Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Geeks LandsGeeks Lands

#1 DE L'ACTUALITÉ CINÉMA ET SÉRIES

Home > Analyses > Top 5 des meilleurs méchants de Spider-Man au cinéma

Analyses

Top 5 des meilleurs méchants de Spider-Man au cinéma

Top 5 des meilleurs méchants de Spider-Man au cinéma
Top 5 des meilleurs méchants de Spider-Man au cinéma

La saga « Spider-Man » s’échelonne sur sept films, issus de trois univers complètement différents mais qui pourraient très bien connaître une passerelle dans Spider-Man : No Way Home de Jon Watts, le troisième film du tisseur de Tom Holland. Les sagas de Sam Raimi, Marc Webb et Jon Watts ont proposé leur lot de méchants parmi une base élargie de personnages. Parmi eux, on pouvait compter deux versions du Bouffon Vert (Willem Dafoe et Dane Dehaan), Docteur Octopus (Alfred Molina), deux versions de Venom (Tom Hardy et Topher Grace), le Lézard (Rhys Ifans), l’homme-sable (Thomas Haden Church), Electro (Jamie Foxx), Rhino (Paul Giamatti), Shocker (Bokeem Woodbine), Vautour (Michael Keaton), Scorpion (Michael Mando) et Mysterio (Jake Gyllenhaal). Nous faisons notre top 5 de qui, selon nous, mérite de faire partie des meilleurs méchants des différentes franchises Spider-Man au cinéma. 

5 – Le Bouffon Vert (Willem Dafoe) en 2002
Top 5 des meilleurs méchants de Spider-Man au cinéma
Top 5 des meilleurs méchants de Spider-Man au cinéma

Révolution à tous les étages, le premier Spider-Man de Sam Raimi (2002) fut un événement planétaire, encaissant 821 millions de dollars de recettes au box-office pour un budget de 139 millions. Mais le film a connu une force de caractère impressionnante en proposant un terrifiant méchant pour ce premier opus : Le Bouffon Vert version Willem Dafoe. Bien aidé par le jeu solide de l’acteur Américain, qui avait la tête de l’emploi pour campé un tel rôle, Norman Osborn fut un personnage profondément efficace. 

Ayant deux personnalités, jouant la folie à la perfection, Dafoe avait su insuffler un vent de terreur dans son personnage et les conséquences de sa disparition à la toute fin de Spider-Man premier du nom auront permis de construire l’ambivalente relation entre Peter et Harry sur toute la durée de la trilogie. Cependant, il n’est que cinquième parce qu’il ne faut pas se mentir, le film a un peu mal vieilli. 

4 – Le Vautour (Michael Keaton) en 2017
Top 5 des meilleurs méchants de Spider-Man au cinéma
Top 5 des meilleurs méchants de Spider-Man au cinéma

Premier antagoniste des films sous Jon Watts lors de la réintroduction de Spider-Man dans les travées du MCU, le Vautour mérite amplement sa place dans ce top. Campé par l’immense Michael Keaton qui semble confirmer son adoration pour les oiseaux après Birdman, le charismatique acteur de 69 ans a su imposer un vrai équilibre dans son personnage entre les figures de « père protecteur » et de « psychopathe criminel » (la scène dans la voiture avec Peter Parker expose à merveille cette dualité de Toomes). 

Au niveau de l’histoire à proprement parler d’Adrian Toomes, il faut souligner que son traitement dans le MCU a plutôt été bien respecté. Dans les comics, Toomes est un ingénieur en électronique et se retrouve ruiné lorsqu’un de ses associés prend le contrôle de sa boîte et choisit de l’évincer. C’est ce qui se passe ici où il exerce dans une entreprise pilotée par Stark et chargée de nettoyer les dégâts après les événements d’Avengers (2012) mais où il est rapidement mis à la porte. C’est après sa rancoeur envers les riches et envers Stark en priorité qu’il décide de créer un groupe dissident chargé de commettre plusieurs méfaits. Prévu d’autant plus pour être le point de départ des Sinisters Six, Adrian Toomes pourrait encore gagner en aura et en substance.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
À LIRE  Eternals : Ikaris (Richard Madden) bientôt de retour chez Marvel ?
3 – Electro (Jamie Foxx) en 2014

En 2014, pour The Amazing Spider-Man : Le destin d’un héros, Marc Webb fait l’audacieux pari d’introduire trois méchants en un seul film et de commencer à poser les bases de ses Sinisters Six. Parmi eux, celui qui à le droit au plus de temps d’écran est sans contexte Electro (Jamie Foxx). Le personnage, de son vrai nom Max Dillon, apparaît dans le film de Webb comme étant timide, introverti et souffrant d’un complexe d’infériorité, ce qui est parfaitement retranscrit dans le long-métrage. Dans les comics, il est surprotégé par sa propre mère, ce qui est aussi un élément présent dans le film mais qui aurait toutefois mérité un peu plus d’attention. 

