Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Geeks LandsGeeks Lands

#1 DE L'ACTUALITÉ CINÉMA ET SÉRIES

Home > Cinéma > Critiques > Bienvenue à Marwen : Un immanquable de 2019 vite passé sous silence

Critiques

Bienvenue à Marwen : Un immanquable de 2019 vite passé sous silence

Résumé : L’histoire de Mark Hogancamp, victime d’une amnésie totale après avoir été sauvagement agressé, et qui, en guise de thérapie, se lance dans la construction de la réplique d’un village belge durant la Seconde Guerre mondiale, mettant en scène les figurines des habitants en les identifiant à ses proches, ses agresseurs ou lui-même.

Avis : Il faut voir Bienvenue à Marwen. Car tout ce que l’on peut constater du nouveau film de Zemeckis c’est que, en bon ou en mauvais, il ne pourra laisser personne indifférent.

Le cinéaste Américain prouve une nouvelle fois tout son talent avec « Bienvenue à Marwen ». Passionné par l’humain et ses émotions (La rédemption dans Flight, l’insouciance dans The Walk, la suspicion et la malice avec Alliés…), il peint ici le portrait de Mark Hogancamp, un artiste Américain sévèrement blessé par des hommes parce qu’il aimait porter des chaussures de femmes. Pour se reconstruire, il bâtit Marwen (qui deviendra Marwencol) un petit village peuplé de poupées représentant les personnes importantes de son entourage proche. C’est ainsi ici la souffrance et la solitude que choisit de mettre en scène Robert Zemeckis sur grand écran.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
bienvenue a marwen

Le film est particulièrement difficile à aborder en critique, parce qu’il est dense, parce que les doubles clefs de lecture sont nombreuses, parce que Zemeckis n’est pas un cinéaste qui joue avec des plans et des parti-pris hasardeux. Tout converge vers un objectif bien défini. Et cet objectif est de centrer le film autour de la psyché de Mark Hogancamp. Comprendre pourquoi il est devenu ce némésis de lui-même, pourquoi il a arrêté de vivre, mais surtout il s’agit de comprendre cet homme dans sa globalité, de ses passions, jusqu’à ses hantises.

De nombreuses personnes soulignent un certain malaise devant certaines scènes. Mais c’est parce que Bienvenue à Marwen est un film sincère. Les personnages de dramas ne sont pas que des êtres parfaits, qui arrivent toujours à leurs fins. Ce sont aussi des êtres qui ne parviennent pas à s’insérer dans les bonnes mœurs d’une société. Ce sont aussi des êtres qui ne s’intègrent pas parce qu’ils souffrent, parce qu’ils ont des passions ou des « fantasmes » différents. Mais est-ce pour ça qu’on ne peut pas les considérer eux aussi comme profondément humains ?

Face à la réalité du personnage et du drame qu’il a vécu, Zemeckis réussit un tour de force. Celui de montrer que chacun réagit différemment pour se protéger et que chacun parvient, d’une façon ou d’une autre, à reconsidérer sa place dans le monde grâce à la puissance de l’imaginaire.

Les fantasmes d’Hogancamp sont pourtant tout simples. Il est attiré par les femmes, par tout ce qui représente la « quintessence » selon lui, de la féminité. Pourquoi ? Sans trop aborder sa vie antérieure, le film confie que c’est un homme qui a pourtant été en couple et qui a eu des enfants. On peut suggérer que c’est à la suite de son passage à tabac qu’il a recentré son monde uniquement autour des femmes qui l’entourait, d’où le rôle de celles-ci lorsqu’on passe dans le monde des poupées. Mark est passionné par les femmes parce qu’elles l’ont sauvé, parce qu’il est persuadé qu’elles peuvent le sortir de la solitude latente dans laquelle il s’est embourbé. C’est toute la complexité de ce personnage, et il faut revoir le film plusieurs fois pour vraiment comprendre qui il est et pourquoi il agit ainsi (et voir le documentaire Marwencol par la même occasion).

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
bienvenue a marwenn

Bienvenue à Marwen, c’est donc un film profondément complexe, qui, sans tomber dans le pathos, parvient toutefois à délivrer un magnifique message. Sous ses dessous de tragédie, c’est un long-métrage qui nous montre que même dans les moments les plus noirs de notre existence, notre imaginaire peut nous permettre d’extraordinaires accomplissements et qu’il y aura, toujours une main tendue pour nous extirper d’une solitude nocive.

Bien entendu, des bémols subsistent. Si le film est beaucoup trop centré autour de Mark, on ne sait pas vraiment de choses de sa vie avant l’attaque. On ne sait pas non plus grand chose autour des femmes qui sont censées faire avancer Mark dans la narration, et ça c’est bien dommage. Malgré ses innombrables qualités (notamment la motion capture et la musique d’Alan Silvestri), le film n’est pas exempt de défauts.

Il s’agit d’un film qui regorge bien plus de subtilités qu’on ne le pense. Il reste l’un des immanquables de l’année 2019.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Publicité

Exclus

Wanda Maximoff © Marvel Studios

Cinéma

La possibilité d’un film dédié à la Sorcière Rouge, incarnée par Elizabeth Olsen, suscite un intérêt renouvelé parmi les fans du MCU. Après une...

Dogman - Europacorp Dogman - Europacorp

Cinéma

2023 a été une année faste pour le cinéma Français. Entre les bonnes surprises de genres telles qu’Acide de Just Philippot, le Règne Animal...

Fantastic Four © Disney Fantastic Four © Disney

Cinéma

Marvel Studios a créé une véritable onde de choc dans le monde des fans de super-héros en dévoilant officiellement le casting de son très...

Madame Web © Sony Madame Web © Sony

Cinéma

L’accueil critique initial pour « Madame Web« , le nouvel ajout au Sony’s Spider-Verse, semble loin d’être élogieux, d’après les premiers retours. Dirigé par S.J. Clarkson...

Deadpool 3 © Disney Deadpool 3 © Disney

Bande Annonce

Le seul film du MCU pour l’année 2024 dévoile enfin son premier teaser. Après de nombreuses spéculations et images leakées – volontairement – Marvel...

Deadpool 3 © Marvel Deadpool 3 © Marvel

Cinéma

L’anticipation autour de « Deadpool 3 » atteint de très grandes attentes avec la nouvelle que la première bande-annonce tant attendue du film pourrait être révélée...

Plus d'Articles

Bande Annonce

Le seul film du MCU pour l’année 2024 dévoile enfin son premier teaser. Après de nombreuses spéculations et images leakées – volontairement – Marvel...

Critiques

Le Sony Universe semble poursuivre sa descente vertigineuse dans les abîmes de la médiocrité cinématographique. Dans le sillage du désastreux « Morbius« , Sony tente de...

Bande Annonce

Le Superbowl a su livrer quelques bandes annonces de films attendus par les spectateurs. Si beaucoup de regards étaient tournés vers Deadpool & Wolverine...

Cinéma

Samuel L. Jackson, connu pour ses rôles emblématiques et son charisme naturel à l’écran, a récemment partagé ses réflexions sur le 25e anniversaire de...

Publicité