours historique. Le tout alors que la pandémie de covid-19 connaît son plus gros pic.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Publicité

Exclus

Megalopolis

Cinéma

Pour le grand retour de Francis Ford Coppola, Megalopolis se fait atomiser par les critiques de manière quasiment unanime. Ce film qui fait presque...

Deadpool 3 © Disney Deadpool 3 © Disney

Cinéma

Alors qu’il reste un peu plus de deux mois avant que Deadpool et Wolverine ne débarque dans les cinémas pour ce qui promet d’être...

Furiosa - Village Roadshaw Pictures Furiosa - Village Roadshaw Pictures

Cinéma

George Miller, réalisateur de Furiosa : A Mad Max Saga, tease un caméo de Max lui-même dans son nouveau film. Fort de l’accueil chaleureux...

Cinéma

Chris Pratt a solidement établi sa polyvalence à Hollywood, endossant une variété de rôles mémorables, allant de l’adorable Andy Dwyer dans Parks and Recreation...

Megalopolis Megalopolis

Bande Annonce

Le prochain festival de Cannes annonce du très très lourd, en particulier avec Megalopolis, la fable utopique et futuriste de Francis Ford Coppola. En...

Deadpool 3 © Marvel Deadpool 3 © Marvel

Cinéma

Avertissement : ce qui suit peut contenir des spoilers pour Deadpool et Wolverine. À moins de 90 jours de l’arrivée de Deadpool et Wolverine...

Plus d'Articles

Cinéma

George Miller, réalisateur de Furiosa : A Mad Max Saga, tease un caméo de Max lui-même dans son nouveau film. Fort de l’accueil chaleureux...

Critiques

En deux semaines d’exploitation, la comédie d’Artus, Un p’tit truc en plus, cumule déjà 3 millions d’entrées et s’impose comme la locomotive de 2024...

Cinéma

Pour le grand retour de Francis Ford Coppola, Megalopolis se fait atomiser par les critiques de manière quasiment unanime. Ce film qui fait presque...

Critiques

Un an après l’interlude Trois mille ans à t’attendre, George Miller est de retour pour le XXL Blockbuster autour de la genèse du personnage...

Publicité