Suivez-nous

Cinéma

Toy Story 4 : La critique américaine est unanime

Non, on ne va pas le dire, on n’est plus des enfants …

« Vers l’infini, et au-delà ! » –
Désolé !

Publié

le

Lecture 2 mins.

Toy Story c’est une affaire de famille. Le premier opus étant sorti en 1995, c’est aujourd’hui de père en fils que les histoires de Buzz l’Éclair et ses compagnons, se transmettent. Malgré tout, adultes ou non, nous sommes toujours bien heureux de voir les héros de notre enfance portés au cinéma avec toujours autant de ferveur.

C’est donc Toy Story 4 qui s’apprête à péter la baraque sur le grand écran puisque le quatrième opus de la franchise Disney/Pixar débarquera le 26 juin prochain en France.

Les premiers retours critiques sont unanimes, la presse américaine est comblée !

Brian Lowry (CNN) : Toy Story 4 nous offre une grande claque cinématographique, une suite neuf ans plus tard qui est tout à fait à la hauteur des attentes élevées suscitées par le formidable trio de films précédents.

Publicités

Matt Goldberg (Collider) : S’il reste fidèle à la thématique de sauvetage des films précédents, Toy Story 4 est bien plus riche dans la façon qu’il a de mettre au défi ses personnages avec une puissante dose d’humour et de coeur.

Rosie Fletcher (Den of Geek) : Toy Story 4 pouvait passer pour un ajout inutile à la franchise neuf ans après la fin parfaite d’une trilogie adorée par le public, mais il s’intègre au final merveilleusement bien et étend ce qui avait été fait auparavant.

Molly Freeman (Screen Rant) : Toy Story 4 de Pixar a du cœur et de l’humour à revendre dans une autre aventure avec Woody et le gang, explorant des thèmes difficiles à travers des jouets anciens et nouveaux.

Richard Lawson (Vanity Fair) : Comme ce fut le cas des meilleurs films Pixar, Toy Story 4 est profond et délicatement interprété, un mélange riche en éléments amusants et éblouissants.

Dan Jolin (Empire) : Cela ne nous mènera peut-être pas jusqu’aux sommets épiques de ses prédécesseurs – qui est, pour être honnête, un bar très difficile à atteindre – mais Toy Story 4 est certainement le quatrième volet d’une saga ciné le plus solide depuis Mad Max sur Fury Road.

Scott Toblas (The Verge) : Avec cette troisième suite de Toy Story, Pixar a réussi à repousser sa propre date d’expiration dans la série. Mais ces minuscules dents de fourchette ne tiendront plus longtemps ensemble. Il est temps de se perdre.

Alonso Duralde (The Wrap) : Pixar pourrait facilement abandonner cette saga après nous avoir offert un grand nombre de films agréables à regarder, émouvants et amusants. Mais s’ils peuvent maintenir ce niveau d’émerveillement, qu’ils continuent.

Laura Prudom (IGN) : Alors que Toy Story 3 semblait être la fin parfaite pour ces personnages, Toy Story 4 offre un épilogue inattendu qui a tout autant de sens que les films qui l’ont précédé. Cela n’était peut-être pas nécessaire, mais d’une certaine manière, cela semble toujours juste.

Publicité
Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cinéma

Dora l’Exploratrice : Un premier aperçu de Chipeur !

Première image de Chipeur le Renard, du film live action Dora L’exploratrice.

Publié

le

par

Lecture 1 min.

Vous la reconnaissez sans doute. Elle apprend l’anglais, mot par mot, à nos chers bambins depuis près de quinze ans sur petit écran. Chaque matin.

Le film live-action qui sortira sur l’exploratrice le 14 août et dont la bande-annonce est disponible ci-dessous, s’intitule Dora et la Cité Perdue.

Le film mettra en avant Sabela Moner (Transformers : The Last Knight) dans le rôle principal de Dora, Michael Pena (Ant-Man) le père de Dora, Eva Longoria (Desperate Housewives) qui interprétera sa mère, Benicio del Toro (le Collectionneur dans le MCU) prêtera sa voix à Chipeur.

CHIPEUR

Chipeur le Renard

Synopsis

Publicités

Après des années à explorer la jungle avec ses parents, Dora se prépare à vivre l’épreuve la plus difficile de sa vie : l’entrée au lycée ! Son âme d’exploratrice ressurgit quand elle doit voler à la rescousse de ses parents en danger. Accompagnée de son fidèle singe Babouche, de son cousin Diego et de nouveaux amis hauts en couleur, Dora embarque dans une folle aventure qui l’amènera à percer le mystère de la Cité d’or perdue.

Continuer la lecture

Box-Office

Toy Story 4 réalise le meilleur démarrage de la franchise

En France, il trône sur le box-office rien qu’avec ses avant-premières !

Publié

le

par

Lecture 1 min.

Cela fait près de 25 ans que Pixar a démarré la franchise de Toy Story pour la conclure superbement en 2010 avec un troisième opus mythique qui marqua le sommet de la franchise avec un démarrage record de 110 millions de dollars.

Contre toutes attentes, Toy Story 4 a été annoncé, et le résultat est bluffant. Avec des retours critiques plus que positifs, le quatrième opus de la franchise est en tête du box-office Français uniquement avec les avant-premières, puisqu’il ne sortira que demain, mercredi 26 juin.

En outre, Toy Story 4 démarre avec 118 millions de recettes sur territoire national, il est le quatrième plus gros succès pour un film d’animation derrière : Shrek 3 (122 millions), Le Monde de Dory (135 millions) et Les Indestructibles 2 (182millions)

Continuer la lecture

Cinéma

Avengers : Endgame va revenir au cinéma avec de nouvelles scènes inédites

Et une scène post-générique.

Publié

le

par

Lecture 1 min.

Que l’on ait adoré ou bien détesté la suite d’Avengers : Infinity War, les recettes engendrées par Endgame sont démesurées.

Sans compter l’inflation, Avengers : Endgame est à 40 millions de dollars derrière Avatar pour devenir le film le plus rentable de tous les temps. À ce titre, Kevin Feige, patron des studios Marvel, annonce dans un entretien exclusif accordé à Screen Rant, le retour en salles de cinéma américaines d’Avengers : Endgame, le jour de la sortie de Spiderman : Far From Home, un autre film du Marvel Cinematic Universe sortant le 28 juin aux USA.

Dans la foulée, il déclare : « Ce n’est pas une version longue, mais il va y avoir une version cinéma avec un peu de contenu marketing et quelques nouveautés en fin de film. Si vous restez après le film, vous verrez une scène coupée, un petit hommage, et quelques surprises. »

Pour le moment, l’opération est à échelle nationale, la question de l’international est donc le mystère qui pèse au-dessus de cette réédition cinéma d’Avengers : Endgame moins de trois mois après sa sortie.

Publicités
Continuer la lecture

En ce moment