Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Geeks LandsGeeks Lands

#1 DE L'ACTUALITÉ CINÉMA ET SÉRIES

Cinéma

[ATTENTION SPOILS] : La Casa de Papel Partie 4 : Nos notes pour les différents protagonistes

La Casa de Papel partie 4 est sortie le 3 Avril 2020 sur Netflix. Plus de deux semaines après sa sortie, nous avons réalisé en article « critique sans spoilers » disponible sur notre site mais nous avions aussi décidé de distribuer des notes aux différents protagonistes de la saga ainsi qu’une courte appréciation permettant de revenir en détail sur leurs destinées au cours de la saison. On voit prévient donc, cet article est bourré de spoilers. Donc si vous n’avez pas vu la saison 4, ne continuez POINT l’article !

L’objectif de cet article est de faire un petit retour purement humoristique sur leurs destins, la véritable analyse de la saison est dans notre critique disponible ici.

Vous êtes toujours là ? Bien ! Alors nous pouvons commencer…

1 – Le Professeur

Note : 7/10

Le super-héros des temps modernes aura encaissé mille galères cette saison, mais nous aura retourné le cerveau par des combines et des magouilles encore plus dingues que les saisons précédentes. Un des descendants d’Einstein sans nul doute. Son statut d’intouchable de la saga ne peut que nous rassurer face à la fin de la saison 4 où il apparaît en échec face à Alicia Sierra qui a remonté la piste jusqu’à lui.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

2 – Rio

Note : 3/10

Tellement traumatisé qu’au final, il a laissé partir Gandia. Mais on lui pardonne, parce qu’au fond on l’aime bien et c’était pas sa faute. Sinon il n’a pas trop d’utilité cette saison, dommage.

3 – Stockholm (Monica)

Note : 5/10

On ne sait d’ailleurs toujours pas si elle a choisi Stockholm en référence au syndrome de Stockholm qu’elle a connu avec Denver mais en tout cas Monica aura été intéressante cette saison (on attend de voir la tournure du triangle amoureux Denver-Monica-Rio). Elle n’hésite pas non plus à aller directement se frotter à Gandia dans un échange de tirs complètement irréel. Encouragements !

4 – Inspectrice Alicia Sierra

Note : 8/10

Machiavélique, elle voit malheureusement ses plans réduits à néant à cause du naufrage de Tamayo qui enchaîne les bourdasses. Elle a néanmoins un sacré potentiel de méchante qui mériterait de perdurer. Et puis sa sortie médiatique en fin de saison était monumentale, faut pas se mentir ! 

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

5 – Bogotà 

Note : 6/10 (C’est encourageant Bogotà donc ne soit pas triste)

On l’aime bien parce qu’il parle pas beaucoup. C’est un homme droit et au cœur tendre (on aurait aimé voir sa relation avec Nairobi durer mais bon), en plus il éclate la tronche de Gandia à la fin, donc ça c’est génial !

6 – Marseille

Note : 7/10

Ce gars-là, c’est Flash. Il est toujours là deux secondes après que le Professeur aie besoin de lui. Il fait un aller-retour vers l’Algérie en dix minutes. Explique nous ton secret Marseille.

7 – Palerme

Note : 3/10

Avertissement conduite pour ce cher Palerme. Parce qu’il n’est plus le chef de la cour d’école, c’est lui qui aide Gandia à s’échapper, avec les conséquences que l’on connait. Il se rattrape un peu en ayant un geste tendre pour notre chouchou, Helsinki. Mais c’est pas beau ce que t’as fait Palerme, on oublie pas.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

8 – Nairobi

Note : Non notée

Abattue, ressuscitée puis de nouveau abattue par Gandia, elle aura morflé cette saison… Dommage car son personnage avait droit à un background assez émouvant. Repose en paix Nairobi.

9 – Berlin

Note : 10/10

Même présent qu’au travers de flash-backs, Berlin pue la classe. Il crève l’écran dès qu’il apparaît à l’image ce qui montre un énorme talent d’acteur pour Pedro Alonso. Il tient tête à la tête à claques Gandia. En plus, il s’accapare la série pour la transformer en The Voice, puisqu’après Bella Ciao et Guantanamera, il nous fait une petite reprise de « Te Amo ». Grande classe Berlin.

