Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Cinéma

American gods: démarrage en douceur pour la saison 3.

Key art, Image IDs: AGS3_020920_6375,AGS3_020920_6398,AGS3_020920_2880,AGS3_020920_6005,AGS3_020920_6067,AGS3_020920_3717,AGS3_020920_6777,AGS3_020920_2334,AGS3_020920_1803,AGS3_020920_1853, ShutterStock_1079274521

Ombre et Voyageur poursuivent leurs tribulations. Toujours dans le but de rallier les troupes des anciens Dieux et livrer un affrontement direct avec les nouvelles divinité. Un premier épisode assez mou qui permet néanmoins de se remettre en piste sans trop être perdu. Ian McShane, et ses implants dentaires parfaits, sont plus cabots que jamais dans l’interprétation d’un Odin “Al Pacinesque” qui se paye une intro en béton et un nouveau look beaucoup plus décontracté.

Changement de look et une attitude plus radicale pour Odin et Ombre.

Il est bien occupé à faire tourner en bourrique le pauvre Ombre qui tente malgré tout de remettre de l’ordre dans sa vie. De leur côté, les nouveaux Dieux sont sous tension et Mr. Monde, devenu Madame depuis peu, ordonne au Technical Boy de mettre la pression à Bilquiss pour rallier leur rang et affronter Odin. Dans le même temps, Laura galère pour trouver un moyen de ramener Sweeney d’entre les morts.

Pas si simple de ressusciter un Leprechaun.

Si l’ambiance et les effets sont toujours aussi efficaces, cet épisode fait du sur place et donne franchement le sentiment de flottement servant à rallonger maladroitement l’histoire de Neil Gaiman. Si l’ensemble reste agréable à suivre grâce au cast investi et une réalisation aussi soignée que les deux précédentes saisons, il faudrait malgré tout que ce petit monde se décide à passer la seconde et en venir au fait. A trop vouloir diluer l’histoire dans des développements secondaires à rallonge, la narration fait du sur place et prend son temps pour perdre du temps.

Les nouveaux Dieux, dans la tourmente.

Une distribution parfaite, avec une petite apparition de Mr. Marilyn Manson en début d’épisode. Une réalisation sans anicroches, et un petit clin d’oeil bien senti aux “Incorruptibles” de Brian De Palma. Ce lancement narratif mou permet cependant de mettre l’accent sur la relation étrange entre Ombre et Odin. Les capacités du “Père de Tout” dans son omniscience et omnipotence sont également bien mises en avant, ainsi que les multiples apparences de “Betty” son fidèle véhicule. Si son ambiance envoutante et sa violence stylisée et omniprésente fonctionnent toujours, espérons que les showrunners ne se reposent pas que sur ça et nous concoctent une saison à la hauteur du roman de base. La présence de Neil Gaiman sur le projet à cependant de quoi rassurer.

American Gods. Saison 3. Un nouvel épisode chaque Lundi sur Amazon Prime.

Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Exclus

Nos critiques

Après Wandavision et son univers sitcom, Le Faucon et Le Soldat de L’hiver et son ambiance buddy movie d’action, c’est au tour de Loki...

Nos critiques

Figure de proue des Oscars de l’année 2021, The Father de Florian Zeller raconte l’histoire d’Anthony, 81 ans, qui voit peu à peu la...

Analyses

La fin du film épique de Zack Snyder, L’Armée des Morts, met en scène une bombe nucléaire, des hordes de morts-vivants, un combat à...

Analyses

Plus de 20 ans après Gladiator, la suite se produira-t-elle ? Voici tout ce que nous savons sur la sortie, le casting et l'histoire...

Films / Séries TV

Warner Bros. Animation annonce une toute nouvelle série animée DC intitulée Batman : Caped Crusader, qui sera diffusée sur HBO Max et Cartoon Network.

Cinéma

Depuis l’annonce du reboot des 4 Fantastiques réalisé par Jon Watts, les rumeurs vont bon train quand au casting qui composera le quatuor de...

Publicité

Plus d'Articles

Nos critiques

Figure de proue des Oscars de l’année 2021, The Father de Florian Zeller raconte l’histoire d’Anthony, 81 ans, qui voit peu à peu la...

Actualités

Malgré les événements entraperçus dans WandaVision, Paul Bettany, l’interprète du synthézoïde, pourrait ne pas réintégrer l’univers cinématographique des supers-héros. Dans la série, le personnage,...

Cinéma

Si Venom : Let There Be Carnage s’est récemment révélé au détour d’une bande-annonce assez anecdotique, le réalisateur du film, Andy Serkis, a révélé...

Cinéma

Avatar 2 se fait toujours attendre. Le long-métrage de James Cameron sortira au cinéma pour le mois de Décembre 2022, après un très grand...

Publicité