CAPTAIN AMERICA – alias Steve Rogers – est sûrement l’un des personnages les plus emblématiques du MCU. Avec une volonté inébranlable à vouloir maintenir la justice, Captain America a longtemps entretenu le stéréotype du super-héros modèle qui se bat pour le bon côté et ne supporte pas les injustices. Ainsi, MARVEL a su couper court à cette image grossière et fait évoluer intelligemment son personnage tout au long de la time line du MCU, situation d’autant plus visible à l’écran.

Toutefois, l’histoire de ce personnage n’a pas forcément été celle que tout le monde semble connaître…

 

 

CAPTAIN AMERICA : THE FIRST CHARACTER ?

À l’instar de ce que beaucoup pensent encore, Captain America n’a pas été le premier personnage de Marvel Comics.

À l’époque – dans les années 1940Marvel Comics se prénommait Timely Comics, est possédait d’ores et déjà des héros tels que La Torche Humaine (1939) ou encore Namor (1939).

C’est dans une époque mouvementée par les tensions internationales émanant des prémices de la Seconde Guerre mondiale, que l’idée de créer un personnage iconique née dans la tête de Jack Kirby et Joe Simon, tous deux juifs et travaillant pour Timely.

 

À l’époque, les motivations et idées de l’Allemagne Nazie, ont décidé les deux dessinateurs à créer un héros patriotique portant haut les couleurs des Etats-Unis : Captain America.

L’objectif était à l’époque de ridiculiser les forces et hauts dignitaires de l’Axe dans des comics où Captain America représentait à lui seul toute la force et la puissance de l’Amérique.

 

Dans les années 1950, le personnage sera réutilisé pour maintenir une propagande grossière dans une ère d’après-guerre désormais nourrie par des tensions entre l’Amérique et l’URSS dont est né la Guerre Froide.

Ce dernier rencontrera bien moins de succès que précédemment, et restera ainsi plusieurs années sans paraitre au grand public.

 

Rennaissance :

C’est en 1963 avec Stan Lee que Jack Kirby décide de ressortir son personnage du placard dans une nouvelle équipe : Les Avengers, une équipe de super-héros qui introduira le premier rapprochement à long terme de héros de Marvel Comics.

Désormais, Captain America ne fut plus utilisé à des fins de propagande ou pour une utilisation politique/sociale.

 

HISTOIRE DE STEVE ROGERS

Steve Rogers naît le 4 juillet 1917 (The Adventures of Captain America, Sentinel of Liberty – 1991)  de parents d’origine irlandaise, à New York.

Issu d’une famille pauvre, Steve aura subit une enfance mouvementé, rythmée par la mort de son père alcoolique, la période difficile que traversait les Etats-Unis – La Grande Dépression-, et l’oppression que lui faisait subir les autres enfants à l’école. Il perdra sa mère atteinte d’une pneumonie à la fin de sa dernière année de lycée.

Au début des années 1940, Steve suit des études d’arts mais aspire à rejoindre l’armée américaine pour combattre l’expansion du nazisme en Europe. Pourtant, le physique et la santé fragile de Steve  ne lui permettent pas de réussir les tests d’incorporation, jusqu’à ce que ce dernier croise la route du général Chester Philips, lui proposant de participer à une expérience dans un laboratoire militaire de Washington.

Steve se voit utilisé comme un sujet de test pour le projet « Super-Soldat », recevant ainsi un sérum (le S.S.S, ou Super Soldier Serum) qui doit être exposé à des radiations afin d’en activer les effets sur le corps humain. C’est ainsi, comme il est présenté dans Captain America : The First Avengers, que Steve acquiert sa force et son endurance légendaire; il sera le seul à être le fruit de cette expérience, car le professeur Reinstein, seul détenteur de la formule jusqu’alors, fut abattu lors de l’expérience par un espion nazi infiltré, Heinz Kruger.

Steve Rogers est alors enrôlé dans l'armée en tant que simple soldat pour participer à la guerre en Europe en tant que Captain America, qui devient rapidement un symbole pour ses camarades.

