Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

Cinéma

Spider-man : Tom Holland ouvert à la diversité, pourquoi pas un Peter Parker gay ?

Tom Holland campe les pattes de l’araignée depuis 2016.

Qu’on aime Tom Holland ou qu’on ne lui trouve absolument rien en Spiderman, le jeune acteur qui incarnera « un jour peut-être » Nathan Drake dans Uncharted, est aujourd’hui l’image du personnage populaire de Marvel : Spiderman.

Avec la sortie de Spiderman : Far From Home, en salle de cinéma ce mercredi, Tom Holland est sous tous les projecteurs, et pour une fois, il ne spoil pas.

La société a bien évolué, et un bon sans précédent (bon d’accord il y a des précédents citables, et on appelle ça l’antiquité), a été fait envers la communauté homosexuelle. Ainsi, depuis plusieurs années il est devenu courant, voire, incontournable, d’immiscer quelques relations lesbiennes ou homosexuelles dans les séries ou films du moment.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

Le but est naturellement, de représenter toutes les communautés, on ne critique pas cette évolution, le plus contestable est la manière ou la raison qui pousse les studios à le faire. Un film visant la communauté noire est réalisé par un noir, un film sur une superhéroïne, par une femme, etc. Quand d’autres studios s’empressent d’utiliser cet argument à des fins tout bonnement commerciales…

Encore un bon usage du progrès social. Et, justement, Disney est aujourd’hui le maître du monde, différents projets sont mis sous les projos pour gagner toutes les communautés à leur cause, et, si Spiderman était finalement de la partie ?

Interrogé par le Sunday Time, Tom Holland se montre favorable à l’idée :

Publicité - Scroll pour continuer la lecture

« Bien sûr. Je ne peux pas parler du futur du personnage parce que, honnêtement, je n’en sais rien et c’est totalement hors de ma portée. Par contre, j’en sais beaucoup sur l’avenir de l’univers Marvel et il va représenter beaucoup de gens différents dans les années à venir. Le monde n’est pas un jeune homme blanc hétéro, ce n’est pas si simple. Ça ne s’arrête pas là et les films se doivent de représenter plus d’un type de personnes. »

Commenter

Laisser un commentaire

Publicité