Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Cinéma

Venom 2 : Carnage sera bien plus violent que dans les comics, selon une superviseuse des effets visuels

Une manière de noyer le poisson alors que le film est certifié PG-13 (soit limité tout au plus à un simple avertissement en France). Venom : Let There Be Carnage est attendu pour le 20 Octobre 2021 en France. La dernière bande-annonce a légèrement enthousiasmé les fans, même si beaucoup connaissent déjà la supercherie : Si Carnage est un méchant ultra-violent des comics, le long-métrage sera dans la même veine que le Venom de 2018. C’est-à-dire que le film d’Andy Serkis sera diamétralement opposé au Logan de James Mangold par exemple. Pas de têtes ou de membres arrachés, peu d’hémoglobine et une violence véritablement édulcorée seront au programme. Les fans ont donc légitimement trouvé une opportunité pour crier leur mécontentement.

Sheena Duggal, une superviseuse des effets visuels, a confirmé qu’ils avaient tout fait pour faire de Carnage un des méchants les plus cruels et dangereux d’un film de comics – la bonne blague -. Et cela passe notamment par un nouveau design puisque le symbiote semble avoir, dans les trailers, une large palette de tentacules. 

À LIRE  Secret Invasion : Tout ce que l'on sait de la série Marvel

« Ses bras et ses jambes ont la même priorité que ses autres tentacules. Il est comme l’homme de Vitruve. En fin de compte, c’est comme combattre une créature qui est faite de barbelés et comme un buisson de ronces – il est si vicieux et armé, puissant et dangereux. Même s’il vous glisse avec un tentacule, il est tout couvert de rasoirs et de barbes, vous allez juste vous coller à lui et être déchiré en lambeaux. L’une des idées que nous avions pour Carnage était qu’il évoluerait tout au long du film et développerait ses propres armes. Au fur et à mesure qu’il devient de plus en plus puissant, il propage de plus en plus d’armes, de plus en plus dangereuses, et sa forme humaine devient de moins en moins apparente. Il peut faire pousser une lance de sa colonne vertébrale, puis la retirer et l’utiliser comme un javelot, et elle repousse. Il peut faire pousser d’autres armes ou les éjecter sous forme de projectiles. »

Absolument rien d’enthousiasmant au portillon puisque la noirceur de Carnage dans les comics risque d’être absente pour la même raison : le classement officiel PG-13. Il va donc falloir se préparer à un détournement du personnage qui se dirigera probablement vers un Venom bis. Mais on aura la réponse officielle fin Octobre.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Publicité

Exclus

Cinéma

Sorti le 15 Décembre dans nos salles de cinémas, Spider-Man : No Way Home a marqué les nostalgiques de Spider-Man en ramenant notamment Tobey...

The Batman Justice League The Batman Justice League

Analyses

Le prochain film de Matt Reeves, The Batman, aura une durée de presque trois heures, ce qui suggère que WB a appris de ses...

Analyses

/Attention, cet article contient des spoilers potentiels de Docteur Strange 2/ Si les fans du MCU se sont enflammés pour le lancement du multivers...

Cinéma

Prévu pour le 13 Juillet 2022 dans les salles de cinéma, les fans auront l’occasion de découvrir les quatrième aventures de Thor, incarné par...

Cate Blanchett Seigneur des Anneaux Cate Blanchett Seigneur des Anneaux

Streaming

Amazon Prime Video révèle le titre de sa série Amazon et une première, courte, bande-annonce.

Plus d'Articles

Cinéma

Le réalisateur de Spider-Man : No Way Home, Jon Watts, a également réalisé la scène post-crédit de Venom 2.

Analyses

Le prochain film de Matt Reeves, The Batman, aura une durée de presque trois heures, ce qui suggère que WB a appris de ses...

Cinéma

Thread, un mystérieux projet Sony du scénariste de Moon Knight, Jeremy Slater, et du producteur James Wan, qualifié comme "Retour vers le futur rencontre...

Cinéma

Voilà maintenant plus d’un mois que l’ultra attendu Spider-Man : No Way Home est arrivé dans nos salles avec son lot immense de surprises....

Publicité