Suivez-nous

Technologies

La science-fiction, un vivier pour les innovations.

Publié

le

Lecture 3 mins.

L’Homme a, de tous temps, innové. De la roue au smartphone, des millénaires d’inventions en tout genre ont marqué notre histoire. Autrefois borné à des besoins primaires comme se nourrir, s’abriter, se défendre (pyramide de Maslow pour les connaisseurs) l’Homme innove désormais pour un gain en confort.

Au cœur de ces innovations, les ingénieurs, docteurs et autres Géo Trouvetou, sont aujourd’hui limités dans leur imagination pour plusieurs raisons : lois de la physique, budgets, existence d’un marché…

Contrairement à eux, les écrivains de science-fiction doivent, sans cesse, pousser les limites de leur imagination afin de développer leur univers et intéresser le lecteur. Pour  exemple, je citerai Jules Verne, le premier auteur de science-fiction.

Un des grands avantages des écrivains est de pouvoir laisser libre cours à leur imagination en se dédouanant des contraintes que connaissent les inventeurs. Finalement, on pourrait considérer un paquet de briques Légo en y mettant d’un côté un auteur et de l’autre un inventeur. Leur but : construire chacun un vaisseau spatial. On peut aisément imaginer l’auteur comme un enfant, voyant des possibilités infinies, et reléguant les lois de la physique ou esthétique au second plan pour la conception, tandis que l’autre, tel un adulte, ferait face à toutes les contraintes que l’expérience et la société lui a inculquées.

Publicités

Depuis toujours, la littérature ainsi que le cinéma ont inspiré des générations d’aventuriers, d’explorateurs et autres scientifiques (Jules Verne, Indiana Jones, Star Wars…). Il est donc tout à fait logique que ces références servent aujourd’hui de base pour leurs recherches et innovations.

Vous trouverez ci-dessous cinq exemples d’inventions issues de la SF. Même si la plupart de ces inventions sont plus « vieilles » que celles découvertes dans les films ou les livres, le grand public en a pris connaissance grâce à ces biais.

Loi de la robotique (cycle fondation – Isaac Asimov).

Jusqu’à peu, les robots étaient soumis aux 3 lois de la robotique imaginées par l’auteur Isaac Asimov dans son cycle Fondation. Avec l’avènement des voitures autonomes, ces trois lois sont devenues obsolètes.

Téléphone portable à clapet (Star Trek).

Apparu dans Star Trek, premier du nom, le « communicateur » est une référence en la matière. Comme vous le verrez ci-dessous, plusieurs innovations ont été imaginées pour cette série.

Imprimante 3D (Star Trek).

Appelé synthétiseur/réplicateur dans la série, ces convertisseurs énergie/matière peuvent matérialiser n’importe quel objet dont la structure a été pré-enregistrée.

Hologrammes (Jules Verne – Le Château des Carpathes, 1892).

Pour beaucoup, les hologrammes ont pris tout leur sens dans la saga Star Wars, cependant, elle fut imaginée presque 100 ans plus tôt par un certain Jules Verne.

Pad (Star Trek).

Encore une trouvaille des scénaristes de Star Trek. Les PPAD (Personnal Access and Display Device) ont une grande ressemblance avec nos iPAD actuels.

Il existe bien d’autres inventions sorties tout droit de l’imagination d’auteurs et qui verront peut-être le jour dans un futur proche. Personnellement, j’attends de pied ferme la mise au point de la téléportation…

Publicité
Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

[WWDC19] Mac Pro 2019, Apple dévoile son nouvel ordinateur à 11.000$ !

Publié

le

par

Lecture 3 mins.

Bien évidemment à ce prix là, il n’est clairement pas destiné à l’usage du grand public. Et cette somme de 11.000$ est atteinte si vous prenez l’unité centrale, l’écran et… le pied qui va avec, car oui, le combo est vendu séparément.

Une chose est sûre: c’est purement du matériel professionnel, pour tout ce qui est studios de cinéma, animation, photographie, composition musicale… Donc pour le coup, Apple ne vise absolument pas le grand public sur ce nouveau monstre sorti tout droit de la Silicon Valley.

