TOP 10 Des personnages assassinés par le Joker

17 Nov 2016

Le super-vilain le plus célèbre des comics book, le grand méchant du Batman (et pas que) n'est plus un amateur en matière de meurtre. Découvrez un petit top 10 érigé en son honneur.

Papier ou métrage, le Joker est un argument de pointe lorsqu'il s'agit de vouloir marquer les esprits chez DC Comics. Cette année par exemple avec le film d'animation The Killing Joke ou encore à nouveau en live-action dans Suicide Squad le personnage est mis en avant (le clown est aussi un excellent magicien lorsqu'il s'agit de disparaître dans Suicide Squad).

TOP 10 Des personnages assassinés par le Joker

10 / Murder Number One

Apparu dans le Batman #1 en 1940, le Joker n'attendra pas le numéro #2 pour effectuer son premier meurtre. 

Henry Claridge est un des socialistes riches de Gotham City. Un homme très protégé avec beaucoup de privilèges. Les citoyens de Gotham sont alors surpris par une annonce faite par un personnage encore mystérieux et connu sous le pseudonyme du Joker. Il décrète publiquement la mort du politicien sur les coups de minuit.

Les forces de l'ordre sont évidemment présentes au domicile de Claridge, mais échouent à sauver sa vie. En effet le Joker a empoisonné l'homme plusieurs heures auparavant. Un rictus viendra marquer le visage du cadavre, pour causes les effets du poison. L'héritage de terreur du Joker commence.

Des années plus tard, le clown ira assassiner le fils d'Henry, John Claridge, de la même manière que son père.

9 / Son Gang

Dès sa première apparition, le Joker a été un assassin d'envergure. Un criminel à éviter sans détour. Les années ont passé et les bandes dessinées se sont adoucies en réponse à de nombreuses rumeurs en rapport avec la violence qu'elles offraient et le Joker a été recalibré en un personnage plus farceur et loufoque à l'image de la série des années 60 avec Adam West

Cette période de douceur a pris fin en 1973, quand Denny O'Neil et Neal Adams ont remis le Joker original sur les rails avec The Joker’s Five-Way Revenge.

Après sa sortie de prison, le Joker est parfaitement conscient d'avoir été balancé par l'un des membres de son gang. Il décide de tuer les cinq, un par un. Cette histoire a été adaptée à bien des reprises, par exemple dans l'ouverture de The Dark Knight, où cette narration est utilisée pour introduire le Joker de Heath Ledger au public pour la première fois.

8 / Rachel Dawes

Heath Ledger (Joker) Rachel Dawes (Katie Holmes) The Dark Knight

En parlant de The Dark Knight, si le film contient quelques personnages qui trépasseront des mains du clown meurtrier, sa victime la plus importante est Rachel Dawes, procureur de district adjoint de Gotham. Bien que représentée dans une relation avec Harvey Dent, Rachel est aussi l'amie d'enfance de Bruce Wayne, la femme qu'il aime, et la seule personne pour qui il accepterait de déposer sa cape. Lorsque le Joker prend sa vie, Bruce tombe au plus bas et déprime seul dans son manoir.

Rachel est assassinée dans l'un des jeux chaotiques du Joker, quand il engage des flics pour enlever Harvey Dent et Rachel. Le couple est séquestré, ils sont séparés et ligotés à côté de barils d'essence et d'explosifs réglés sur minuterie. Batman tire la mauvaise adresse de la bouche du clown et s'empresse de secourir Harvey Dent (pensant sauver sa bien-aimée). Rachel meurt dans l'explosion quand Dent en ressort à moitié brûlé vif (double face).

7 / Jerry Randall

Jerry Randall est le propriétaire d'une librairie. Son plus grand crime est d'être comme beaucoup d'autres : un fan inconditionnel du Chevalier Noir.

Si bien que la nuit il enfile la cape du Chevalier et retrace les lieux où le Batman s'est rendu pour livrer justice. Un Jour où Rendall est allé parcourir une scène ou le Batman s'était auparavant rendu, ce dernier tombe face au Joker qui n'aura aucune difficulté à prendre sa vie.

Cette scène est également représentée dans The Dark Knight quand un policier du nom de Brian Douglas est torturé et assassiné devant la caméra par le Joker.

6 / Lois Lane

Lois Lane, sans aucun doute, et de loin devant la Kryptonite, la plus grande faiblesse de l'homme d'acier. Son amour éternel pour cette mortelle n'a d'égal que la haine qui viendra s'emparer de lui lorsque le Joker assassine la journaliste.

L'histoire se déroule dans l'arc Injustice : Gods Among Us dans un univers alternatif, Superman, rendu fou, a repris la Terre et a établi un nouvel ordre mondial, la chaîne d'événements qui finit par détruire l'univers DC comme nous le connaissons commence par le Joker.

