Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Analyses

Squid Game : Derrière la série, un vrai danger ?

Un phénomène mondial. Squid Game a littéralement cassé Netflix en devenant l’un des programmes les plus vus de la plate-forme. Le concept : des gens endettés (ils sont 456) se retrouvent à participer à des jeux d’enfants meurtriers pour gagner l’équivalent de 32 millions d’euros en wons. Hyper controversée, la série déclenche d’autres succès en cascade qui dépasse l’entendement. Les ventes de basket Vans ont connu une envolée de 7800% et l’ouverture d’un pop-up store à Paris a créé un engouement dantesque, au point de déboucher sur des violences.

Qualitativement parlant, quel intérêt pour Squid Game ? Pas grand chose. Audacieux dans ses parti-pris visuels, scénaristiquement parlant, ce n’est pas non plus la foire d’empoigne. Squid Game reprends les canevas d’un Hunger Games : lutte des classes, jeux d’arènes… le suspens demeure efficace même si l’on peut facilement deviner que le panel de personnages principaux vivra bien plus longtemps que les autres. Dispensable donc mais sympathique, la série reste un divertissement aussitôt vu, aussitôt oublié. Le phénomène culturel derrière le show est tout à fait semblable à la Casa de Papel. Il s’agit là d’un engouement exagéré sans que l’on ait la raison particulière de cette passion immense. 

Les messages sociaux de Squid Game ne sont pas forcément novateurs. Un conglomérats de privilégiés riches regardent mourir des personnes endettés prêts à tout, et la rencontre entre des individus de divers états sociaux dresse des messages sous-jacents (on retrouve dans SG le père de famille qui fait ce qu’il peut, l’immigré Pakistanais, la rebelle, le vieil homme, le malfrat, le diplômé…)

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Interdite par Netflix aux moins de 16 ans, la série passionne les plus petits aussi. Et c’est très inquiétant.

squid game front 800x450 1
Des débordements de plus en plus fréquents en milieu scolaire

Plusieurs cas de violences ont récemment été dénotés en milieu scolaire par des enfants qui reproduisent les jeux entraperçus dans Squid Game. Parmi eux la tournure violente du 1,2,3 soleil ou certains enfants ont reproduit toute la mécanique de la série : « Joueur xxx éliminé » avant de mimer une exécution. Nice Matin a rapporté qu’un message d’alerte du Ministère de l’Education Nationale allait être envoyé aux directeurs académiques. La Gendarmerie du Rhône a aussi partagé un message d’alerte sur Facebook. 

squid game gendarmerie du rhone 61659c3fb8a1f

Une école primaire Anglaise (John Bramston à Iford) a par ailleurs informé les parents de sanctions possibles en raison de reproductions de leurs enfants de scènes de Squid Game dans la cour d’école. Ces débordements multiples créent des problèmes entre les élèves et altère leur éducation aux médias. Certains élèves paraissent cependant conscients et lucides que Squid Game est présenté dans la série comme une succession de jeux meurtriers et se désengagent de la visée polémique de reproduire cela en récréation. Pourtant, ils le font. Et cela cause un triple problème :

L’éducation à l’image, la volonté des enfants de surfer sur un phénomène de mode qu’ils peuvent ne pas comprendre en profondeur et le non-discernement du bien-fondé ou non d’un biais culturel que l’on nous présente à l’écran. Tout ceci est causé par une hyper-accessibilité du programme sur Netflix qui ne bénéficie pas d’interdictions. En prenant le compte d’un membre de sa famille, on peut très vite consommer Squid Game, tout en n’ayant pas l’âge minimum légal. 

Le phénomène commence à arriver dans les cours d’école et nécessite véritablement de la part des équipes enseignantes et pédagogiques de proposer une vraie éducation à l’image et peut-être même de parler du cas Squid Game en profondeur pour désamorcer la différence de ce que l’on voit dans cette série par rapport à la réalité.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Le souci de l’éducation à l’image
squid game secret serie netflix

Un sujet très casse-figure. Comment enseigner aux enfants ce qu’ils peuvent voir alors qu’aujourd’hui, on doit faire face à l’hyper-accessibilité de contenus violents, matures, horrifiques ou pornographiques et que la plupart des enfants jouent à la maison à des jeux comme Fortnite ou Call of Duty ? La gestion de tout cela n’est pas de notre ressort mais celui de l’état. Le souhait de bloquer l’accès aux sites pornographiques aux moins de 18 ans et d’aller plus loin qu’un simple disclaimer est un bon prémisse. Le souhait est désormais de protéger la jeunesse de contenus potentiellement dangereux pour eux. Sur le visionnage de séries Netflix la responsabilité incombe aux parents. Il est nécessaire pour eux comme pour l’école d’effectuer un vrai boulot de déchiffrage des messages entraperçus dans Squid Game pour montrer en quoi ils sont immoraux dans la vie de tous les jours. 

