Suivez-nous

DailyGeeks Lands

ACTIVISION-BLIZZARD : LE RESPONSABLE FINANCIER LICENCIÉ

Coup dur ou remaniement surprise pour l’entreprise ?

Publié

le

Lecture 1 min.

Sale début d’année pour l’entreprise américaine, qui a décidé de licencier son responsable financier, Spencer Neumann, du jour au lendemain.

C’est dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier que Spencer Neumann a été contraint de laisser son poste, sous pression du PDG de Blizzard-Activision. Celui-ci occupait le poste de responsable financier en chef, un maillon indispensable dans une entreprise.

 

RENVOI SURPRISE OU DÉPART PRÉMÉDITÉ ?

Selon la CNBC, Neumann aurait été approché par Netflix, qui lui aurait proposé le même poste au sein de son entreprise, après quelques longs pourparlers. À la vue de cette « fuite non-maîtrisée », Activision-Blizzard a été contraint de prendre des mesures radicales et plus officielles avant que son départ officieux n’aboutisse. Le studio américain n’a toutefois pas voulu donner de raisons quant à son départ.

Publicités

Ainsi, Blizzard voit ses revenus chuter de 1% à la suite du renvoi de son responsable financier. Un départ qui n’aide d’ailleurs pas le studio, qui a vu son cours chuter de 26% l’année dernière, dont 10% sur le mois de Novembre seulement. Une chute sans précédent qui serait dû notamment a une diminution significative du nombre de joueurs actifs ces derniers temps.

Un aboutissement qui pourrait d’ailleurs traduire le fameux remaniement des équipes de développement travaillant sur Heroes of the Storm,  une partie d’entre eux étant réparties dans les équipes d’Overwatch et World of Warcraft.

Une chute qui pourrait également s’expliquer par l’annonce de Diablo Immortal, un jeu uniquement mobile en développement qui a soulevé le mécontentement des fans, s’attendant à l’annonce d’un éventuel Diablo IV.

Actualités

[WWDC19] Mac Pro 2019, Apple dévoile son nouvel ordinateur à 11.000$ !

Publié

le

par

Lecture 3 mins.

Bien évidemment à ce prix là, il n’est clairement pas destiné à l’usage du grand public. Et cette somme de 11.000$ est atteinte si vous prenez l’unité centrale, l’écran et… le pied qui va avec, car oui, le combo est vendu séparément.

Une chose est sûre: c’est purement du matériel professionnel, pour tout ce qui est studios de cinéma, animation, photographie, composition musicale… Donc pour le coup, Apple ne vise absolument pas le grand public sur ce nouveau monstre sorti tout droit de la Silicon Valley.

Le boitier de la tour est entièrement en acier inoxydable. Et a priori, il y aura des choses à refroidir dedans, le Mac Pro embarquera des processeurs Intel Xeon W qui proposeront entre 8, 12, 16, 24 ou 28 cœurs, cadencés respectivement à 3,5 GHz, 3,3 GHz, 3,2 GHz, 2,7 GHz ou 2,5 GHz. Comme avec l’iMac Pro, les utilisateurs devront réfléchir au choix du processeur en fonction de leurs besoins. Le nombre de threads, la taille des caches (de 24,5 à 66,5 Mo), la quantité de RAM maximale supportée, etc. sont autant d’éléments qui font qu’un développeur ne fera pas le même choix qu’un graphiste ou un concepteur 3D.

Livré avec 32 Go de mémoire vive DDR4 ECC (pour la correction d’erreur, particulièrement importante pour les calculs scientifiques – cadencée à 2666 MHz pour le processeur 8 cœurs et à 2933 MHz pour les autres) de base, les Mac Pro pourront être configurés pour en contenir jusqu’à 1,5 To, réparti en 12 slots accessibles facilement.

Publicités

Paradoxalement, le stockage – qui commence à 256 Go seulement en SSD – ne monte qu’à 4 To. Quelle que soit la quantité de stockage retenue, la puce T2 sera à la manœuvre pour le chiffrement des données à la volée, comme sur l’iMac Pro.

La version roulette

Un gros bloc à refroidissement passif accueillera la carte graphique : jusqu’à 2 Radeon Vega 2 dans la même machine. il pourra y en avoir deux dans un Mac Pro. Donc 4 GPU qui travaillent en même temps.

Apple annonce également un nouvel écran qui va avec le Mac Pro. Compatible HDR, qui lui sera vendu à 4.999$ évidemment.

C’est un écran Retina de 32″ en 6K entièrement borderless et anti-reflexion, qui entend entrer en compétition avec les écrans professionnels de Calibration. Vous pourrez en connecter 6 à un Mac Pro, pour 120 millions de pixels. Et avec pas moins de 1000 bandes de sons empilées dans son dos.

Une version de l’écran équipé de nano-texture sera disponible également à 5.999$. Cela semble vraisemblablement monstrueux comme prix, mais Apple l’a bien fait comprendre: un écran de la même gamme coûte environ 43.000$. Ce qui laisse penser que beaucoup de pros avec un budget plus restreint que certaines grosses productions, pourront se permettre d’acheter du matériel professionnel auprès du géant américain.

Avec un pied à 999$ vendu à part, l’écran pourra passer en mode portrait si vous préférez.