Le boitier de la tour est entièrement en acier inoxydable. Et a priori, il y aura des choses à refroidir dedans, le Mac Pro embarquera des processeurs Intel Xeon W qui proposeront entre 8, 12, 16, 24 ou 28 cœurs, cadencés respectivement à 3,5 GHz, 3,3 GHz, 3,2 GHz, 2,7 GHz ou 2,5 GHz. Comme avec l’iMac Pro, les utilisateurs devront réfléchir au choix du processeur en fonction de leurs besoins. Le nombre de threads, la taille des caches (de 24,5 à 66,5 Mo), la quantité de RAM maximale supportée, etc. sont autant d’éléments qui font qu’un développeur ne fera pas le même choix qu’un graphiste ou un concepteur 3D.

Livré avec 32 Go de mémoire vive DDR4 ECC (pour la correction d’erreur, particulièrement importante pour les calculs scientifiques – cadencée à 2666 MHz pour le processeur 8 cœurs et à 2933 MHz pour les autres) de base, les Mac Pro pourront être configurés pour en contenir jusqu’à 1,5 To, réparti en 12 slots accessibles facilement.

Publicités

Paradoxalement, le stockage – qui commence à 256 Go seulement en SSD – ne monte qu’à 4 To. Quelle que soit la quantité de stockage retenue, la puce T2 sera à la manœuvre pour le chiffrement des données à la volée, comme sur l’iMac Pro.

La version roulette

Un gros bloc à refroidissement passif accueillera la carte graphique : jusqu’à 2 Radeon Vega 2 dans la même machine. il pourra y en avoir deux dans un Mac Pro. Donc 4 GPU qui travaillent en même temps.

Apple annonce également un nouvel écran qui va avec le Mac Pro. Compatible HDR, qui lui sera vendu à 4.999$ évidemment.

C’est un écran Retina de 32″ en 6K entièrement borderless et anti-reflexion, qui entend entrer en compétition avec les écrans professionnels de Calibration. Vous pourrez en connecter 6 à un Mac Pro, pour 120 millions de pixels. Et avec pas moins de 1000 bandes de sons empilées dans son dos.

Une version de l’écran équipé de nano-texture sera disponible également à 5.999$. Cela semble vraisemblablement monstrueux comme prix, mais Apple l’a bien fait comprendre: un écran de la même gamme coûte environ 43.000$. Ce qui laisse penser que beaucoup de pros avec un budget plus restreint que certaines grosses productions, pourront se permettre d’acheter du matériel professionnel auprès du géant américain.

Avec un pied à 999$ vendu à part, l’écran pourra passer en mode portrait si vous préférez.

En d’autres termes, Apple compte séduire le milieu professionnel cet automne. Le Mac Pro se positionne clairement pour séduire les professionnels de l’audiovisuel les plus exigeants. Et toucher de nouveaux clients dans les milieux du cinéma, de la photo, vidéo, ainsi que de la musique. On s’est laissé dire que même le modèle d’entrée de gamme surclassait toutes les machines Apple actuelles. Cependant, la grille des caractéristiques et de tous les prix n’ont pas encore dévoilés, des rumeurs estiment que la configuration maximale du produit serait estimée à 50.000$; bien sûr, c’est une information à prendre avec des pincettes…

Continuer la lecture

Actualités

[WWDC19] Mac OS Catalina, Apple mise tout sur la sécurité et iPadOS change tout !

Publié

le

par

Lecture 2 mins.

Apple a pris les choses en main du côté de l’iPad et nous dévoile iPadOS, qui change la façon de naviguer sur l’iPad qui auparavant était seulement un iOS sur un plus grand écran que l’iPhone.

Apple a donc fait un révision complète de son utilisation et à dévoilé l’iPadOS.

Une page d’accueil un peu plus professionnelle et repensée pour une meilleure optimisation de l’espace: avec ce nouvel OS, Apple fait nettement comprendre que l’iPad est largement prêt à concurrencer Microsoft face aux tablettes Surface Pro.

