Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

#1 DE L'ACTUALITÉ CINÉMA ET SÉRIES

Critiques Cinéma

Glass Onion : A Knives Out Mystery : Réussir à se réinventer, sans trop de panache

Glass Onion © Netflix
Glass Onion © Netflix

Il y a quelques années, en pleine période de pandémie de covid-19, Netflix s’était adjugé pour une somme faramineuse la très réussie franchise « Knives Out » de Rian Johnson. Le premier film avait récolté des critiques très positives et un bilan financier de 312 millions de dollars de recettes internationales pour seulement 40 millions de budget. Le service de streaming s’est alors offert toutes les suites de la franchises pour la modique somme de 400 millions de dollars. Plus pensé comme une nouvelle histoire qu’une suite directe avec le premier opus, Glass Onion s’impose comme une histoire indépendante à la façon des aventures d’Hercule Poirot.

Benoît Blanc se retrouve invité sur l’île d’un célèbre milliardaire nommé Miles Bron (Edward Norton) ainsi que quelques autres de ses collaborateurs, afin de participer à un Cluedo grandeur nature. Mais rien ne va se passer (évidemment) comme prévu. 

Rian Johnson reprends la même recette que le premier film pour nous proposer un Whodunit fort d’un scénario assez fin. Une fois passé sous silence une introduction assez longue qui permet de donner un peu de crédit à son panel de suspects, le cinéaste enferme tout le monde sur son île et semble enfin lancer le jeu pour lequel ils ont tous été conviés. Et l’unique surprise de ce long-métrage mystérieux réside en sa force de frappe : Par un intelligent climax, le milieu du film redistribue toutes les cartes. Mais là où les spectateurs salueront la prise de risque, d’autres ne s’empêcheront pas de souligner qu’il ne s’agit que d’un leurre trop facile qu’il est aisé d’anticiper.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Glass Onion © Netflix
Glass Onion © Netflix

Le long-métrage démystifie son mystère en son milieu et la révélation s’échelonne sur tout le reste du temps. Dès lors, on comprend les tenants et les aboutissants de l’intrigue et on ne ressent plus forcément de la tension, voire de l’intérêt pour Glass Onion. Là où un film comme The Menu a réussi à entretenir le suspens jusqu’aux derniers instants de l’histoire, Glass Onion nous propose une savante explication made in Benoît Blanc qui étonne par sa justesse d’écriture mais déçoit par son retour à quelque chose de conventionnel et que l’on retrouve déjà dans le premier opus. 

Bien évidemment, Rian Johnson aurait pu aller plus loin, plus fort, mais on sent presque le cinéaste désireux d’installer quelque chose sur la durée avant, potentiellement, d’essayer de nous surprendre. Au-delà de réinventer le Whodunit, Glass Onion essaie de passionner les jeunes générations pour cette thématique cinématographique en enclavant son récit dans la réalité de la période covid.

Glass Onion © Netflix
Glass Onion © Netflix

Si les acteurs se donnent tous pour ingérer de la substance dans leurs personnages, on peut regretter l’apparition momentanée et sans importance de Ethan Hawke, ainsi que le traitement trop expéditif du personnage de Dave Bautista. Glass Onion brille plus par son scénario et son intrigue que par ses personnages, ce qui est dommageable lorsque l’on souhaite ériger sur pied un Cluedo cinématographique. 

Intéressant, inégal, fin mais peu surprenant au final, Glass Onion se perd dans différentes contradictions. Pas autant au niveau que le premier film, on reste cependant intéressés par l’univers autour de Benoît Blanc qui continue son installation progressive. Le film est disponible sur Netflix depuis le 23 Décembre. 

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Par

Ecrivain de littérature jeunesse, auteur d'une saga littéraire de science-fiction retrouvable ici Futur professeur des écoles, je suis passionné par tout ce qui touche de près comme de loin au cinéma. Je chronique souvent des films d'actualités, mais aussi beaucoup plus anciens. Un film préféré ? Collateral Beauty de David Frankel. Comédien(ne)s favori(e)s ? Ricardo Darin et Helena Bonham Carter.

Publicité

Exclus

Black Adam © Warner Bros

Cinéma

Après Henry Cavill, le personnage de Dwayne Johnson semble d'ores et déjà écarté des plans de James Gunn.

Kahhori What If-Season 2 © Marvel Studios Kahhori What If-Season 2 © Marvel Studios

Cinéma

Une nouvelle héroïne va être introduite via la série What If...? sur Disney+.

Ant-man 3 © Disney Ant-man 3 © Disney

Cinéma

Si Ant-Man et la Guêpe : Quantumania continue de se faire pourfendre par les critiques qui en font l’un des pires films MCU jamais...

The Flash © DC Films The Flash © DC Films

Cinéma

La bande-annonce du film The Flash d’Andy Muschietti a été récemment dévoilé par DC Films avec son lot de surprises. Longtemps en suspens à...

Shazam! Fury of the Gods © Warner Bros © DC Film Shazam! Fury of the Gods © Warner Bros © DC Film

Cinéma

David F. Sandberg fait partie d’une lignée de cinéastes à avoir débarqué en grandes pompes à Hollywood en se faisant connaître par un court-métrage...

Plus d'Articles

Cinéma

Après le Jumanji : Next Level de 2019, les fans de la franchise initiée avec Robin Williams attendent désormais avec impatience la suite moderne...

Cinéma

Ant-Man and The Wasp : Quantumania a ouvert en grande pompe l’arc narratif de la phase 5 pour aboutir, en fin de sixième phase,...

Cinéma

Kang le Conquérant aura connu sa toute première (vraie) introduction dans le très mauvais Ant-Man et la Guêpe : Quantumania de Peyton Reed. Le super-vilain...

Publicité