L’interprétation de Jamie Foxx est aussi très juste, et l’aliénation du personnage pour ses propres pouvoirs conjugué à son changement de personnalité très progressif permet de rendre le tout crédible. Electro reste le point le plus satisfaisant de The Amazing Spider-Man 2 malgré l’échec relatif au box-office de ce dernier et le nouvel univers Spider-Man qui sera ensuite piloté par Marvel et Kevin Feige. Reste cependant à attendre la nouvelle direction que prendra le personnage, lui qui sera de retour dans Spider-Man : No Way Home.

À LIRE  Star Wars : The Acolyte : Nouvel aperçu du personnage de Dafne Keen
2 – Docteur Octopus (Alfred Molina) en 2004

Le personnage avec le plus de substance dramaturgique. Extrêmement bien introduit et développé tout au long du film de Sam Raimi, Octopus fait partie des meilleurs méchants introduits dans un long-métrage estampillé Marvel. Ses motivations sont compréhensibles, sa souffrance psychologique aussi sans compter sa soumission presque voulue à ses propres tentacules. Il est, de plus, un vrai danger pour Spider-Man et réussit à se faire raisonner, in extremis, en fin de film où il se sacrifie héroïquement. 

L’inquiétude peut logiquement monter en ce qui concerne le traitement qui sera réservé au personnage dans Spider-Man : No Way HomeAlfred Molina a récemment annoncé que l’aventure de son personnage reprendra au moment où il est en train de couler dans le fleuve, ce qui rend caduque son sacrifice. 

1- Mysterio (Jake Gyllenhaal) en 2019
Top 5 des meilleurs méchants de Spider-Man au cinéma
Top 5 des meilleurs méchants de Spider-Man au cinéma

En toute franchise, le personnage ne méritait pas totalement d’être premier (Octopus est le meilleur) mais le jeu subtil de Marvel avec le personnage aura eu le mérite d’être sympathique. Pensé, à l’origine, comme un substitut parfait de Tony Stark afin qu’il puisse devenir le mentor de Peter Parker, Mysterio sera redevenu celui qu’on connait, c’est-à-dire un faux héros qui doit sa présence par le jeu d’effets spéciaux bien aboutis, orchestrés par Quentin Beck. Tout ce qui fait la sève du personnage était présent dans le film de Jon Watts (Sa folie, les illusions les plus iconiques, son travail des effets spéciaux à l’intérieur d’un théâtre, sa capacité à manipuler…). C’est d’autant plus Quentin Beck qui va pousser Peter Parker (Tom Holland) dans ses retranchements, comme en témoigne la scène post-générique de Far From Home

Peut-être faussement mort, le personnage pourrait revenir pour être un des leaders des Sinisters Six. Encore une fois, si Mysterio n’est pas le meilleur méchant de Spider-Man au cinéma, il reste quand même extrêmement fidèle aux comics. On aurait, malgré tout, voulu voir la version du personnage sous Bruce Campbell (franchise de Sam Raimi), qui promettait bien plus.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Publicité

Exclus

Jeux Vidéos

Préparez vos blasters, Outlaws arrive pour la rentrée!

Cinéma

Woody et Buzz l’Éclair se préparent pour une nouvelle aventure qui promet d’enchanter à nouveau les fans de tous âges. Disney a officiellement fixé...

Blade © Marvel Studios Blade © Marvel Studios

Cinéma

Après une période d’incertitudes et de retards, le très attendu remake de « Blade » par Marvel semble finalement prendre forme, avec un tournage prévu pour...

Jeux Vidéos

Un gros challenger pour Overwatch approche!

Ant-Man 3 © Disney Ant-Man 3 © Disney

Cinéma

« Ant-Man et la Guêpe: Quantumania » a soulevé des questions sur l’avenir de Scott Lang, interprété par Paul Rudd, dans l’Univers Cinématographique Marvel (MCU). Le...

The Talkie - Jean-luc Belle-Isle The Talkie - Jean-luc Belle-Isle

Jeux Vidéos

Notre interview de Jean-Luc Belle-Isle, développeur de jeux mobiles et romancier, créateur des jeux Bio Inc et de l’histoire narrative The Talkie, disponibles sur...

Plus d'Articles

Cinéma

Deadpool 3 est probablement le film le plus attendu de Marvel depuis des lustres. Comme l’univers étendu est en souffrance depuis une phase 4...

Cinéma

Après une période d’incertitudes et de retards, le très attendu remake de « Blade » par Marvel semble finalement prendre forme, avec un tournage prévu pour...

Cinéma

Woody et Buzz l’Éclair se préparent pour une nouvelle aventure qui promet d’enchanter à nouveau les fans de tous âges. Disney a officiellement fixé...

Cinéma

Jonathan Majors, autrefois célébré pour son rôle de Kang dans l’Univers Cinématographique Marvel, a traversé une période tumultueuse. Suite à son arrestation en mars...

Publicité