Désamorcer ce que l’on regarde passe par plusieurs étapes. Comprendre ce que j’ai vu, analyser ce qui ne va pas à l’intérieur et situer ce que j’ai vu hors de la réalité. Même si l’objet de ce que je visionne est situé dans le réel, je dois comprendre que tout ceci n’est qu’une histoire montée de toute pièce (pour la fiction). Chose parfois simple à comprendre chez les adultes, moins chez les enfants qui font face à ce type de contenus. 

squidgame unit game room
Rejoindre un phénomène de mode

Au même titre que chercher à obtenir des cartes pokémons, jouer aux billes, collectionner les cartes Star Wars sur le dos des boîtes de céréales, Squid Game est un phénomène de mode. Les séries ont beaucoup plus tendances à le devenir dans les cours d’écoles que les films compte tenu de leur caractère quotidien. Les familles défavorisées peuvent avoir plus accès à Netflix qu’au cinéma. Ainsi, il ne faut pas chercher midi à quatorze heures : l’arrivée de Squid Game dans les cours d’écoles est le symptôme d’un deuxième souci après le manque d’éducation à l’image des enfants : la médiatisation outrancière du show. 

Inexplicablement, les médias ont donné une visibilité sans précédent à la série alors que rien ne la démarque forcément des autres. Nous le faisons aussi d’une certaine façon, mais nous cherchons à comprendre le danger que cette série peut avoir sur la jeunesse et comment y remédier, sans pour autant l’interdire. On accorde aussi une importance trop grande aux violences qui ont émargé lors de l’ouverture du pop-it store sans contextualiser ou sans reléguer cela à un fait divers lambda. Et par nature, l’homme et l’enfant est intéressé par ce qui fait un peu sensation, d’une bonne ou d’une mauvaise façon. Et le point de césure est là aussi : Je m’aperçois que le phénomène de mode est massif, je vais le rejoindre. Il faut ainsi que le soufflet Squid Game redescende aussi rapidement que la Casa de Papel semble l’avoir fait. Mais le show descendra de son piédestal lorsqu’un autre phénomène sortira des limbes de Netflix

Contestant Costumes in Squid Game

La série fait peur aux parents et aux professionnels de l’éducation pour une raison simple. Si les jeux dangereux ont toujours été un fléau à combattre à l’école, de même pour des challenges morbides (« Le Blue Whale Challenge » ou Challenge de la Baleine Bleu en VF, un challenge dangereux qui consiste en 30 jours d’effectuer des défis allant de quelque chose d’anodin à des scarifications pouvant mener jusqu’à la mort), Squid Game fait l’erreur gravissime d’inscrire sa violence dans des jeux d’enfants, prenant ainsi ouvertement le risque que les jeunes reproduisent ce type de comportements. Au contraire des challenges relevant d’épiphénomènes éphémères, Squid Game est parti pour durer. Donc il faut apprendre à analyser cette œuvre et à la comprendre en profondeur pour différencier ce qui en est bon de ce qui en est dangereux. 

Face à l’énorme phénomène Squid Game, plusieurs comportements à adopter donc pour protéger son enfant : Créer un accès fermé à Netflix si ce dernier n’a pas connaissance de la série, en parler avec lui s’il est tombé sur des images et travailler de concert avec l’école pour démonter ces images vues. De toute manière, nous sommes dans une société en constante évolution, où tout peut prendre une proportion gigantesque, mais il convient de faire attention aux messages dangereux dont Squid Game fait partie. Il s’agit d’une habile critique des inégalité sociale certes, mais absolument blâmable en ce qui concerne sa réadaptation non mesurée de jeux d’enfants en tuerie de masses. Attention donc à ce que vous voyez !

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Exclus

Cinéma

Légende vivante du cinéma, Michael Caine ne serait pas à la retraite, malgré les déclarations qu’il a faites récemment, annonçant que son nouveau film...

Analyses

Un phénomène mondial. Squid Game a littéralement cassé Netflix en devenant l’un des programmes les plus vus de la plate-forme. Le concept : des...

Cinéma

Si Ghostbusters Afterlife, qui a pris le relais de la catastrophe herculéenne de 2016 avec le reboot féminin, a longuement été retardé, il devrait...

Cinéma

Promu dès la Comic-Con de 2019, Docteur Strange in the multiverse of madness s’annonçait véritablement comme le mastodonte de la phase 4 du MCU,...

Nos critiques

The Guilty, sorti il y a quelques jours sur la plate-forme de streaming Netflix, est un remake du film Danois du même nom de...

Actualités

Une réconciliation pour enterrer définitivement la hache d’une guerre qui aura fait grand bruit. En enclenchant des poursuites judiciaires contre la firme aux grandes...

Plus d'Articles

Cinéma

Promu dès la Comic-Con de 2019, Docteur Strange in the multiverse of madness s’annonçait véritablement comme le mastodonte de la phase 4 du MCU,...

Cinéma

Les Gardiens de la Galaxie vol.3 sera un film essentiel de la phase 4 du Marvel Cinematic Universe. Sept ans après le volume 2...

Cinéma

Grande trilogie à succès de ces dix dernières années, la Planète des Singes made in Fox a remporté de beaux succès au box-office en...

Cinéma

Si Ghostbusters Afterlife, qui a pris le relais de la catastrophe herculéenne de 2016 avec le reboot féminin, a longuement été retardé, il devrait...

Publicité