Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Geeks LandsGeeks Lands

#1 DE L'ACTUALITÉ CINÉMA ET SÉRIES

Home > Jeux Vidéos > Assassin's Creed Origins: un volet décisif pour la saga?

Jeux Vidéos

Assassin’s Creed Origins: un volet décisif pour la saga?

Le prochain épisode de la célèbre saga d’Ubisoft risque d’être décisif pour l’avenir de la franchise

Assassin’s Creed Origins: un volet décisif pour la saga?
Assassin’s Creed Origins: un volet décisif pour la saga?

Alors que la saga Assassin’s Creed  constitue les meilleures ventes du studio Ubisoft, les deux derniers volets n’ont néanmoins pas été à la hauteur des précédents opus, et les ventes ont chuté presque de moitié, rendant alors incertain l’avenir d’Assassin’s Creed.

LE DÉCLIN INQUIÉTANT

La baisse des ventes de la saga date de la sortie d’Assassin’s Creed: Back Flag; « seulement » 9 millions d’exemplaires vendus à travers le monde, contre 12 millions pour son prédécesseur Assassin’s Creed III. Innovation, crise économique, changement de décor… les raisons de cette baisse significative de vente peuvent être multiples. Pourtant, Black Flag a été un franc succès, notamment avec l’introduction de l’époque de la piraterie et une carte particulièrement grande, ce qui permit d’ailleurs à cet opus d’être élu « Meilleur jeu d’aventure de l’année 2013 ».

Toujours en s’inspirant des grandes périodes de l’histoire, Ubisoft sort en 2014 Assassin’s Creed: Unity, basé sur l’époque de la Révolution française. Mais le concept ne fait pas l’unanimité chez les joueurs, et le nombre de ventes baisse significativement, d’autant plus que de nombreux bugs de texture ont été relevés, laissant penser que le jeu aurait  été bâclé afin d’assurer sa sortie un an après le précédent opus. De plus, les innovations de l’épisode n’ont pas réellement ravi les fans, s’éloignant de plus en plus de l’époque phare des assassins.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Un an plus tard,en 2015,  le studio produit Assassin’s Creed: Syndicate, se déroulant durant l’époque victorienne à la fin du XIXe siècle en Angleterre. Mais comme Unity, l’épisode ne crée pas la sensation chez les joueurs, au point d’être encore plus délaissé que le précédent: les ventes s’effondrent, et Ubisoft n’ose plus dévoiler le nombre de ventes réalisé par la saga ces deux dernières années. Ces deux échecs mettent la franchise en danger, ce que tout le monde a d’ailleurs remarqué en 2016 avec l’absence de la sortie d’un autre opus.

Avancée trop rapide dans le temps, histoire bâclée, innovations peu appréciées… les raisons de la déception des fans sont multiples, et Ubisoft doit redresser la barre au risque de devoir abandonner la saga qui devient de moins en moins rentable.

 

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

UN VOLET SANS AUCUN DOUTE DÉCISIF

La sortie d’Assassin’s Creed Origins le 27 octobre prochain est probablement la dernière chance d’Ubisoft pour relancer les ventes et remettre la saga au niveau. Le studio s’est impliqué pendant deux ans dans la conception du jeu afin de satisfaire à nouveau les fans d’Assassin’s Creed. Pour cela, le jeu propose de retourner jusqu’à l’origine de la confrérie durant l’Égypte antique, une nouvelle stratégie d’Ubisoft qui décide de reculer dans le temps afin de retourner à des périodes plus propices aux assassins, un détail qui avait contribué à cette fameuse chute des ventes pour les deux derniers volets de la saga. Un risque à prendre, car les joueurs s’attendent incontestablement à une histoire principale à la hauteur du premier ou du second opus. De plus, la taille de la carte, apparemment particulièrement conséquente, est aussi un atout valorisant qu’Origins exploitera; un atout qui rappelons-le, a permis à Black Flag d’être jeu d’aventure de l’année 2013.

Une grande diversité de mode de jeu, de nouvelles armes, une nouvelle époque peu exploitée dans le domaine du jeu vidéo… des originalités qui pourront attirer aussi bien les fans de saga que des joueurs curieux de découvrir un nouvel univers dans un contexte historique toujours au plus proche de la réalité.

 

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Assassin’s Creed Origins est donc LE volet attendu par tous les fans: après deux ans de préparation, ce prochain opus n’aura pas le droit à l’erreur au risque de voir la saga se terminer, d’autant plus que la compétition sera rude avec la sortie de L’Ombre de la Guerre et Star Wars Battlefront IIégalement très prisés. Ce sera donc en grande partie aux joueurs de décider de l’avenir de la saga le 27 octobre prochain, sur PC, Xbox One et PS4.

Publicité

Exclus

Megalopolis

Cinéma

Pour le grand retour de Francis Ford Coppola, Megalopolis se fait atomiser par les critiques de manière quasiment unanime. Ce film qui fait presque...

Deadpool 3 © Disney Deadpool 3 © Disney

Cinéma

Alors qu’il reste un peu plus de deux mois avant que Deadpool et Wolverine ne débarque dans les cinémas pour ce qui promet d’être...

Furiosa - Village Roadshaw Pictures Furiosa - Village Roadshaw Pictures

Cinéma

George Miller, réalisateur de Furiosa : A Mad Max Saga, tease un caméo de Max lui-même dans son nouveau film. Fort de l’accueil chaleureux...

Cinéma

Chris Pratt a solidement établi sa polyvalence à Hollywood, endossant une variété de rôles mémorables, allant de l’adorable Andy Dwyer dans Parks and Recreation...

Megalopolis Megalopolis

Bande Annonce

Le prochain festival de Cannes annonce du très très lourd, en particulier avec Megalopolis, la fable utopique et futuriste de Francis Ford Coppola. En...

Deadpool 3 © Marvel Deadpool 3 © Marvel

Cinéma

Avertissement : ce qui suit peut contenir des spoilers pour Deadpool et Wolverine. À moins de 90 jours de l’arrivée de Deadpool et Wolverine...

Plus d'Articles

Critiques

Après l’époustouflante trilogie orchestrée par Rupert Wyatt et Matt Reeves, notre cher César tire sa révérence, propulsant l’histoire 300 ans plus tard. À cette...

Cinéma

George Miller, réalisateur de Furiosa : A Mad Max Saga, tease un caméo de Max lui-même dans son nouveau film. Fort de l’accueil chaleureux...

Critiques

En deux semaines d’exploitation, la comédie d’Artus, Un p’tit truc en plus, cumule déjà 3 millions d’entrées et s’impose comme la locomotive de 2024...

Cinéma

Hugh Jackman et Ryan Reynolds ont peut-être plus à offrir au Marvel Cinematic Universe (MCU) que ce que l’on pourrait penser. Leur prochaine collaboration,...

Publicité