Suivez-nous

DailyGeeks Lands

SPECIMENS COMICS LANCE SA CAMPAGNE ULULE

Le futur du comics français débarque prochainement

Publié

le

Lecture 2 mins.

Vous souvenez-vous de Specimens Comics, l’avenir du comics français créé par Steve McMarty que nous avions interviewé en juin dernier ? (Pour retrouver notre interview, cliquez ICI).

Pour rappel, Specimens Comics met en scène le jeune détective Matthew Kunway Jr, entouré d’une douzaine de super-héros parfaitement complémentaires ainsi qu’une gallerie de super-vilains (bien évidemment !) dans un multivers innovant et riche en rebondissements, situant l’action dans un Paris de l’an 2393 pour son premier acte. Cette gamme de comics est né de l’étroite collaboration de Steve McMarty, en tant que créateur et scénariste, avec le dessinateur Diego Albuquerque, l’encreur Brian Balondo, le coloriste Bryan Arfel Magnaye et le modélisateur Patricio Ruales Lopez.

Après avoir publié les 23 premières pages sur internet servant de prologue, Steve McMarty a décidé de passer à l’étape suivante et ô combien nécessaire : la campagne Ulule. Avant cela, le créateur a tenu promesse : financer lui-même la première structure afin de montrer au public son engagement, une étape difficile mais nécessaire à ses yeux. Il avait pour cela (entre autres sacrifices) décidé de vendre sa voiture, initiative hautement saluée par les fans et la presse.

L’HOMMAGE PARTICULIER DE SPECIMENS COMICS A STAN LEE

La campagne Ulule permettra l’impression des exemplaires du premier tome de 72 pages en couleurs. Rien n’a été laissé au hasard : couverture de 250GR/M2, pages de 90GR/M2 et reliure à dos carré collé. Concernant les contreparties, les donateurs recevront, en plus du comics dès 15 euros de contribution, blister, certificat d’authenticité, PDF, marque-page, poster ou encore figurine selon leurs dons. Elle inclut également des dons à l’association Zebra, dispositif permettant l’accueil de jeunes intellectuellement précoces ayant du mal à s’adapter dans une structure scolaire classique, tout en leur apportant un développement social et affectif.

Nous souhaitons bonne chance à cet ambitieux projet, en espérant sincèrement que le financement participatif aboutira, les comics français étant encore bien trop rares à ce jour, tout comme les créateurs passionnés n’hésitant pas à enchaîner sacrifice sur sacrifice.

Pour soutenir le projet, rendez-vous sur https://fr.ulule.com/specimens-comics/

Continuer la lecture
Publicité
Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Sherlock Holmes 3 a enfin trouvé son réalisateur !

Sherlock Holmes continue d’être l’un des héros littéraires qui passionnent le plus les studios hollywoodiens.

Publié

le

par

Lecture 1 min.

Après avoir enchaîné Bohemian Rhapsody et Rocketman ces deux dernières années, l’acteur-réalisateur Dexter Fletcher reprendra les manettes de la franchise Sherlock Holmes de Guy Ritchie, auteur des deux précédents volets, en réalisant un troisième épisode. 

Un peu plus de 8 ans après le second volet Jeux d’Ombres, la suite, initialement lancée par Guy Ritchie, est désormais remise entre les mains de Dexter Fletcher. Longtemps évoqué, le troisième opus de la série semblait au point mort, et pour cause: Robert Downey Jr, dans l’armure d’Iron Man avait du pain sur la planche avec les Avengers ces dernières années. Et Jude Law devrait également être de nouveau le Professeur Watson.

Au vu des recettes des premiers volets, une éventuelle suite sans Robert et Jude aurait sûrement mené à un inévitable flop. Pour rappel, le premier volet avait récolté 524M$ dans le monde, sa suite Jeux d’Ombres a quant à lui amassé 545M$.

Dexter Fletcher, à qui l’on doit dernièrement le très réussi biopic sur la carrière d’Elton John  « Rocketman », a désormais la lourde tâche de réaliser cette suite. De ce fait, il devra à la fois se distinguer du style survolté de Ritchie que l’on a pu savourer lors des premiers volets, sans pour autant trahir celui-ci.

Pour ce qui est du scénario, Cris Brancato, scénariste des séries Narcos et Hannibal , apportera sa plume pour la saga, tandis que Susan Downey, Joel Silver et Lionel Wigram produiront à nouveau cet épisode.

Au final, il faudra attendre le 21 décembre 2021 pour suivre à nouveau les nouvelles aventures des deux détectives, ce qui fera pratiquement 10 ans après la sortie du second volet.

Continuer la lecture

Cinéma

LES GARDIENS DE LA GALAXIE VOL.3 : LADY GAGA PRESSENTIE POUR ÊTRE DE LA PARTIE

Publié

le

par

Lecture 4 mins.

Les rumeurs convergent toutes vers le même sens

Tandis que nous nous penchions précédemment sur l’arc narratif du prochain volet des Gardiens de la Galaxie, de nouvelles rumeurs émanent à nouveau d’internet au sujet du futur volet de la saga de James Gunn.

Cette fois-ci, les rumeurs portent sur le casting du prochain film, qui pourraient ainsi confirmer toute une hypothèse que les fans élaborent depuis des semaines déjà.

UNE QUASI CERTITUDE CONFIRMÉE ?

Alors que le script du 3e volet des Gardiens de la Galaxie est terminé depuis quasiment un an, les rumeurs se multiplient quant au sujet autour duquel tournera l’intrigue du prochain film.

Mais peut-on vraisemblablement parler de rumeurs ? Car il est vrai que James Gunn n’a pas réellement la langue dans sa poche, et c’est peu dire : ce dernier avait récemment reconnu que le prochain opus de la saga serait majoritairement dédié à Rocket, son personnage préféré, pour lequel il souhaitait enfin « clôturer l’arc narratif ».

Toutefois, rien n’avait été dit au sujet des personnages qui lui seraient intimement liés, et c’est ici que les rumeurs entraient en vigueur : Rocket devra-t-il affronter son sombre passé ? Son avenir ?

Le Maître de l’Évolution

Les rumeurs tournaient néanmoins autour de deux protagonistes dont l’existence dans les comics n’exclue pas leur présence éventuelle dans ce 3e volet : Le Maitre de l’Evolution – créateur de Rocket sur Demi-Monde – et Lylla, une loutre génétiquement modifiée qui aurait partagé les mêmes manipulations génétiques que Rocket.

Une récente rumeur venant tout droit du journal Screen Rant, rapporterait que Lady Gaga pourrait bien se joindre au casting des Gardiens de la Galaxie Vol.3, sûrement pour prêter sa voix à Lylla, confirmant ainsi la présence du personnage.

Bien que rien ne soit encore confirmé, ni par la chanteuse, ni par James Gunn, le réalisateur avait tout de même teasé, lors d’un live Facebook fin 2017, la présence éventuelle de la loutre : « Vous devriez attendre de voir Lylla, même si je pense qu’un raton laveur attiré par une loutre est similaire à un humain attiré par un opossum. Il est important que Rocket soit unique en son genre, c’est la source de son tempérament. Une petite amie loutre pourrait lui apporter quelque chose de vraiment cartoon ».

PRÉSENCE DE LYLLA DANS LES GARDIENS DE LA GALAXIE 3 – LA RÉDAC’ EN DÉBAT

Pour autant, la présence de Lylla pourrait être intéressante à observer, aussi bien à l’écran afin d’en avoir un net aperçu, que pour observer le comportement de Rocket en sa présence.

Toutefois, et comme l’a déjà énoncé Gunn de vive voix, Rocket est un personnage solitaire et surprenant, avec une psychologie proche de tout être humain : quelqu’un qui semble fort, teigneux et résistant en apparence, mais qui détient au plus profond de soi une loyauté sans faille et des affections qu’il n’ose bien souvent reconnaître.