10 – Denver

Note : 10/10

C’est grâce à lui si Gandia s’est fait exploser la biscotte et a enfin rendu les armes, ne l’oublions pas.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

11 – Gandia

Note : 0.01/10

En fait Gandia, en plus d’être un pervers psychopathe et fétichiste des pieds, c’est aussi Terminator. On sait donc pourquoi il n’a aucune émotion. Un robot tu es Gandia.

12 – Helsinki

Note : 10/10

Il a perdu tous ceux qui lui étaient cher (Oslo, Nairobi) mais pourtant il continue d’être présent pour les autres. Il a un grand cœur cet Helsinki.

13 – Tokyo

Note : 8/10

Elle prend du galon et devient moins insupportable que dans les deux premières saisons. Par contre, on ne s’improvise pas chirurgienne même après quelques cours de la part d’un professeur qui n’est lui-même pas chirurgien.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

14 – Arturito

Note : 0/10

Insupportable misogyne et pauvre personnage en quête de reconnaissance, il se révèle en plus être un violeur. Arturito on ne veut plus de toi. Par contre il faut reconnaître que si l’on déteste autant le personnage c’est que l’acteur est excellent.

15 – Manille

Note : 10/10

Un 10/10 bien mérité pour la nouvelle de la bande puisqu’elle a tiré sur Arturito. Et ça, ça ne peut valoir que 10/10.

16 – Lisbonne (Raquel Murillo)

Note : 8/10

On a tous cru qu’elle allait vendre le Professeur et ses acolytes, mais elle a rien lâché. On t’aime Raquel !

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

17 – Tamayo

Note : 1/10

L’exemple typique du mec qui est là, qui prend des décisions, mais qui n’en met pas une dedans. C’est un peu le Fernando Torres de l’époque de Chelsea. Avertissement travail pour Tamayonnaise.

18 – La fourchette

Note : Non notée

Non, le fait qu’une fourchette puisse faire ça c’est horrible…

19 – La grenade de Denver

Note : 10/10

Au final, si Gandia a été vaincu, c’est grâce à toi !

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Publicité

Exclus

Star Wars 9 Rey Disney 3

Cinéma

Daisy Ridley est prête à reprendre son rôle de Rey dans un tout nouveau projet Star Wars, suscitant l’enthousiasme des fans quant à la...

Megalopolis Megalopolis

Cinéma

Pour le grand retour de Francis Ford Coppola, Megalopolis se fait atomiser par les critiques de manière quasiment unanime. Ce film qui fait presque...

Deadpool 3 © Disney Deadpool 3 © Disney

Cinéma

Alors qu’il reste un peu plus de deux mois avant que Deadpool et Wolverine ne débarque dans les cinémas pour ce qui promet d’être...

Furiosa - Village Roadshaw Pictures Furiosa - Village Roadshaw Pictures

Cinéma

George Miller, réalisateur de Furiosa : A Mad Max Saga, tease un caméo de Max lui-même dans son nouveau film. Fort de l’accueil chaleureux...

Cinéma

Chris Pratt a solidement établi sa polyvalence à Hollywood, endossant une variété de rôles mémorables, allant de l’adorable Andy Dwyer dans Parks and Recreation...

Megalopolis Megalopolis

Bande Annonce

Le prochain festival de Cannes annonce du très très lourd, en particulier avec Megalopolis, la fable utopique et futuriste de Francis Ford Coppola. En...

Plus d'Articles

Cinéma

George Miller, réalisateur de Furiosa : A Mad Max Saga, tease un caméo de Max lui-même dans son nouveau film. Fort de l’accueil chaleureux...

Critiques

En deux semaines d’exploitation, la comédie d’Artus, Un p’tit truc en plus, cumule déjà 3 millions d’entrées et s’impose comme la locomotive de 2024...

Cinéma

Pour le grand retour de Francis Ford Coppola, Megalopolis se fait atomiser par les critiques de manière quasiment unanime. Ce film qui fait presque...

Critiques

Un an après l’interlude Trois mille ans à t’attendre, George Miller est de retour pour le XXL Blockbuster autour de la genèse du personnage...

Publicité