En d’autres termes, Apple compte séduire le milieu professionnel cet automne. Le Mac Pro se positionne clairement pour séduire les professionnels de l’audiovisuel les plus exigeants. Et toucher de nouveaux clients dans les milieux du cinéma, de la photo, vidéo, ainsi que de la musique. On s’est laissé dire que même le modèle d’entrée de gamme surclassait toutes les machines Apple actuelles. Cependant, la grille des caractéristiques et de tous les prix n’ont pas encore dévoilés, des rumeurs estiment que la configuration maximale du produit serait estimée à 50.000$; bien sûr, c’est une information à prendre avec des pincettes…

Continuer la lecture

Actualités

[WWDC19] Mac OS Catalina, Apple mise tout sur la sécurité et iPadOS change tout !

Publié

le

par

Lecture 2 mins.

Apple a pris les choses en main du côté de l’iPad et nous dévoile iPadOS, qui change la façon de naviguer sur l’iPad qui auparavant était seulement un iOS sur un plus grand écran que l’iPhone.

Apple a donc fait un révision complète de son utilisation et à dévoilé l’iPadOS.

Une page d’accueil un peu plus professionnelle et repensée pour une meilleure optimisation de l’espace: avec ce nouvel OS, Apple fait nettement comprendre que l’iPad est largement prêt à concurrencer Microsoft face aux tablettes Surface Pro.

Et la possibilité d’ouvrir deux fois la même application sur l’écran; ce qui change nettement la façon de travailler sur le support.

Publicités

Tout a été repensé pour la productivité, notamment au niveau des fenêtres et du multitâche.

Désormais, Safari a un gestionnaire de téléchargement et un vrai système de fichiers qui accepte les clefs USB. C’est contre ce qu’Apple a construit ces dernières années niveau usage.

L’iPad peut désormais servir d’écran secondaire pour un Mac avec la nouvelle fonction SideCar ! Il s’intègre directement à l’utilisation PC comme le ferait une tablette graphique: on voit bien que Apple se penche de plus en plus vers les professionnels que vers le grand public dans l’utilisation de ses produits.

Cette année, Apple mise sur la sécurité avant tout, avec une nouvelle application : Find My. Elle combine Find My Friends et Find My iPhone peut trouver des appareils éteints. Vous avez perdu votre Mac ou votre iPhone ? Même éteint, il continuera à émettre un signal Bluetooth chiffré, qui sera relayé par tous les utilisateurs d’appareils macOS et iOS à proximité. Vous pourrez donc le traquer plus longtemps.

La pomme lance également Activation Lock,qui arrive sur tous les Mac avec une puce T2 : comme sur iOS, une fois le Mac déclaré volé, il n’est plus possible de l’utiliser ou même de réinstaller macOS.

Apple lance également Voice Control : tout macOS est désormais contrôlable à la voix, pour les personnes souffrant d’un handicap moteur.

Quelques autres nouveautés ont également été dévoilés pour les développeurs avec SwiftUI, mais encore d’autres nous seront dévoilées… Pour l’instant, il faudra attendre début automne de cette année pour avoir accès à tout ça: plus que quelques mois à tenir encore !

Continuer la lecture

Actualités

Premier départ pour Mario Kart Tour, le jeu mobile !

Voici les premières images et les premiers détails du jeu mobile Mario Kart Tour !

Publié

le

par

Lecture 1 min.

Bien que Nintendo ne divulgue aucune information à propos de Mario Kart Tour, le jeu mobile tant attendu de la célèbre saga japonaise, une beta-test restreinte a officiellement été lancée il y a moins de 24h sur le Play Store Android au Japon.

Il n’aura fallu que quelques heures pour que les premiers beta-testeurs divulguent les informations et captures d’écran du jeu mobile sur les réseaux sociaux. Nous vous dévoilons quelques détails partagés en ligne par ceux qui ont eu la chance de passer du temps sur le jeu au pays du soleil-levant.

Aux premiers abords, le jeu sera jouable de manière verticale. Les karts accélèrent automatiquement et les personnages se débloqueraient par des tirages aléatoires (ex : Luigi est un personnage rare). À ne pas oublier qu’il avait été annoncé comme étant un free-to-play .

Tout un tas de personnages de l’univers Mario semblent être jouables, notamment : Mario, Luigi, Peach, Daisy, Toad, Toadette, Rosalina, Waluigi, Baby Peach, Baby Daisy, Baby Rosalina, Metal Mario, Larry, Lemmy, Ludwig, Dry Bones et Bowser.

Publicités

D’après les internautes, l’application ferait plus ou moins 115 Mo. Concernant les contrôles du jeu, ces derniers se réaliseront par rotation vers la droite et vers la gauche, le kart accélérant tout seul. Chaque personnage aurait un bonus unique, et pour ce qui est des circuits, seulement des circuits rétro ont été évoqué par les internautes. Mais n’oublions pas qu’il ne s’agit pour le moment que d’un F2P.

Voici une première vidéo du gameplay d’une course sur le beta-test actuelle.

En espérant que le jeu débarque très bientôt en Europe (et respecte au plus près les préceptes du F2P)

Continuer la lecture

En ce moment