Lylla pourrait ainsi être une nouvelle opportunité de voir évoluer psychologiquement Rocket ; nous en avions déjà parlé précédemment, c’est un personnage qui a su être mis à l’épreuve tout au long des films dans lesquels il a figuré, au travers des rencontres qu’il a faites jusqu’aux adversaires qu’il a affronté, sans pour autant oublier son passé, qui le ronge de l’intérieur.

Mais Lylla pourrait-elle nuire à l’image que les fans ultimes du personnage se font de lui ? Gunn l’avait déjà souligné lors d’une interview avec The Hollywood Reporter ; beaucoup d’individus s’identifient à Rocket car ils pensent lui ressembler, du moins d’un sens psychologique ou social : ils se sentent seuls ou différents, tout comme lui, sans pour autant être totalement refoulés. L’idée d’avoir un personnage tel que lui adapté à l’écran leur semblait ainsi rassurant. Mais l’arrivée de Lylla ne pourrait-elle pas venir bouleverser cet « équilibre » ? Car, rappelons-le, la loutre et Rocket entretiennent une relation plus qu’amicale dans les comics. Ainsi, les amoureux du personnage pourraient bien se sentir « délaissés » par une nouvelle relation du genre, encore plus forte que celle qui l’unissait à Groot dans le premier volet.

Il se pourrait donc bien que l’arrivée de Lylla pourrait être sujette à débat au sein de la communauté de fans, bien qu’il y ait du Pour et du Contre. Néanmoins, il ne faut pas perdre de vue la scène post-générique des Gardiens de la Galaxie Vol.2, qui teasait vraisemblablement l’arrivée d’Adam Warlock dans le 3e volet ; mais comment réunir tous ces personnages – Lylla, Warlock, Le Maître de l’Evolution –  sous un même film tout en gardant cet arc narratif ? L’idée semble encore brouillonne, à ce propos.

Il est temps que les rumeurs se dissipent – ou se confirment. N’hésitez pas à donner votre avis en commentaire!

Continuer la lecture

Bande Annonce Cinéma

MIDWAY – Bande annonce et histoire d’une bataille décisive

Publié

le

par

Lecture 1 min.

Découvrez la bande annonce de MIDWAY, un film qui semble s’annoncer comme la relève de PEARL HARBOR

Alors que les Etats-Unis furent pris par surprise le 7 décembre 1941 au matin par une attaque de taille de l’aviation japonaise, les américains ont du rapidement se ressaisir, malgré les nombreuses pertes humaines et matérielles sur leur base militaire. Conscients que les Japonais préparaient une nouvelle offensive de taille, les forces américaines se lancent, malgré leur infériorité numérique, dans une bataille de la dernière chance pour stopper l’expansion Japonaise dans le Pacifique.

MIDWAY – Quel enjeu stratégique ?

Le film sera bien entendu tiré d’une histoire vraie; la Bataille de MIDWAY, qui s’est déroulée dans les premiers jours de Juin 1942.

L’objectif stratégique prioritaire pour l’Empire du Japon était la destruction de la puissance aéronavale américaine qui avait échappé à l’attaque de Pearl Harbor, et considérée comme une menace pour l’expansion japonaise dans le Pacifique.

La bataille de MIDWAY avait pour objectif d’amenuir les forces aéronavales américaines en se concentrant notamment sur les portes-avions américains – qui étaient d’ailleurs l’objectif principal du raid lancé sur Pearl Harbor. L’amiral Yamamoto, commandant des opérations japonaises, visait à mettre définitivement en difficulté les américains dans le Pacifique afin d’exiger des négociations avec les Etats-Unis engageant un nouveau partage de territoires en faveur de l’Empire du Soleil Levant.

L’issue de la bataille de MIDWAY se sera montrée décisive dans la réussite des opérations américaines dans le Pacifique, et le soutien que le pays aura pu apporter par la suite en Atlantique contre les forces de l’Axe.

Continuer la lecture
Publicité
Publicité
Publicité

En ce moment