Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Geeks LandsGeeks Lands

#1 DE L'ACTUALITÉ CINÉMA ET SÉRIES

Cinéma

The Old Guard. Une adaptation réussie.

Pari risqué, mais relevé par une réalisatrice totalement novice sur ce type de métrage, The Old Guard s’inscrit dans les très bonnes productions Netflix qui, malgré quelques défauts épars, n’a rien à envier aux blockbusters des majors hollywoodiens.

Depuis des siècles, Andromaque — Andy ou la patronne pour les intimes — et sa bande de guerriers immortels œuvrent dans l’ombre des différents conflits du globe, proposant leurs services à ceux qui peuvent se les offrir. Mais à l’ère où l’information circule tous azimuts, l’immortalité devient un secret difficile à garder. La routine immémoriale d’Andy et des siens bascule le jour ou la vérité à propos de leur faculté risque d’être dévoilée.

Kiki Layne aux côté de Charlize Théron, une vraie dure à cuire.

Adaptation honnête du roman graphique du même nom, le film prend des libertés avec parcimonie et s’efforce tout au long du métrage de coller au maximum au matériau de base tout en remplissant le cahier des charges de l’action movie grand public. Le comics étant d’une violence décomplexée, il tenait de la gageure d’obtenir une adaptation fidèle sans édulcorer légèrement les affrontements. Pourtant le film ne trahit pas le comics et retranscrit de manière cohérente l’univers de Greg Rucka et Léandro Fernandez.

Un ton résolument plus brutal et contrasté.

Bien que la patte visuelle chaude et très contrastée du comics, rappelant par endroit Franck Miller, ait laissé la place à une froideur et un ton plus réaliste, l’ensemble visuel tient le pavé et focalise l’attention sur le récit qui fait la part belle aux femmes guerrières. Menée par une Charlize Theron toujours aussi badass dans le rôle de l’immortel Andy, l’action est efficace et les différents combats sont fluides, lisibles et d’une brutalité sobre et sans fioritures, qui ne fait aucunement regretter les effusions de sang présentent dans le comics. Ici encore, l’idée étant de rendre le récit accessible au plus grand nombre sans en dénaturer le propos.

Bien que cela puisse ressembler à du quota, ou dans l’air du temps, la romance entre les deux personnages est présente dans le comics de 2017.

Le reste du cast n’est pas en reste et adopte bien les postures morales de leurs personnages. Si des libertés sont prises ici et là. Certaines scènes sont une transposition case par case du comics. – Pas de spoilers — comme la découverte du pouvoir de Nile ou la déclaration d’amour de Joe à Nick, qui reste des moments forts autant dans le film que dans le roman graphique.

HARRY MELLING est MERRICK, un rôle tout aussi détestable que Dudley Dursley d’Harry Potter.

Seule grosse ombre au tableau, l’identité sonore générale, et l’accompagnement musical des combats en particuliers, est pataude et vient parfois parasiter la lecture du film en nous sortant de la réalité des combats à grand renforts de sons pop rock dégueulasses.

A l’inverse de certains de nos confrères qui ne saisissent pas la difficulté de l’adaptation, force est de constater que Netflix est parvenu à concilier la violence du comics et une production grand public. Le tout en misant sur Gina Prince Bythewood, dont la dernière réalisation remonte à 2008 dans un registre totalement différent du film d’action fantasy.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Du très bon roman graphique.

Un très bon divertissement déconseillé malgré tout aux plus jeunes, qui affiche une réelle volonté de retranscrire fidèlement le matériau d’origine malgré les limitations budgétaires. Il est certainement plus simple et moins couteux de tourner en Angleterre qu’à Dubaï. En espérant que la suite soit à la hauteur de ce premier opus. On vous recommande également de jeter un œil au comics qui vaut lui aussi son pesant de cacahuètes. Disponible chez Glenat comics.

Publicité

Exclus

Star Wars 9 Rey Disney 3

Cinéma

Daisy Ridley est prête à reprendre son rôle de Rey dans un tout nouveau projet Star Wars, suscitant l’enthousiasme des fans quant à la...

Megalopolis Megalopolis

Cinéma

Pour le grand retour de Francis Ford Coppola, Megalopolis se fait atomiser par les critiques de manière quasiment unanime. Ce film qui fait presque...

Deadpool 3 © Disney Deadpool 3 © Disney

Cinéma

Alors qu’il reste un peu plus de deux mois avant que Deadpool et Wolverine ne débarque dans les cinémas pour ce qui promet d’être...

Furiosa - Village Roadshaw Pictures Furiosa - Village Roadshaw Pictures

Cinéma

George Miller, réalisateur de Furiosa : A Mad Max Saga, tease un caméo de Max lui-même dans son nouveau film. Fort de l’accueil chaleureux...

Cinéma

Chris Pratt a solidement établi sa polyvalence à Hollywood, endossant une variété de rôles mémorables, allant de l’adorable Andy Dwyer dans Parks and Recreation...

Megalopolis Megalopolis

Bande Annonce

Le prochain festival de Cannes annonce du très très lourd, en particulier avec Megalopolis, la fable utopique et futuriste de Francis Ford Coppola. En...

Plus d'Articles

Cinéma

George Miller, réalisateur de Furiosa : A Mad Max Saga, tease un caméo de Max lui-même dans son nouveau film. Fort de l’accueil chaleureux...

Critiques

En deux semaines d’exploitation, la comédie d’Artus, Un p’tit truc en plus, cumule déjà 3 millions d’entrées et s’impose comme la locomotive de 2024...

Cinéma

Pour le grand retour de Francis Ford Coppola, Megalopolis se fait atomiser par les critiques de manière quasiment unanime. Ce film qui fait presque...

Critiques

Un an après l’interlude Trois mille ans à t’attendre, George Miller est de retour pour le XXL Blockbuster autour de la genèse du personnage...

Publicité