Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Reviews

Game Of Thrones S7E4 : Une violence épique

Après 3 épisodes de mise en place et de stratégie, on commençait à se demander quand la véritable guerre allait commencer.

Après 3 épisodes de mise en place et de stratégie, on commençait à se demander quand la véritable guerre allait commencer. Surtout avec une saison de seulement 7 épisodes. Cet épisode donne enfin une vraie grosse bataille sanglante digne de Game of thrones, car il faut bien admettre que l’assaut d’Euron Greyjoy sur ses neveux était efficace visuellement, mais bien trop expéditif.

Dans un premier temps, Jon Snow tente encore une fois de convaincre Daenerys de l’importance de leur alliance face aux marcheurs blanc grâce aux gravures rupestres des mines de verre dragon. Malgré son entêtement à exiger l’allégeance du royaume du Nord, la mère des dragons semble avoir pris conscience de la menace, il lui fallait juste un dessin.

Arya, de retour à Winterfell pour des retrouvailles chaleureuses avec sa soeur, est déconcertée par l’accueil froid et distant de son frère Bran. Un bref passage sur la mise à sac de Haut-jardin met en avant les petites rivalités entre Bronn et Jaime Lannister. L’organisation et la répartition du butin ne plaisent évidemment pas à Bronn qui espérait beaucoup plus en retour de sa contribution.

Jaime, tout en retenue et diplomatie, le remet gentiment en place en lui rappelant que la guerre est loin d’être terminée et que par conséquent Bronn n’est pas libre.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

À Winterfell, Arya vient au-devant de Brienne pour lui demander de l’entrainer au combat. Malgré une différence de catégorie évidente, l’échange est musclé et montre à Sansa les capacités de combattante de sa jeune soeur.
Une première partie riche en éléments narratifs laissant l’action à une seconde séquence qui garde le spectateur au bord de son siège du début à la fin, en utilisant pourtant qu’un seul dragon

Les lourdes pertes subites par les alliés de Daenerys remettent en question la loyauté de Tyrion envers cette dernière qui le soupçonne d’avoir manigancé l’attaque dans le but de protéger sa famille. Dany décide de prendre le dragon par les cornes et d’appliquer une justice sauvage et cuisante à l’armée Lannister malgré les mises en garde de Tyrion. À la tête de son armée Dothraki, elle prend la direction de Haut-jardin et de l’armée de Jaime, toujours occupée à vider le château de ses richesses.

Épique et sanglant, l’affrontement est intense et sans temps morts. Chaque action amène un suspense redoutable dans des scènes de guerre sensationnelles. Sans vous dévoiler l’issue de la bataille, les showrunners ont tout mis en œuvre pour mettre les nerfs du spectateur à rude épreuve dans un tour de grand huit émotionnel violent et parfaitement maitrisé.

L’évolution des personnages rend la prise de parti de plus en plus délicate à force de développer l’empathie autour de personnage qu’on voudrait pouvoir haïr. On se retrouve alors dans la même position que Tyrion, témoin impuissant d’un combat sans pitié qui prend fin sur un cliffhanger d’anthologie en laissant planer le doute sur les éventuels survivants. Cet épisode est pour le moment le meilleur de la saison, tant il équilibre la phase de narration et d’action avec la même charge émotionnelle tout le long du récit. Une réussite.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Commenter

Laisser un commentaire

Publicité