Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Nos critiques

Merrick : Un long-métrage indépendant de SF puissant et dense

Merrick : Un long-métrage indépendant de SF puissant et dense
Merrick : Un long-métrage indépendant de SF puissant et dense

Merrick de Benjamin Diouris est un petit long-métrage Français de SF totalement hors du système cinématographique Français. Réalisé et produit avec un budget minime (300.000 euros), le film avait pour ambitieux objectif de raconter une histoire dans un monde post-apocalyptique comme en témoigne le synopsis :

“Dans un monde décimé par une étrange épidémie, Stanislas Merrick (Mickaël Etrillard), un ancien champion de boxe, survit reclus et coupé du reste du monde. Son quotidien est bouleversé lorsqu’il fait la rencontre d’Esther (Marie Collomb), une jeune fille échappée d’un camp de réfugiés et traquée par un ancien soldat.”

Le film a connu un parcours atypique. Tourné en 2016, il a parcouru plusieurs festivals entre 2017 et 2018 (Champs Elysées film festival 2017, le Festival International du film indépendant de Bordeaux en 2017, Le festival indépendant européen ECU 2018 où il a remporté le prix du meilleur film dramatique ainsi que le festival du film d’Oxford OXIFF où il a remporté le prix du meilleur long métrage). Par la suite, le film est de nouveau passé par la case montage pour pouvoir être visionné par tous. Merrick est en effet actuellement disponible à l’achat et à la location sur Google Play, Orange, Apple, Canal, Prime Video et Microsoft

Merrick : Un long-métrage indépendant de SF puissant et dense
Merrick : Un long-métrage indépendant de SF puissant et dense

La première chose qui saut aux yeux, c’est que l’audace du projet se sent et se perçoit directement à l’écran. Merrick possède une patte artistique singulière, un côté contemplatif et rythmique inédit. On sent que le réalisateur cherche à imposer un véritable regard sur nos rapports sociaux dans un monde post-apocalyptique. Parce que Merrick ne cherchera pas à faire de la surenchère d’effets visuels, la faute à un budget serré mais remplira bien ses objectifs malgré tout.

Le lien et l’alchimie créé par les deux personnages centraux, Stanislas et Esther apparaît comme très crédible à l’écran. Sans se connaître, les personnages tissent malgré tout une certaine appréciation l’un de l’autre malgré le côté taciturne du protagoniste. Ancien Boxeur à la carrure impressionnante (parfois ressemblant au Bucky Barnes de Sebastian Stan dans l’univers Marvel), Stanislas Merrick est campé avec justesse par Mickaël Etrillard, un acteur novice qui réussit cependant à crever l’écran, parfois sans décrocher un mot. Marie Colomb s’en tire également avec les honneurs. Mis à part ce duo, Merrick aurait cependant plus gagné à étoffer ses personnages tertiaires. 

Afif Ben Badra et Niseema Theillaud ne sont cependant pas assez développés. La narration et la dramaturgie instaurée par Merrick gravite trop autour de son duo de personnages central. Il reste de nombreuses questions en suspens : Quel motivation à ce soldat isolé à vouloir retrouver Esthere ? D’autant qu’il semblait être attaché à elle. Mila (Niseema Theillaud) a-t-elle informé Merrick concernant sa fille ? Cette aspect là de l’histoire aurait clairement gagné à être développé un peu plus. 

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Merrick : Un long-métrage indépendant de SF puissant et dense
Merrick : Un long-métrage indépendant de SF puissant et dense

Mais pour un budget aussi minime, force est de constater que Merrick transforme brillamment l’essai dans son ambition d’être un drame social post-apocalyptique. Dans sa gestion des espaces (l’ancien restaurant), le cadre est recentré de façon hyper minimaliste lorsque les protagonistes sont dans une ville abandonnée. En dehors, on est pleinement immergé dans des lieux bien plus espacés (La Gare, les bords du lac). Ce qui fait qu’on croit à tous instants en l’univers mis en place dans ce film. La gestion de la photographie est aussi pleinement réussie puisqu’elle nous permet de vivre cette ambiance crépusculaire sans avoir besoin de gros effets visuels. 

Pleinement abouti dans la gestion de sa dramaturgie, Merrick a des petits côtés “Light of My Life” (2019 – Casey Affleck) mais réussit pleinement à se distinguer pour son audace et ses saillies visuelles, si bien qu’on a pleinement envie de voir le prochain long-métrage de Benjamin Diouris ainsi que les prochains rôles de Mickaël Etrillard et Marie Colomb, que l’on espère vite revoir sur nos écrans de cinéma ou de télévision.

Merrick est donc disponible en VOD depuis le 12 Avril. La page Facebook officielle du film avec toutes les informations et la bande-annonce est ici !


 

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Exclus

Cinéma

Depuis l’annonce du reboot des 4 Fantastiques réalisé par Jon Watts, les rumeurs vont bon train quand au casting qui composera le quatuor de...

Cinéma

C’est la rumeur qui traîne sans relâche sur les réseaux sociaux depuis un long moment déjà. Après l’annonce du multivers pour les secondes aventures...

Nos critiques

Mortal Kombat de Simon McQuoid était l’un des long-métrage les plus attendus de cette année 2021 toujours perturbée par la pandémie de covid-19. S’il...

Cinéma

C’est dès demain que le public Américain pourra découvrir le reboot de Mortal Kombat, signé Simon McQuoid, sur quelques écrans de cinéma ainsi que...

Cinéma

Si le troisième volet des aventures de Tom Holland en célèbre tisseur nous offrira le retour tant attendu de Docteur Octopus (Alfred Molina) et...

Films / Séries TV

Jusqu’ici, la série Disney+ The Falcon and The Winter Soldier semble globalement satisfaire les fans même si la plupart trouvent qu’il y a moins...

Publicité

Plus d'Articles

Cinéma

Le scénariste d’Ant-Man, Adam McKay, souhaite faire un film autour du Surfer d’Argent pour Marvel Studios. Pour le moment, hormis le second long-métrage des...

Cinéma

Après la fin de la série The Falcon and The Winter Soldier, ce n’est désormais plus un secret pour personne. Sam Wilson (Anthony Mackie)...

Cinéma

Si on a récemment eu la confirmation qu’Alfred Molina (Docteur Octopus) reviendra bel et bien dans Spider-Man : No Way Home et que son...

Films / Séries TV

La série The Falcon and The Winter Soldier s’est terminé il y a peu et nous a dévoilé que Falcon (Anthony Mackie) a enfin...

Publicité