Et la possibilité d’ouvrir deux fois la même application sur l’écran; ce qui change nettement la façon de travailler sur le support.

Publicités

Tout a été repensé pour la productivité, notamment au niveau des fenêtres et du multitâche.

Désormais, Safari a un gestionnaire de téléchargement et un vrai système de fichiers qui accepte les clefs USB. C’est contre ce qu’Apple a construit ces dernières années niveau usage.

L’iPad peut désormais servir d’écran secondaire pour un Mac avec la nouvelle fonction SideCar ! Il s’intègre directement à l’utilisation PC comme le ferait une tablette graphique: on voit bien que Apple se penche de plus en plus vers les professionnels que vers le grand public dans l’utilisation de ses produits.

Cette année, Apple mise sur la sécurité avant tout, avec une nouvelle application : Find My. Elle combine Find My Friends et Find My iPhone peut trouver des appareils éteints. Vous avez perdu votre Mac ou votre iPhone ? Même éteint, il continuera à émettre un signal Bluetooth chiffré, qui sera relayé par tous les utilisateurs d’appareils macOS et iOS à proximité. Vous pourrez donc le traquer plus longtemps.

La pomme lance également Activation Lock,qui arrive sur tous les Mac avec une puce T2 : comme sur iOS, une fois le Mac déclaré volé, il n’est plus possible de l’utiliser ou même de réinstaller macOS.

Apple lance également Voice Control : tout macOS est désormais contrôlable à la voix, pour les personnes souffrant d’un handicap moteur.

Quelques autres nouveautés ont également été dévoilés pour les développeurs avec SwiftUI, mais encore d’autres nous seront dévoilées… Pour l’instant, il faudra attendre début automne de cette année pour avoir accès à tout ça: plus que quelques mois à tenir encore !

Continuer la lecture

Actualités

[WWDC19] Apple WatchOS se fait une beauté et Apple TV fait son cinéma !

La WWDC 2019 a fait beaucoup de bruit et aucun point des nouveautés d’Apple n’avait pas ces petites exclues ou ces nouveautés qui ne feraient pas l’unanimité.

Publié

le

par

Lecture 2 mins.

L’Apple Watch c’est dévoilé avec un nouvel OS, totalement repensé et la grosse info c’est que l’AppStore est désormais disponible depuis votre Apple Watch, ce qui est un grand pas pour Apple, car c’est quelque chose que beaucoup de fans de la pomme voulaient absolument. On ne sait pas trop encore ce qui va être disponibles depuis ce store, mais au premier abord on sait déjà que l’application calculatric, mémo et bien d’autres encore.

Côté sport, on se retrouve avec une section Trends pour s’améliorer. WatchOS 6 permettra aux femmes réglées de suivre leurs règles nativement depuis leurs montres et leurs iPhone avec iOS13.

Il existait déjà un onglet « Santé reproductive » dans l’application Santé, mais c’était très limité. En plus des solutions actuelles de « menstrutech », on pourra donc compter sur Apple pour proposer sa solution native.

Pour ce qui est d’Apple TV, la firme américaine à mis le paquet et à commencer sa présentation avec un premier trailer pour la série originale Apple For All Mankind : et si la course à la Lune avait été gagnée par l’URSS ? Ça a l’air très très bon. A noté que ce sont les créateurs de Battlestar Galactica qui sont chargés de la production de la série.

Publicités

Pour le reste Apple TvOS aura le droit à un système de profils à la Netflix avec probablement un compte dédié aux enfants. Et l’utilisation des manettes XBOX One et PS4 en guise de télécommande sont maintenant possibles.

Avec un esprit un peu kitch Apple ajoute l’option Karaoké sur son service de streaming de musique, depuis votre Apple TV il vous sera désormais possible de voir les paroles de vos musiques défilées à l’écran. Mais pour tout cela il vous faudra patienter encore quelques mois puisque cela sera possible seulement en automne ou bien en Beta test si vous avez un compte développeur chez Apple.

Continuer la lecture

En ce moment