Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Geeks LandsGeeks Lands

#1 DE L'ACTUALITÉ CINÉMA ET SÉRIES

Jeux Vidéos

WWE 2K18 – On monte sur le ring

WWE 2K18 – On monte sur le ring

WWE 2K18 – On monte sur le ring
WWE 2K18 – On monte sur le ring

Discipline anecdotique à l’international, le catch est une véritable institution aux États-Unis (et au Japon). Des millions de fans vivent au rythme de ces joutes modernes faites d’athlètes à la musculature saillante, de costumes improbables et d’entrées dans des arènes acquises à la WWE la principale organisation du milieu.

Comme chaque année à la même époque, la licence WWE est de retour sur consoles (et pour la première fois, elle débarque en même temps sur PC). Ce nouvel opus aura-t-il meilleur goût que ce qui a été proposé par le passé ? Montons sur les rings de la WWE et vérifions ensemble.

Dans ses grandes lignes, WWE 2K18 est un jeu très proche de WWE 2K17. Sur les bases de l’épisode précédent, 2K et Yuke’s ont apporté des modifications aussi bien aux modes de jeu, qu’à la réalisation et au gameplay.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Suite à la chute de THQ et au rachat des droits d’adaptation par 2K, le nom WWE 2K s’est imposé sur la scène vidéoludique… faute de concurrence. Au fil des itérations, le studio Yuke’s en collaboration avec Visual Concepts (responsable de la franchise NBA 2K) a étoffé sa formule et peaufiné un gameplay encore perfectible en 2016.

Lorsque la communication autour de WWE 2K18 a débuté, 2K a souhaité mettre en avant les améliorations apportées aux graphismes. Nombre de catcheurs et de catcheuses ont été scannés à nouveau et leurs visages ont été retravaillés. Cela se ressent. Les aménagements apportés à la modélisation des visages des catcheuses sont tout particulièrement notables et il est plaisant de voir que ces dernières disposent enfin d’un rendu digne de celui dont bénéficient leurs collègues masculins. Même si l’embellissement est particulièrement visible sur les visages, d’autres changements ont été effectués de manière à rendre l’ensemble plus satisfaisant.

L’éclairage a par exemple été retravaillé de manière à rendre la présentation du jeu plus proche de ce qu’il est possible de voir à la télévision. Les différents morphotypes des Superstars ont eux aussi été revus (au même titre que les mouvements des muscles) et des effets comme la transpiration en cours de combat ou encore la gestion de différents types de coutures sur les tenues contribue à rendre les graphismes de WWE 2K18 plus sophistiqué et proche de la réalité que ceux des derniers jeux WWE 2 K. D’une manière générale, la réalisation de WWE 2K18 est la plus avancée pour un jeu WWE depuis que 2K a récupéré la licence.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

HUIT SA IRA ?

Une des nouveautés de cet épisode est la possibilité d’avoir huit catcheurs sur le ring en même temps. Cela permet par exemple de mettre davantage d’athlètes pendant un Royal Rumble ou de prendre part à des combats en quatre contre quatre. Malheureusement, le jeu a un peu de mal à supporter tant d’activité sur le ring en même temps et les matchs auxquels participent plus de quatre catcheurs simultanément provoquent des ralentissements importants et prolongés (et ce, malgré le téléchargement et l’installation du patch 1.02). Il faut désormais espérer que cette situation sera rectifiée prochainement. 

Évoquer le Royal Rumble nous donne l’occasion d’enchaîner sur les changements apportés au gameplay. Le Royal Rumble a été rendu plus dynamique et fidèle à la réalité grâce à une meilleure gestion de la fatigue des catcheurs. Un lutteur au bout du rouleau pourra désormais se faire éliminer sur une « simple » corde à linge effectuée à proximité des cordes. Il n’est plus obligatoire de passer par un mini-jeu pour éliminer ou se faire éliminer (cela dit, les mini-jeux d’élimination sont toujours présents et ont été modifiés eux aussi). 

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Jouer comme il vous plait :

Une des autres modifications apportées au gameplay se situe du côté des coulisses des arènes. Il est une nouvelle fois possible de s’y rendre pour y échanger des coups. Mais cette fois, la surface jouable est beaucoup plus vaste. Composée de plusieurs couloirs et pièces, la zone « backstage » comprend également le parking. Tous ces lieux donnent accès à moult actions contextuelles et donnent plus de possibilités en cours de combat hors du ring. Cela étant dit, la zone des coulisses ne sert pas qu’aux combats.

Parler et catcher pour percer :

Une des grosses nouveautés de WWE 2K18 réside dans la refonte totale du mode MaCarrière. Long et rébarbatif depuis sa première apparition dans la série WWE 2K, ce mode a été complètement repensé cette année. MaCarrière met cette fois l’accent sur la mise en scène avec l’ajout de l’exploration dans les coulisses et des interactions avec les autres Superstars et le personnel de la WWE. Il peut par exemple être demandé de tendre un piège à un autre catcheur tandis qu’une autre Superstar peut vous proposer de faire équipe avec elle. Le héros peut également avoir le choix de ce qu’il veut faire certaines semaines : intervenir dans le match de son rival, faire une « promo » (passage au micro pendant lequel le catcheur peut parler de lui ou de son ennemi), ou prendre part à un match normal.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

L’Univers vous appartient :

Le mode « Univers » est de retour et vous invite à prendre les rênes de la WWE. Gestion des calendriers, création de nouveaux événements hebdomadaires, mise en place des alliances-rivalités entre les catcheurs, des Tag Teams… ce « WWE Manager » s’immisce dans les secrets de fabrication des émissions Raw-Smackdown-NXT tandis que la narration est au cœur d’une expérience pensée pour évoluer organiquement sous l’impulsion de vos choix..

Tout est personnalisable afin de laisser le Manager en herbe créer sa propre vision de la World Wrestling Entertainment. Jours de gloire ou chute abyssale, vous êtes à la tête de cette puissante fédération et de vos choix dépend l’avenir de tout ce petit monde. Pour ce faire, le joueur croule sous les possibilités de personnalisation. « Univers » est dense et requiert un solide savoir en catch. Ce mode s’adresse en priorité aux initiés qui connaissent sur le bout des doigts les shows, les Superstars et les coulisses d’une WWE tentaculaire et a le mérite de dévoiler l’envers du décor, une fois n’est pas coutume.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Il est indéniable que 2K et Yuke’s chérissent leur franchise, et la générosité de WWE 2K18 n’a d’égale que leur envie de concevoir le jeu ultime de catch. « Ma Carrière », « Road to Glory », « Univers », PvP offline et online, un roster toujours plus vaste… le contenu de cette version 2017 a de quoi donner le tournis. Et pourtant, 2K18 ne parvient jamais à mettre en parallèle ambition et réalisation. Le gameplay n’a que trop peu changé pour corriger les errements des épisodes précédents. Les visuels et l’absence de doublage témoignent d’un moteur loin des attentes légitimes des joueurs. Et le verrouillage du contenu par une monnaie virtuelle ne fait que frustrer le fan désirant profiter de l’intégralité du titre. Au final, WWE 2K18 est un super jeu à conseiller seulement aux initiés.

Publicité

Exclus

Star Wars 9 Rey Disney 3

Cinéma

Daisy Ridley est prête à reprendre son rôle de Rey dans un tout nouveau projet Star Wars, suscitant l’enthousiasme des fans quant à la...

Megalopolis Megalopolis

Cinéma

Pour le grand retour de Francis Ford Coppola, Megalopolis se fait atomiser par les critiques de manière quasiment unanime. Ce film qui fait presque...

Deadpool 3 © Disney Deadpool 3 © Disney

Cinéma

Alors qu’il reste un peu plus de deux mois avant que Deadpool et Wolverine ne débarque dans les cinémas pour ce qui promet d’être...

Furiosa - Village Roadshaw Pictures Furiosa - Village Roadshaw Pictures

Cinéma

George Miller, réalisateur de Furiosa : A Mad Max Saga, tease un caméo de Max lui-même dans son nouveau film. Fort de l’accueil chaleureux...

Cinéma

Chris Pratt a solidement établi sa polyvalence à Hollywood, endossant une variété de rôles mémorables, allant de l’adorable Andy Dwyer dans Parks and Recreation...

Megalopolis Megalopolis

Bande Annonce

Le prochain festival de Cannes annonce du très très lourd, en particulier avec Megalopolis, la fable utopique et futuriste de Francis Ford Coppola. En...

Plus d'Articles

Critiques

En deux semaines d’exploitation, la comédie d’Artus, Un p’tit truc en plus, cumule déjà 3 millions d’entrées et s’impose comme la locomotive de 2024...

Cinéma

Pour le grand retour de Francis Ford Coppola, Megalopolis se fait atomiser par les critiques de manière quasiment unanime. Ce film qui fait presque...

Critiques

Un an après l’interlude Trois mille ans à t’attendre, George Miller est de retour pour le XXL Blockbuster autour de la genèse du personnage...

Cinéma

Alors qu’il reste un peu plus de deux mois avant que Deadpool et Wolverine ne débarque dans les cinémas pour ce qui promet d’être...

Publicité