Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Actualités

La Plateforme : Que vaut la nouvelle sensation de Netflix ?

Note : 4 sur 5.

« Un puissant film coup de poing »

La plate-forme est un long-métrage de Galder Gaztelu-Urrutia et sorti sur Netflix en 2020. Les critiques Espagnoles sont unanimes. Le film est un film d’anticipation très fort où la nature profonde de l’être humain nous est dévoilée au travers des circonstances où les personnages se retrouvent, c’est-à-dire dans cette prison où, en fonction de leur position (vers le haut ou vers le bas de la tour), ils doivent faire face à un manque de nourriture. La solidarité va donc être de mise pour laisser à manger pour ceux qui sont tout en bas de la tour.

Bon appétit !

Gore, trash et dérangeant, le film parvient à nous faire prendre conscience que l’être humain ne devient qu’un animal comme tant d’autres face à la privation de nourriture. Il nous montre l’égoïsme et la perversité dont on peut faire preuve dans de pareilles situations. Via son personnage central, le film essaie de distiller une belle preuve d’humanité derrière l’horreur du film. L’envergure politique du message distillé par le film est archi-important.

Le parallèle fait avec Don Quichotte (livre emmené par le personnage central) montre que celui-ci va devenir le nouveau « Monsieur égalité » du film, notamment grâce à un passage qu’il va lire : « Le grand adonné au vice sera un grand vicieux, et le riche sans libéralité est un mendiant avare. Le possesseur des richesses ne se rend pas heureux de les avoir, mais de les dépenser, et non de les dépenser à tout propos, mais de savoir en faire bon emploi ». L’impeccable scénario sert donc merveilleusement bien ses protagonistes. Le seul moyen de faire entendre raison aux « privilégiés » qui peuvent manger à leur faim reste la violence verbale. « L’homme est un loup pour l’homme » disait Hobbes, et chacun, face à une situation dangereuse, n’est plus guidé par la solidarité mais uniquement par son propre instinct de survie. 

En revanche, seul la fin reste anecdotique. Ce film est un peu comme « Le cercle », film d’anticipation et de réflexion sur la nature humaine aussi disponible sur Netflix, un profond pamphlet sur l’humain mais avec une fin un peu loupée.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Commenter

Laisser un commentaire

Publicité

Exclus

Actualités

Le directeur de la nouvelle plate-forme de vidéo à la demande ne souhaite pas que la réponse positive aux demandes des fans devienne systématique. ...

Actualités

The Batman, nouveau film sur le super-héros chauve-souris par Matt Reeves (La planète des Singes) proposera une nouvelle lecture de Batman en dehors du...

Actualités

Fille du mutant oméga, Magneto, Wanda Maximoff est également la sœur d’un certain Quicksilver. Achetée par les studios Disney en 2018 pour la modeste...

Top

Jusqu'à Avengers : Infinity War, Loki, Dieu de la Malice, a régulièrement trompé la mort.

Top

Bien avant l'univers cinématographique Marvel, la maison des idées a passé les années 1990 à tenter de convaincre les majors d'obtenir des films.

Actualités

Frustré d’avoir vu son long-métrage démonté et dénaturé par la Warner, le réalisateur David Ayer continue de teaser sa director’s cut de Suicide Squad...

Publicité

Plus d'Articles

Actualités

C'était l'une des grandes inquiétudes. Zack Snyder se montre rassurant.

Cinéma

La Snyder Cut prouve une fois de plus sa supériorité sur le papier.

Cinéma

C'était un des grands débats concernant la version Snyder Cut.

Top

Bien avant l'univers cinématographique Marvel, la maison des idées a passé les années 1990 à tenter de convaincre les majors d'obtenir des films.

Publicité