Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Top

TOP 10 des COMICS les plus chers de l’âge d’Or de la BD

Quelles bandes dessinées de l’âge d’or se vendent le plus cher ?

L’âge d’or de la bande dessinée, qui a débuté à la fin des années 1930, est sans doute à l’origine de ce qui allait devenir le média connu sous le nom d’industrie de la bande dessinée. Après avoir débuté avec Action Comics #1 en 1938, l’introduction de l’homme d’acier par Joe Shuster et Jerry Siegel a fait passer les histoires d’autodéfense moyennes, mais captivantes à des épopées de superhéros plus grandes que nature.

Les épopées classiques du « bien contre le mal » de l’âge d’or ont fait de cette ère une époque vénérée, ce qui a été confirmé par la conception du Guide des prix de l’Overstreet, où les comics de l’époque étaient désormais être vendues pour plus bien plus d’un centime de dollar.

TOP 10 des comics de l’âge d’or qui ont fait l’objet de ventes records

10/ Sensation Comics #1 (Première couverture de Wonder Woman)

Au départ, l’importance de cette série d’anthologies de comic book réside dans le fait que le numéro 1 présentait Wonder Woman en couverture principale, bien que le personnage ait fait ses début un peu plus tôt en octobre 1941. D’une valeur estimée à 5 000 dollars, Wonder Woman devint rapidement un pilier de la bande dessinée, ce qui permit à ce numéro de connaître une vente record de 450 000 dollars. L’histoire fait suite à une altercation qui aurait blessé Steve Trevor aussitôt conduit à l’hôpital. Cet arc explique également l’origine de l’identité secrète de Diana Prince et présente la première apparition du Jet Invisible de Wonder Woman.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

9/ Flash Comics #1 (Première apparition de Flash, Jay Garrick)

Publié en 1940, ce numéro sera le début non seulement du Flash de Jay Garrick, mais aussi de Johnny Thunder ainsi que d’Hawkman. Évaluée à 9 000 dollars, la vente la plus importante de la bande dessinée a atteint 450 000 dollars. Comme son homologue Barry Allen, un adolescent, Jay Garrick, est impliqué dans un accident de laboratoire, mais Jay inhale les vapeurs qui le plongent dans le coma pendant deux semaines. Il se réveille et découvre qu’il peut penser et se déplacer à une vitesse incroyable. À 21 ans, il part pour New York où il entreprend son voyage de superhéros sous le nom de The Flash.

8/ Marvel Comics #1 (Première bande dessinée « Marvel Comics »)

Ce numéro d’anthologie a été lancé en 1939 et présentait divers superhéros tels que Ka-Zar, Namor ainsi que la première version de la Torche humaine. Cette bande dessinée est le passage de Timely Comics à Marvel Comics et c’est pourquoi sa valeur est assez élevée (20 000 dollars) et sa vente record (272 000 dollars), bien que la vente record non certifiée de ce numéro aurait atteint 720 000 dollars.

7/ All-American Comics #16 (Green Lantern First Appearance, Alan Scott)

Dans All-American Comics #16, le premier Green Lantern, Alan Scott, allait défrayer la chronique de l’univers de la bande dessinée en introduisant l’un des mythes les plus populaires de l’industrie. Le numéro est évalué à 10 000 $ et a un record de vente certifié de 215 000 $, tandis qu’il aurait fait l’objet d’une vente de 825 000 $ (non vérifiée). L’histoire présente les origines d’Alan Scott comme la Lanterne verte.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

6/ Captain America Comics #1 (Première apparition de Captain America)

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’Amérique s’est engagée dans un effort de guerre total, ce qui signifie que toutes les facettes de la société américaine étaient orientées vers la lutte contre le nazisme et son influence grandissante. C’est ce renforcement de « l’exceptionnalisme américain », coïncidant avec l’arrivée de Superman, qui allait donner un nouveau souffle à l’industrie du comics.

À l’époque, l’introduction d’un personnage drapé du drapeau américain et posant un crochet du droit sur le vieil Adolf a définitivement envoyé un message vibrant et encourageant à ses concitoyens américains. L’introduction en 1941 de Captain America, un pilier de l’industrie de la bande dessinée, a fait de ce numéro l’un des plus adulés. D’une valeur de 25 000 dollars, la vente record a été réalisée pour la somme ahurissante de 915 000 dollars.

5/ Batman #1 (Première bande dessinée Batman en solo)

Un an après avoir fait ses débuts dans la bande dessinée de détective n° 27, Batman allait obtenir sa bande dessinée autonome après un accueil retentissant qui allait faire de lui l’un des superhéros les plus populaires n’ayant jamais existé.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Bien qu’il soit déjà apparu plus tôt, cette bande dessinée présente une origine qui a résisté à l’épreuve du temps, en tenant compte du fait que les parents de Bruce Wayne aient été assassinés et qu’il a fait vœu de venger leur mort, il devient le Batman. D’une valeur de 15 000 dollars, une vente vérifiée de 567 000 dollars détient le record, tandis que la vente non vérifiée s’élève à 915 000 dollars.

4/ All-Star Comics #8 (Wonder Woman First Appearance)

Publié en janvier 1942, All-Star Comics #8 faisait partie d’une série d’anthologies présentant diverses histoires de superhéros.

