Astérix Le Secret de la Potion Magique - Critique

Par Toutatis ! Pour notre plus grand bonheur, Alexandre Astier revient derrière la caméra aux côtés de Louis Clichy pour nous offrir un nouveau film d’animation consacré à Astérix le Gaulois ! Après une adaptation plutôt libre, mais très réussie du Domaine des Dieux, c’est une histoire complètement inédite et riche en tous points qui pointe le bout de son nez en cette fin d’année... Comment on est déjà en février ? ... Oh...

Pour poser le contexte, je suis un (très) grand fan d’Astérix et je suis très tatillon sur la question de ses adaptations au cinéma. Depuis Astérix chez les Indiens, on se demandait si un jour nous reverrions au grand écran un film digne de la folie des Douze Travaux d’Astérix et du génie de Le Coup du Menhir. C’est chose faite avec le Secret de la Potion Magique selon moi.

 

 

Le film est juste excellent et présente un long métrage d’animation que l’on peut qualifier de sérieux. Bien sûr, c’est un film pour toute la famille, pas de panique ! Mais on sent une telle maîtrise à la fois de l’univers et de la réalisation qu’on se retrouverait presque avec un rival digne des derniers Pixar (oui, à ce point !).

L’histoire est certes cousue de fil blanc et on sait dès les premières minutes où le film veut nous emmener, mais comme le disait un vieux sage, « ce qui compte ce n’est pas la destination, mais le voyage ». Et il vaut le coup ! Chaque péripétie s’enchaîne de manière totalement naturelle et ne perd jamais le spectateur. Le tout offrant une balance quasi parfaite entre l’humour et l’aventure. L’image est une d’une netteté impeccable et l’on retrouve sans aucun souci l’esprit de la bande dessinée. Les personnages — que l’on reprochait dans le Domaine des Dieux de ressembler à des figurines en plastique — sont superbes et plus vivants que jamais. La cause à un doublage d’une qualité exceptionnelle probablement. On sent que chaque doubleur donne tout ce qu’il a pour donner vie à son personnage, et même la plus grosse source d’inquiétudes qui était le changement de la voix d’Astérix passe comme une lettre à la poste. Le passage de Roger Carel à Christian Clavier est certes un peu déstabilisant aux premières minutes, mais passé 5 minutes, on ne fait juste plus attention (et on se remémore Mission Cléopâtre avec nostalgie). D’ailleurs, bien que le film soit plus centré sur Panoramix que sur Astérix, ce dernier a peut-être la meilleure réplique du film (c’est sûr, ça aide !). Les dialogues sont fidèles à l’univers de la BD, les nouveaux personnages introduits sont charismatiques et touchants (je devrais même rajouter « foutrement bien écrits »).

 

 

Même en chipotant, il est très dur de trouver un véritable défaut au film. À la rigueur, la seule critique valable c’est qu’il est trop court. Il fait 85 minutes, la durée normale pour un film d’animation certes, mais bien que la gestion de l’histoire et du développement de personnages soit maîtrisée, on en veut plus !!!! L’histoire étant centrée sur Panoramix qui cherche un successeur à travers toute la Gaule ne laisse pas beaucoup de place à ce qu’il se passe au village (élément assez important dans l’intrigue, sinon ce serait inutile de le développer effectivement) ou aux villageois qui escortent notre trio favori.

Mais ce n’est vraiment pas grand-chose puisque l’ambiance générale du film — soutenue par une bande originale géniale, toujours signée Philippe Rombi et quelques morceaux de musique pop placés de manière... incroyablement judicieuse (cf. séquence d’introduction) — fait qu’on ne sort pas un seul instant de l’histoire. Sans oublier un final absolument magistral et inattendu, la patte d’Astier a laissé une trace qu’il sera difficile d’oublier !

 

Le bilan est simple : On a rarement fait d’aussi bonnes adaptations de bande dessinée et surtout en France. Astérix Le Secret de la Potion Magique est un des meilleurs films d’animations de sa carrière et même de l’année. Albert Uderzo lui-même l’a adoré (en même temps, comparé à cette bouse de Astérix & Obélix Au Service de Sa Majesté, c’était facile). Bref, un film simple et parfaitement maîtrisé, mais loin d’être manichéen. À voir absolument !  

Dernière modification le samedi, 09 février 2019 22:14
MacLeeraw2.0

Passionné de jeux vidéos toutes époques confondues, mais bon penchant pour le rétro quand même ! ^_^

Retrouvez tous mes autres articles autour des jeux vidéos et de la culture geek sur mon blog perso ;) !

Site internet : normandygeek.blogspot.fr/

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookie.
Afin de réaliser des statistiques anonymes de visites, vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux