Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

500 mots pour vous dire

500 mots pour vous dire… #1 G.Bevilacqua

Le principe est simple, 500 mots ni plus ni moins et quelques images pour vous faire découvrir ou redécouvrir, un dessinateur, un auteur, une œuvre. Alors, asseyez-vous et laissez-moi 500 mots, on verra le reste après. On commence avec Giacomo Bevilacqua, c’est parti…

500 mots ? Va falloir taper juste, Giacomo BEVILACQUA, dessinateur BD et Comics, il remporte en 2017 le Prix Spécial Feltrinelli pour sa BD « Il Suono del Mondo a Memoria ». Côté notoriété, son Blog BD « A Panda Piace » et la série de Comics « GI Joe : Future Noir Special » !

Il Suono del Mondo a Memoria/Manhattan Murmures :

 Manhattan Murmures est une belle histoire, une histoire dont on fait des films. Sam est photoreporter, on le rencontre à New York ou depuis quelques semaines il réalise un reportage en immersion, immersion c’est peu dire, 5 mois isolés de tous et de toutes choses pour ressentir le cœur de la ville. Les consignes sont claires, aucune interaction avec qui que ce soit, pourquoi accepter ce genre de mission ? C’est simple, pour se remettre d’une rupture douloureuse, tenter d’oublier. 
Nous sommes durant toute cette histoire dans la tête de Sam, on va découvrir par ses yeux le processus de sa reconstruction, espérer avec lui et parfois être aussi perdus que lui. Le tour de force de Bevilacqua est cette intimité, on se sent réellement dans l’esprit du personnage, et l’on ressent la ville par le dessin sans l’entendre sans qu’elle pollue notre relation avec lui. Puis vient l’événement qui change tout, les photos prises par Sam présentent toute cette même femme, cette femme qui à gardé ses couleurs sur des tirages noir et blanc, et si cette voix dans sa tête c’était elle ? 
Cette BD nous fait voyager à Manhattan, elle ne nous embarque pas dans une histoire d’amour, mais dans une histoire qui parle d’amour, de cet instant où nous apprenons à connaître l’autre. Sam est touchant par ses blessures et pourtant nous surprend par son humour. Et puis il y à cette musique, un, deux, trois, quatre… ce rythme c’est Chet Baker, car Sam est fan de Jazz. Enfin de Chet Baker. À vrai dire il ne connait qu’une chanson de Chet Baker… un seul morceau de Jazz. 

 

A Panda Piace/Panda Aime :

Panda aime des choses, et au rythme d’un Blog BD Giacomo va nous énumérer ces passions, Panda aime est de ces BD qui vous emporte dans un monde totalement loufoque et drôle, très référencé et présentant une foule de clins d’œil à la culture Geek et l’univers du Comics. Une page égale une idée, un gag, la construction digne d’un Calvin et Hobbes, et la déconstruction du schéma de cases habituelle. Ajoutez-y un panda qui casse le quatrième mur et vous obtenez cette pépite.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

 

GI Joe : Future Noir Special :

Bevilacqua à suivi les cours de l’école internationale de Comics, autant dire qu’il est ici en terrain connu. Avec cette série GI Joe pour IDW et en collaboration avec Schmidt, il nous offre un dessin très moderne et adulte de la série. Les décors sont beaux et le mouvement est maîtrisé, de plus les personnages présentent une noirceur qu’on adore. Une série intéressante pour ceux qui voudraient découvrir cet univers, à réserver tout de même à un public adulte…

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Commenter

Laisser un commentaire

Publicité