Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Films / Séries TV

Star Trek Picard : Le retour triomphal de Patrick Stewart

Star Trek Picard a toutes les qualités pour séduire les vieux fans de la franchise et conquérir les « nouvelles générations ».

Vingt-six ans après sa dernière apparition dans Star Trek : Nouvelle Génération et dix-huit ans après le film Star Trek Nemesis, Sir Patrick Stewart est de retour dans son célèbre rôle, celui de l’Amiral Picard. Deux décennies plus tard, l’homme a pris bien des rides, mais son personnage demeure toujours aussi noble, incarné par la prestation exceptionnelle de celui qui a donné goût à la franchise à des dizaines de milliers de fans. C’est comme s’il n’avait jamais arrêté.

 UN REPOS BIEN MÉRITÉ

Jean-Luc Picard, Capitaine de l’Enterprise a bien mérité sa retraite. Il a perdu des êtres chers, il a consacré sa vie à approfondir les connaissances de la fédération, il a unifié, pactisé, sauvé, il est à jamais ce héros légendaire de Starfleet. Mais, Alex Kurtzman, dans son scénario, ne laisse pas la moindre place à genre d’hommage. Si le capitaine Picard est un héros, c’est pourtant dans un contexte plus sombre et intrigant que débute cette énième série Star Trek. 

Ignoré par ses contemporains, Jean-Luc Picard est semble-t-il resté fidèle à lui-même, apprend-on lors d’un entretien exceptionnel avec une journaliste qui n’a qu’une idée en tête, piéger notre protagoniste devant la caméra. Et c’est ce qui se passe. Jean-Luc Picard le concède, il a démissionné alors que Starfleet avait trahi ses valeurs.   

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

De splendides images, on en a pour notre argent !

Star Trek Picard fait suite à Star Trek : Nemesis, mais également au reboot entamé par JJ Abrams en 2009, ainsi, le scénario se consacre sur la perte de son vieil ami Data (Nemesis) mais également de la destruction de la planète Romulus, que l’on apprend dans le reboot.

Portée par le nom du prestigieux capitaine, la série proposée par Amazon Video ne délaisse pas pour autant son casting. Âgé de 92 ans, Picard ne peut suivre les scènes d’actions comme c’était le cas il y a vingt ans. Dorénavant c’est la jeune Dahj (incarnée par Isa Briones) qui se charge de la bagarre. Donnant bien plus de réalisme à la série qu’on ne l’aurait espéré. Portée par des images éblouissantes, Star Trek : Picard se dévoile aussi innovateur que nostalgique, divisant ainsi les fans entre cette nouvelle histoire de SF tirée par les cheveux sur la descendance de Data, et le retour du Cube. Un cliffhanger qui rend la sortie du prochain épisode urgente !


NOTRE AVIS


Autant de temps s’est écoulé que Patrick Stewart s’évertue à bien vouloir ignorer. A-t-il seulement quitté son siège de capitaine le temps d’un instant ? Star Trek Picard offre des décors magnifiques, une belle narration, de beaux dialogues insufflés de cette fameuse brise de héros déchu, harassé par le poids des ans. La gestion des lumières est également a mettre dans la liste des points positifs qui permettent d’obtenir ce résultat. On a hâte de voir l’évolution de ce grand retour.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Commenter

Laisser un commentaire

Publicité