Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Geeks LandsGeeks Lands

#1 DE L'ACTUALITÉ CINÉMA ET SÉRIES

Critiques

Ready Player One – Déjà l’indomptable de 2018 ?

Notre avis sur « Ready Player One » de Steven Spielberg.

Ready Player One – Déjà l’indomptable de 2018 ?
Ready Player One – Déjà l’indomptable de 2018 ?

Après le très moyen « Pentagon Papers » fait avec brio à défaut d’avoir été fait avec transcendance, Steven Spielberg est de retour avec « Ready Player One », gigantesque pléiade orgasmique de scouts du jeu vidéo et gargantuesque fresque geek qui avait littéralement tout écrasé sur son passage par des campagnes marketing remarquables et efficaces. Finalement ? Entrons dans le vif du sujet… Qu’est-ce que ça vaut ?

On prend le risque de recycler tout ce qui a déjà été dit sur ce film… Mais Ready Player One est un pur chef d’oeuvre et est un exemple même à suivre dans sa composition narrative tant tout est intimement justifié. Loin de catalyser ses enjeux autour du simple postulat « guérilla vidéo ludique – société très méchante », Spielberg impacte son récit grâce à un élément très important : le créateur de l’oasis lui-même, James Halliday. Au-delà de ses aspects de film à grand spectacle, le long-métrage est une énigme en lui-même, un coffre protégé par de multiples serrures. Parce que James Halliday semble être une allégorie de Spielberg lui-même. Ready Player One déborde d’ingéniosité pour justifier ses canevas et nous offre une quantité incommensurable d’easter eggs au moyen de scènes épatantes de maîtrise (Notamment toute une scène qui se déroule au sein d’un film culte…).

Le carcan autour du créateur du jeu vidéo reste sans doute le message fort du film. Il y a véritablement quelque chose de grandiose derrière, il s’agit de l’incompréhension d’un homme face au monde dans lequel il vit, qui souhaite afficher au grand jour ses desideratas, afin que la technologie ne prenne pas (trop) le pas sur les relations humaines tout comme des valeurs apocryphes que pourraient être l’appât du gain ou la volonté d’avoir du pouvoir. Mais Ready Player One est aussi, une dingue déclaration d’amour au jeu vidéo.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Vous spoiler les multiples caméos iconiques du film serait vous retirer le plaisir de voir le métrage. Il faut que vous ayez l’œil PARTOUT. Le film fourmille tellement d’idées que son vivier de subtilités à littéralement implosé. Des cascades de références pullulent sur chacun des plans. Mais il serait dommage de limiter Ready Player One à la réussite totale de son postulat de départ. Oui, la motion capture et les effets spéciaux sont irréprochables et relèvent certainement de ce qui a été fait de mieux depuis quelques années, mais le film se distingue vraiment par ses thématiques sous-jacentes. C’est une gigantesque chasse au trésor grandeur nature que Spielberg vous invite à visiter en salle, portée par des acteurs qui (hormis Mark Rylance en James Halliday qui est extra) font le boulot sans réellement étonner. Standing ovation enfin pour la BO du film qui saura titiller certains geeks (Rejouez au premier Guitar Hero sur Nintendo DS…)

Au-delà de son aspect divertissement, Ready Player One est certainement LE Blockbuster de ces derniers temps à courir vivre en salle obscure tant l’expérience est dingue, vous ne le regretterez pas !

Publicité

Exclus

Star Wars 9 Rey Disney 3

Cinéma

Daisy Ridley est prête à reprendre son rôle de Rey dans un tout nouveau projet Star Wars, suscitant l’enthousiasme des fans quant à la...

Megalopolis Megalopolis

Cinéma

Pour le grand retour de Francis Ford Coppola, Megalopolis se fait atomiser par les critiques de manière quasiment unanime. Ce film qui fait presque...

Deadpool 3 © Disney Deadpool 3 © Disney

Cinéma

Alors qu’il reste un peu plus de deux mois avant que Deadpool et Wolverine ne débarque dans les cinémas pour ce qui promet d’être...

Furiosa - Village Roadshaw Pictures Furiosa - Village Roadshaw Pictures

Cinéma

George Miller, réalisateur de Furiosa : A Mad Max Saga, tease un caméo de Max lui-même dans son nouveau film. Fort de l’accueil chaleureux...

Cinéma

Chris Pratt a solidement établi sa polyvalence à Hollywood, endossant une variété de rôles mémorables, allant de l’adorable Andy Dwyer dans Parks and Recreation...

Megalopolis Megalopolis

Bande Annonce

Le prochain festival de Cannes annonce du très très lourd, en particulier avec Megalopolis, la fable utopique et futuriste de Francis Ford Coppola. En...

Plus d'Articles

Cinéma

George Miller, réalisateur de Furiosa : A Mad Max Saga, tease un caméo de Max lui-même dans son nouveau film. Fort de l’accueil chaleureux...

Critiques

En deux semaines d’exploitation, la comédie d’Artus, Un p’tit truc en plus, cumule déjà 3 millions d’entrées et s’impose comme la locomotive de 2024...

Cinéma

Pour le grand retour de Francis Ford Coppola, Megalopolis se fait atomiser par les critiques de manière quasiment unanime. Ce film qui fait presque...

Critiques

Un an après l’interlude Trois mille ans à t’attendre, George Miller est de retour pour le XXL Blockbuster autour de la genèse du personnage...

Publicité