Dans un autre de ses jeux sinistres, le Joker utilise la toxine de l'épouvantail pour tromper Superman qui va non seulement tuer Lois Lane, mais synchronise également le rythme cardiaque de Lois à une ogive nucléaire, ce qui signifie que le décès de Lane entraîne la chute de MetropolisSuperman traque le Joker et le tue, se transformant ainsi de superhéros à Supervillain.

5 / Batgirl

Voulant prouver à Batman que n'importe qui peut basculer dans les pires moments, le Joker s'en prend au commissaire Gordon. Pour rendre malade le commissaire, le clown sonne à la porte de sa fille, Barbara Gordon a.k.a Batgirl

Plutôt que de la tuer, il paralyse la jeune femme, la dénude et prend une série de photos afin de tourmenter James Gordon.

Bien que le Joker n'ait pas tué Batgirl au sens propre du terme, Barbara Gordon ne portera plus le costume après ces événements tragiques.

 4 / Lui-même

Parmi les plus grands classiques des comics, nous retrouvons l'incontournable The Dark Knight Returns de Frank Miller.

L'arc dépeint un avenir ou le vieux Bruce Wayne a pris une retraite bien méritée. Lorsque Batman réapparaît pour reprendre du service, le Joker se réveille d'un état catatonique et de forte déprime. En effet le pauvre Clown avait perdu toute raison d'exister sans son éternel adversaire.

Le Joker annonce son retour lors d'un Talk Show des plus spectaculaires. Il se dit enfin guéri de sa psychose. Il tue ensuite l'ensemble des invités en les gazant puis prend la fuite. Traqué par Batman, l'affrontement final a lieu dans une petite foire de comté. Après un ultime combat, le Joker tue Batman puis se suicide. Il quitte ce monde avec le sourire dessiné sur son visage.

3 / Alexander Luthor J.R 

Non non et non. Le Joker n'a pas tué Lex Luthor, le plus grand ennemi de l'homme d'acier. En réalité, le clown meurtrier a tué le fils de Lex, Alexander Luthor J.R. provenant d'une réalité alternative.

Ce Alexander Luthor est d'abord une figure héroïque, mais ses machinations ont finalement des conséquences dévastatrices pour le multivers. Il forme la société des super-vilains pour tenter de fusionner plusieurs réalités de la terre, mais il échoue.

Retrouvé par Lex Luthor et le Joker dans une ruelle, il est finalement tué par le clown, vexé de ne pas avoir été invité dans  cette machination. Refusant de reconnaître Alexander Luthor comme son fils alternatif, Lex n'a rien fait pour éviter le massacre.

2 / Batman encore et encore

Dans l'arc Emperor Joker, ce dernier reçoit accidentellement des pouvoirs sans limites. Il refaçonne l'univers et crée son propre monde. Dans cette histoire, Bizzaro est le héros de Metropolis tandis que Superman est enfermé dans l'asile d'Arkham. Un destin plutôt doux en comparaison à celui de Batman.

Dans le monde que l'Empereur Joker crée, Batman est torturé, tué et ressuscité tous les jours dans une boucle infinie. Par chance Superman réussit à rétablir la réalité telle qu'elle était au moment de la prise de pouvoir incontestée du clown.

Seulement les souvenirs du Chevalier Noir restent intacts. Il est alors brisé. Avec l'aide du Spectre, Superman transfère les souvenirs de Batman en lui. Il épargne de ce fait à son ami, les tourments qui lui ont été infligés.

1 / Robin

Le plus grand acolyte du Batman est certainement Robin. Bien que porté par plusieurs adolescents, le costume est ici enfilé par Jason Todd dans l'arc A Death in the Family. 

Alors que Robin est à la recherche de sa mère, il tombe dans un piège tendu par le clown. Ce dernier le bat brutalement avec un pied de biche et l'attache avec sa mère dans un entrepôt avec une bombe à retardement (décidément la mise en oeuvre sadique préférée de notre ami clown). 

Batman arrive trop tard, Robin et sa mère meurent dans l'explosion. Même si Robin sera ressuscité à l'aide du puis de Raz Al Ghul, cela ne fait aucun doute sur la brutalité et l'impacte destructeur que le Joker a porté contre Batman. Cet événement a encore des répercussions sur les comics de nos jours. D'ailleurs il n'est pas dit de voir l'arc narratif être reproduit en partie dans le film solo de Ben Affleck. Le costume de Robin étant profané dans Batman V Superman.

Dernière modification le lundi, 21 novembre 2016 17:08
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Julien

Fondateur du site Geeks Lands et passionné de jeux vidéo PC ainsi que de littérature et d'histoire - Personnage de comics favori : Flash ;)