Suivez-nous

Cinéma

Un film Malcolm actuellement en préparation

La famille Malcolm réunit au cinéma ?

Publié

le

Lecture 1 min.

Malcolm a pris fin en 2006 après sept saisons qui ont vu la famille la plus déjantée d’Amérique faire les quatre cents coups.

Durant sept saisons bien rythmées, Francis, Reese, Malcolm et Dewey ont eu le temps d’en faire baver à leurs parents, Hal et Loïse. Frankie Muniz, l’acteur qui incarnait Malcolm, particulièrement présent sur le territoire français et dans les conventions, s’est vu interrogé par Malcolm France, et n’a pas gardé sa langue dans sa bouche concernant le retour de la famille.

« Je sais qu’un script est en préparation. Je ne suis pas sûr de ce dont je peux parler ou pas, mais il s’agirait d’un long métrage. Les principaux scénaristes de la série sont dessus, on verra. »

Bryan Cranston est particulièrement intéressé par le retour de la franchise Malcolm et pourrait bien devenir acteur et producteur. À ce jour, l’ensemble du casting serait partant à l’exception d’Erik Per Sullivan (Dewey) qui a stoppé net sa carrière en 2006, en même temps que la série.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Actualités

Neil Patrick Harris rejoint le casting de Matrix 4

L’acteur connu pour son rôle dans How I Met Your Mother rejoint le casting de Matrix 4

Publié

le

par

Lecture 1 min.

Il est connu pour avoir incarné Barney Stinson tout au long de la série How I Met Your Mother. Son Bro Code se vend à des milliers d’exemplaires, et sa phrase fétiche est reprise dans des dizaines de séries TV, « Challenge Accepted ».

AU CASTING DE MATRIX 4


Après Starship Troopers, il regagne la science-fiction en signant dans la suite de la célèbre trilogie Matrix aux côtés de Keanu Reeves.

Variety confirme en effet la présence de l’acteur au casting de Matrix 4 malgré l’absence d’informations plus concrètes sur le rôle et le personnage qu’il campera.
Continuer la lecture

Actualités

Joker : France Inter s’en prend violemment au film

Publié

le

par

Joaquin Phoenix explose les performances dans Joker

Lecture 2 mins.

Joker fait parti des films les plus attendus de l’année 2019 et des plus réussis. Encensé par la plupart des presses spécialisées dans le divertissement, Joker fait également l’objet de virulentes polémiques aux États-Unis.

En plus des débats outre-Atlantique dont Joker fait l’objet, les chroniqueurs des groupes français ne mâchent pas leurs mots. Comme l’a constaté le site FilmsActu, ce dimanche, Joker s’est littéralement fait descendre par France Inter dans l’émission le Masque et la Plume.

Joaquin Phoenix explose les performances dans Joker

Joaquin Phoenix explose les performances dans Joker

Alors, bien sûr, on est en droit d’aimer ou non, Joker et tout autre film. Cela dit, l’acharnement dont les chroniqueurs (travaillant tous pour des médias appartenant à de grands groupes), de l’émission France Inter est d’une bassesse méprisable dont le manque d’argument soulève encore plus l’absence complète d’objectivité dans leur « analyse » de ce long-métrage :

Pierre Murat (Télérama) : « Joaquin Phoenix a maigri de 30 kilos, c’est très bien, mais ce n’est pas pour cela qu’il a du talent. Dans ce cas-là Jack Nickolson et Heath Ledger étaient bien mieux. » « Todd Philipps, le metteur en scène, n’a pas beaucoup de talent : il a beaucoup de mal à créer une véritable ambiance, tout est apprêté, fatigué. »

Eric Neuhoff (Figaro) : « C’est à la fois vide et répétitif, ça patine tout le temps, ça n’avance pas.. On peut le voir les yeux fermés. C’est n’importe quoi, ça ne devrait pas s’appeler Joker, mais Oscar, car Joaquin Phoenix louche sans arrêt vers la statuette… «

HAHAHAHA

HAHAHAHA

Sophie Avon (Sud Ouest) : » Je trouve le film détestable, à la fois trop plein et vide, c’est assez bête cette mode d’aller chercher un personnage secondaire dans une franchise déjà bien installée : on voit bien la rentabilité, c’est la grande mode à Hollywood de faire cela, de lui adjoindre un passé, une genèse… Pour en faire quoi ? Un psychopathe de plus alors que le cinéma en est déjà chargé, qu’apporte-t-il de plus ? J’ai le sentiment que Todd Philips n’a pas grand-chose à dire. »

Xavier Leherpeur (7e Obsession) : « Si la publicité qu’il y a autour de ce film est quand même extraordinaire, c’est surtout la connerie qui terrasse, bien avant la violence qui, elle, est petite. C’est une effroyable bêtise ce scénario qui sort de nulle part… Joaquin Phoenix en fait des caisses ! Il fait tout le temps la même chose, c’est une catastrophe de caricature ».


Vous l’aurez compris, la rédac’ s’insurge de pareils propos, qui pour le coup, sont bien vides et gratuits.

Continuer la lecture

Cinéma

Brie Larson et Scarlett Johansson militent pour un film Avengers: 100% féminin

Les actrices du MCU réclament un film Avengers entièrement féminin.

Publié

le

par

Avengers 100% féminin ?

Lecture 2 mins.

Récemment interviewée par Variety, Brie Larson qui incarne Captain Marvel depuis pas plus tard que cette année, milite déjà pour un film Avengers : 100 % féminin, et elle n’est pas la seule.

« Je dirais que beaucoup des membres féminins du casting de Marvel sont allées voir Kevin et on disait : “On est toutes ensemble là-dedans, on veut le faire”. Ce que ça veut dire, je ne sais pas. Vous savez, je ne suis pas chargée du futur de Marvel, mais c’est quelque chose qui nous passionne, que nous aimons, et j’ai l’impression que, si assez de personnes disent à quel point elles le veulent, peut-être que ça arrivera. »

Les Vengeuses - Endgame!

Les Vengeuses —Endgame!

Vous aviez dit parité ?

Jusqu’à présent, rien de tel n’a été officialisé, mais le grand patron des Marvel Studios s’est déjà dit très intéressé à l’idée de rendre plus féminin le MCU. Très vite, Brie Larson (Captain Marvel) a été publiquement rejoint par un personnage féminin de longue date (et pourtant morte dans le MCU), Scarlett Johansson (Black Widow) :

« Je ne sais pas quel est mon avenir dans le MCU. De toute évidence, c’est un peu plus opaque pour mon personnage. Mais ces actrices [ndlr : Dans Endgame] sont incroyablement puissantes et lorsqu’elles arrivent toutes ensemble, c’est explosif et démentiel. Donc effectivement, je me bats pour ça [ndlr : Un casting entièrement féminin]. Je pense que les spectateurs le veulent aussi et je suis définitivement de leur avis. »

En dehors du manque de parité, la vision d’un casting 100 % féminin rejoint bien les mouvements sociaux populaires de ces dernières années. Avec les arrivées des superhéros transgenres, LGBT et d’horizons divers et variés, le MCU espère renouveler l’engouement de son univers en conquérant toutes les communautés que dénombrent l’ensemble des téléspectateurs.

Du côté du scénario et de la qualité, il faudra certainement se contenter de la même sauce, puisque malgré sa pauvreté, la mayo prend toujours autant.  Sinon, il y a Joker qui cartonne dans les salles de cinéma, et là, il y a de la véritable prise de risque !

Continuer la lecture

En ce moment