Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Geeks LandsGeeks Lands

#1 DE L'ACTUALITÉ CINÉMA ET SÉRIES

Critiques

Le Petit Prince (2015) : Pourquoi l’adaptation est-elle un succès ?

Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry est l’oeuvre littéraire la plus vendue dans le monde, après la bible, avec 145 millions d’ouvrages écoulés autour de la planète. Véritable succès culturel, tout le monde connaît les aventures du Petit Prince. Certains ne le portent pas dans leur coeur, mais l’oeuvre de Saint-Exupéry reste pour beaucoup profondément actuelle, culte et touchante. C’est en 2015 que naîtra l’adaptation de Mark Osborne, produite par des firmes Françaises telles que Onyx Films, Orange Studio et M6 Films et distribué par Paramount Pictures France. Fort d’un budget avoisinant les 60 millions de dollars, le long-métrage a pu avoir l’envergure d’un film Américain du point de vue de la qualité de l’animation.

En effet, le film de Mark Osborne ne se chargera pas que de raconter l’aventure du Petit Prince, déjà connue de tous mais aussi d’immerger ce récit au sein d’un autre, à savoir celui d’une petite fille, destinée à entrer dans l’académie « Werth », une école reconnue par les adultes comme très stricte et organisée. Cette dernière rencontre alors son voisin, un vieil aviateur un peu loufoque qui lui racontera l’histoire du Petit Prince

Combinant les images de synthèse et l’animation en volume, le long-métrage, qui a reçu le César du meilleur film d’animation en 2016, essaie donc de jouer sur deux tableaux et d’avancer sur deux histoires. Il y parvient bien puisque l’animation en volume, centrée sur l’histoire atypique du Petit Prince, est directement corrélé à ce qu’il va se passer au sein du récit entre l’aviateur et la petite fille. L’adaptation de l’oeuvre par Irena Brignull et Bob Persichetti est forte puisque le film est dense en émotions.

Les moments de vie réelle nous montrent une forte complicité entre le vieil homme et la petite fille, forme de miroir de la relation qu’un enfant peut avoir avec son grand-père. Faisant appel à l’imagination, au désir de s’émanciper du monde des adultes et invitant à conserver une part d’enfant, l’oeuvre du Petit Prince et le film d’Osborne résonnent comme un film vital en cette période de troubles à l’échelle mondiale. 

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Le doublage est sagement réussi puisque chacun des personnages qui jalonnent l’histoire bénéficient de voix venant de nos comédiens Français les plus à succès, et qui ont une voix assez singulière (André Dussollier, Florence Foresti, Guillaume Galienne, Vincent Cassel, Guillaume Canet, Vincent Lindon ou encore Marion Cotillard). 

Véritable hymne à la vie, à l’enfance et au bonheur, Le Petit Prince est une oeuvre poétique qui dégage une sensibilité forte, très bien accompagnée par une direction artistique aux petits oignons. 

Publicité

Exclus

Critiques

On y est enfin, huit mois après le fiasco de The Marvels qui aura coûté près de trois cents millions de dollars à Disney,...

Brave New World © Marvel Brave New World © Marvel

Bande Annonce

Marvel affine son retour et commence à lancer quelques bande-annonces de ses futurs projets qui sont dans les starting-blocks. Après en avoir un peu...

Deadpool & Wolverine © Marvel Deadpool & Wolverine © Marvel

Box-Office

Deadpool & Wolverine s’apprête à faire un tabac au box-office américain, bien que les attentes soient un peu plus modérées que ce que Marvel...

Sans un Bruit : Jour 1 © Paramount Sans un Bruit : Jour 1 © Paramount

Cinéma

Les premières réactions à A Quiet Place: Day One sont arrivées, et elles promettent une expérience cinématographique glaçante. Les spectateurs qui ont eu la...

Smile 2 © Paramount Smile 2 © Paramount

Bande Annonce

Voici enfin l’arrivée du premier teaser de Smile 2. Révélé un an après l’annonce de la suite du frissonnant film d’horreur de 2022, ce...

Jeux Vidéos

Plus de 40 minutes de Gameplay au total, dont 30 exclusives !

Plus d'Articles

Bande Annonce

Marvel affine son retour et commence à lancer quelques bande-annonces de ses futurs projets qui sont dans les starting-blocks. Après en avoir un peu...

Critiques

On y est enfin, huit mois après le fiasco de The Marvels qui aura coûté près de trois cents millions de dollars à Disney,...

Cinéma

Le premier film d’Artus sous sa casquette de réalisateur a été un succès – presque planétaire – dépassant de loin notre simple territoire français....

Cinéma

Pixar a laissé entendre que Monsters Inc. 3 pourrait bien être en préparation. Monsters, Inc., un incontournable de Pixar, a introduit aux enfants les...

Publicité