Dans ce numéro particulier, les lecteurs découvraient ce qui allait devenir le précurseur féminin des superhéros, Wonder Woman. Cet arc narratif allait également introduire Steve Trevor (son futur prince charmant), et les origines de Wonder Woman, princesse d’un groupe de guerrières amazoniennes, qu’elle allait quitter pour aider Steve Trevor dans le conflit nazi au nom des puissances alliées. D’une valeur de 10 000 dollars, la vente record de la bande dessinée est de 936 000 dollars.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

3/ Superman #1 (Première bande dessinée solo sur Superman)

Ce numéro est évalué à 25 000 dollars, alors que la vente du comics vérifié est de 456 000 dollars. Cependant, la vente non vérifiée est la première sur la liste à franchir le cap du million de dollars avec 1,5 million de dollars. Dans ce numéro, Clark Kent tente d’obtenir un emploi au Daily Star, le prédécesseur du Daily Planet, bien que dans la bande dessinée moderne, les deux sociétés soient des éditeurs concurrents. Sous son identité de Superman, il enquêtait sur une émeute survenue à la prison du comté et découvrait un complot infâme qui accusait injustement un homme d’avoir commis un meurtre. Il rapportait ensuite ses découvertes au rédacteur en chef du Daily Star qui l’engageait sur-le-champ.

2/ Detective Comics #27 (Batman Première Apparition)

Ce numéro de comic book introduira un pilier majeur du comics américain, l’arrivée de Batman dans les kiosques en mai 1939 demeure en soi une date historique de la bande dessinée. Le numéro 27 de Detective Comics se situe en deuxième position après Superman, il n’a pas moins de succès pour autant. Batman a défait l’homme d’acier, au combat comme aux ventes, à plus d’une reprise.

L’histoire implique le commissaire Gordon qui tente de résoudre une série de meurtres tout en s’intéressant au Batman.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

D’une valeur folle de 100 000 dollars, la vente la plus élevée vérifiée pour cet arc se situe à 2,1 millions de dollars, tandis que la vente non vérifiée est de 2,8 millions de dollars.

1/ Action Comics #1 (Première apparition de Superman)

Pour compléter notre liste de l’âge d’or, nous avons l’introduction fil conducteur du super-héroïsme moderne, le fondement même de la signification aider les plus démunis, Superman. Prenant le monde d’assaut en juin 1938, Action Comics #1 a révolutionné le milieu de la bande dessinée à l’échelle mondiale. L’histoire a donné naissance à Clark Kent, un orphelin extraterrestre qui découvre sa capacité à faire de grands bonds, à soulever des poids incommensurables et à courir a une vitesse irréaliste. Il deviendra le champion des opprimés et son alter ego, Clark, travaillera au Daily Star, où il rencontrera « la première dame » de la bande dessinée, Lois Lane.

D’une valeur de 125 000 dollars, sa vente vérifiée la plus élevée est de 3,2 millions de dollars, la vente non vérifiée culminante les 4,2 millions de dollars.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Publicité

Exclus

© Comic-Con San Diego Marvel

Analyses

Après trois ans d’absence, Marvel est de retour pour la Comic-Con de San Diego, qui se tiendra du 21 au 24 Juillet 2022. C’est...

Luke Skywalker et Obi Wan Kenobi © Lucasfilm © Disney Luke Skywalker et Obi Wan Kenobi © Lucasfilm © Disney

Analyses

Le final de la série Obi-Wan Kenobi est directement relié à Un Nouvel Espoir et explique de nombreux détails, recontextualisant le film qui a...

Dark Vador et Obi-Wan Kenobi © Disney+ © Lucasfilm Dark Vador et Obi-Wan Kenobi © Disney+ © Lucasfilm

Analyses

Obi-Wan Kenobi sera toujours un grand chevalier Jedi, même dans ses moments les plus sombres.

The Falcon and The Winter Soldier © Disney © Marvel Studios The Falcon and The Winter Soldier © Disney © Marvel Studios

Cinéma

C’était dans l’air du temps mais c’est aujourd’hui validé : Marvel a officialisé un projet cinéma autour des Thunderbolts, ces anti-Avengers dont la plupart...

Morgoth et Sauron - Le Seigneur des Anneaux © Warner Bros. © Amazon Prime Video Morgoth et Sauron - Le Seigneur des Anneaux © Warner Bros. © Amazon Prime Video

Analyses

Sauron n'était pas le premier Seigneur des Ténèbres dans la mythologie de Tolkien. Avant Le Seigneur des Anneaux, un autre méchant a cherché à...

Thor : Love and Thunder [Copyright] : Marvel Studios ; Disney Thor : Love and Thunder [Copyright] : Marvel Studios ; Disney

Cinéma

Thor : Love and Thunder marquera l’arrivée du second opus du Dieu du Tonnerre réalisé par Taika Waititi et le quatrième film solo du...

Plus d'Articles

Analyses

Sauron n'était pas le premier Seigneur des Ténèbres dans la mythologie de Tolkien. Avant Le Seigneur des Anneaux, un autre méchant a cherché à...

Cinéma

Il y a quelques mois, pour le 1er Avril, nous vous avions fait croire que Sony avait fait fuiter le scénario de Venom 3....

Cinéma

Taika Waititi continu de nous vendre son fourre tout avec un argumentaire incontournable.

Publicité