 Steve est rapidement missionné aux côtés de James Barnes (Bucky) pour arrêter Crâne Rouge et George Maxon, deux agents nazis et scientifiques proches de recréer la formule approchant les résultats de ceux du projet « super-soldat ». Le Captain se voit ainsi recevoir l’uniforme bien connu de Captain America, dessiné par ses soins, ainsi qu’un bouclier de Vibranium triangulaire.

Vers la fin du conflit contre l’Allemagne Nazi, Captain et James tentent de désamorcer un missile envoyé par le Baron Zemo sur Washington, mais celui-ci explose en vol. Alors que James est laissé pour mort, Steve est plongé dans les profondeurs des eaux de l’Arctique, inanimé et dans un état comparable à celui de la cryogénisation.

Captain America sera retrouvé dans les années 1960 par Les Avengers, un groupe de héros composé de la Guêpe, Giant-Man, Thor, Hulk et Iron Man, entre autres. Il deviendra un élément de poids dans l’équipe et se liera d’amitié avec le Faucon – alias Sam Wilson – l’épaulant à combattre le mal.

 

STEVE ROGERS ET LE MARVEL CINEMATIC UNIVERSE

Marvel Studios se sera grandement inspiré de l’histoire originale de Captain America pour adapter son personnage à l’écran. Incarné par l’excellent Chris Evans, le personnage aura évolué psychologiquement au cours de la timeline du MCU, tout en essayant de conserver le personnage proche des mêmes convictions : combattre le mal et pour ce qui lui semble juste.

 

Accompagné d’une évolution vestimentaire et physique, Captain America s’accrochait d’abord aux préceptes des lois et de la justice comme tout stéréotype de super-héros, mais sortira rapidement de cette image avec Le soldat de l'hiver et plus nettement dans Civil War, une période durant laquelle il décidera de ne plus suivre les règles qui lui seront exigées suite aux évènements d’Avengers : Age of Ultron.

 

Dans Infinity War, Steve est réapparu avec un aspect physique bien différent et plus sombre que d’ordinaire, traduisant également son changement de comportement.

 

Il se pourrait que l’échec de l’équipe face à Thanos et portée par Captain America introduise l’idée que l’abandon du bouclier et des principes moraux du personnage (respect des lois, ne pas tuer ses adversaires…), symbole premier de la justice, ait amené Steve à ne plus réagir et combattre comme avant, précipitant toute l’équipe dans la défaite : ainsi, Captain America ne devrait-il pas remettre en question ses principes et sa moralité pour revenir dans le droit chemin afin de battre Thanos ?

 

Il se pourrait que cette interprétation –et donc tous les films dans lesquels Captain America apparait- traduise une évolution certes implicite mais bien réelle de la psychologie du personnage durant la progression des phases du MCU.

Quoi qu’il en soit, Captain America sera l’un des personnages clés et décisif dans le combat qu’il mènera dans Avengers : Endgame.

 

Essentiellement utilisé pour de la propagande à ses débuts, Captain America aura bien évolué dans les comics, et même à l’écran durant les différentes phases du MCU. Sauvé in extremis par un nouveau scénario imaginé par Stan Lee dans les années 1960, Steve Rogers est resté le symbole de toute une nation et du MCU, témoignant encore de son importance aujourd’hui. Il incarne ainsi chez MARVEL, le combattant assidu prêt à tout pour combattre le mal sous toutes ses formes et dévoué à ses équipiers.

Captain America reprendra le bouclier dans Avengers : Endgame pour livrer le combat de sa vie.

Dernière modification le jeudi, 14 mars 2019 16:17
Allan

Fan de l'univers MARVEL et plus particulièrement des Gardiens de la Galaxie, Allan est un gros amateur de jeux mobile. Vous aurez plus de chance de le croiser sous le pseudo d'Allan44728 IG, et sur quelques jeux PC à ses heures perdues.

Plus dans cette catégorie : « ROAD TO THE ENDGAME : PRELUDE

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookie.
Afin de réaliser des statistiques anonymes de visites, vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux