[DOSSIER] MARVEL : L’ORIGINE DES SYMBIOTES

02 Déc 2018

Beaucoup se souviennent de la première fois qu’ils ont aperçu un symbiote dans le MCU : que ce soit au cinéma avec VENOM, ou dans les comics avec CARNAGE, il existe pourtant une très grande variété de symbiotes dans la galaxie ; et les idées à leur sujet sont parfois très contrastées. On les prend souvent pour des êtres mauvais, intégrant le corps d’un hôte pour prendre une forme propice afin de parvenir à leurs fins. Et pourtant, il n’en est rien… ou presque.

 

SYMBIOTES : QUI SONT-ILS ?

Les symbiotes sont aussi appelés Les Klynthar, appellation tirée de leur planète d’origine. Ils se présentent sous une forme semi-liquide de couleur variée, variant du noir aux nuances de rouge. Ils disposent également de mâchoires, d’une langue allongée et de dents acérées. C’est d’ailleurs par leur apparence que les symbiotes ont la (fausse) réputation d’être mauvais et malfaisants.

Et pourtant, leurs intentions sont tout à fait pacifiques. En lisant les comics, vous aurez la possibilité de comprendre leur mode de fonctionnement et style de vie.

Les Gardiens de la Galaxie (2013) Tome 4 est un bon moyen d’avoir une approche différente si vous avez une mauvaise impression des symbiotes.

 

PLUS DE PEUR QUE DE MAL

Dans ce comics, les Gardiens sont contraints de rejoindre la planète Klynthar pour y raccompagner un symbiote qui prend tour à tour possession de chaque membre de l’équipe.

Dans cette série, l’équipe compte un autre membre, Eugène « Flash » Thompson, un vétéran de la guerre qui a perdu ses deux jambes en Irak. Déjà lié au symbiote précédent, Flash est convaincu qu’un symbiote peut l’aider à retrouver l’usage de ses jambes.

Arrivé sur Klynthar et à la vue des nombreux symbiotes  peuplant la planète, Les Gardiens ne partagent plus trop l’avis de leur camarade… S’en suit alors une discussion entre les symbiotes et l’équipe, qui balayera à jamais leurs mauvaises impressions.

 

PROCESSUS DE SYMBIOSE

Les Klynthar se présentent comme des êtres pacifiques sous leur forme naturelle, qui nécessitent toutefois une excellente relation avec leur hôte afin d’établir une symbiose parfaite.

En symbiose, ils s’illustrent comme la traduction de l’esprit et des moralités de l’hôte. Ils décuplent la force, la résistance et la vitesse de l’individu afin de créer des guerriers œuvrant pour le maintien de la paix et de la justice dans la galaxie, des idéaux que les symbiotes s’efforcent d’ailleurs de respecter. Les Klynthar sont également capables de guérir leurs hôtes de maladies tels que des cancers, ou de créer un membre organique afin de remplacer un membre manquant potentiel.

Ainsi, en symbiose avec une forme organique, les symbiotes dépendent essentiellement de la psychologie de l’hôte en question. Ils se nourrissent de l’adrénaline de leur hôte, produit par son flux sanguin ; les pouvoirs de symbiote peuvent alors apparaître par une augmentation de la fréquence cardiaque, ou un excès de sentiment, comme la colère ou la haine.

Les meilleures symbioses permettent à l’hôte de commander les pouvoirs de son symbiote à sa guise, comme Flash, devenu l’Agent Venom après sa symbiose sur Klynthar.

 

QUELS POUVOIRS ?

On raconte que ceux qui ont l’occasion de toucher un symbiote sont guéris de toutes les maladies, mêmes incurables. La symbiose, quant à elle, permet à l’hôte de disposer de pouvoirs inédits comme une force, une résistance et une vitesse décuplées, mais également la possibilité de générer des membres et armes blanches à partir du tissu biologique du symbiote.

Certains, comme CARNAGE, peuvent adopter plusieurs formes et modifier leur densité, afin d’adopter plusieurs atouts, comme la résistance aux balles ou la regénération.

 

MAUVAIS SYMBIOTES !

Comme dit précédemment, les symbioses rendent les Klynthar dépendants des émotions et de la psychologie de leurs hôtes. Ainsi, certains symbiotes deviennent mauvais à cause de l’organisme occupé.

Même si une symbiose instable conduit souvent à la mort des deux individus, il se peut toutefois que certains symbiotes, plus puissants, prennent le contrôle total de leur hôte.

Ce ne sont pas, en général, des symbiotes pacifiques : surnommés renégats, ces symbiotes, enfuis de Klynthar, parasitent plusieurs organismes afin de réaliser des actes toujours plus cruels et terribles, tuant ensuite leur hôte pour partir en quête d’un nouvel organisme. Ils puisent leur force dans la peur de leurs cibles afin de devenir plus puissants et de garder le contrôle de l’organisme parasité.

 

SYMBIOSE DU MAL : CARNAGE

Le symbiote étant à l’origine de CARNAGE, est considéré comme le « rejeton » de Venom. Instable et mauvais, ce symbiote parasite Cletus Kasady, un ancien tueur en série psychopathe, profondément porté sur la violence et le chaos, pour former CARNAGE, une symbiose malfaisante mais parfaite.

 

ESPRIT DE VENGEANCE : VENOM

Avant de former VENOM, son symbiote, appelé également Symbiote n°998, était d’une nature différente que ses congénères de Klynthar ; issu de symbiotes renégats, il était désireux de créer un véritable lien fusionnel avec un hôte unique et former une seule entité avec lui, une symbiose au sens propre au lieu d’un parasitisme. Ce caractère l’amena à être emprisonné par les siens et il se retrouva transféré sur la planète artificielle appelée Battleworld.

Le symbiote parasitera sur Terre Eddie Brock, un ex-journaliste du Daily Globe, licencié pour avoir inventé un article sur un tueur en série surnommé le Sin-Eater, afin de créer le buzz du journal. Eddie tomba effectivement de haut lorsque Spider-Man et Daredevil neutralisèrent le véritable tueur en série, le sergent Stan Carter. Contraint de travailler pour plusieurs petits magazines ayant mauvaise réputation, sa colère à l’encontre des deux justiciers ne cessait de grandir, détruisant à la fois sa moralité et sa vie de couple. Ayant envisagé l’idée de se suicider, Eddie accepta le symbiote alors qu’il était en quête de pardon. Désireux de se venger de Spider-Man en particulier, VENOM demeure un personnage complexe et intéressant, suivant un code d’honneur lui imposant de ne pas s’en prendre à ceux qu’il considère comme innocents, comme Carnage.

 

Les symbiotes constituent ainsi une communauté pacifique capable de sentir « la voix du cosmos », ambitionnant de créer une société intergalactique fondée sur des préceptes de paix et de prospérité ; ils utilisent ainsi la symbiose dont ils ont besoin pour subsister afin de faire de leurs hôtes des Guerriers du Cosmos, des êtres dignes de garder et de faire prospérer leurs idéaux. D’ordinaire pacifiques et doués de sensibilité, les symbiotes, une fois corrompus, deviennent violents, vicieux et incontrôlables, corrompant leurs hôtes ou les tuant pour ensuite partir en quête d’un nouveau corps.

 

Dernière modification le dimanche, 02 décembre 2018 15:14
Allan

Fan de l'univers MARVEL et plus particulièrement des Gardiens de la Galaxie, Allan est un gros amateur de jeux mobile. Vous aurez plus de chance de le croiser sous le pseudo d'Allan44728 IG, et sur quelques jeux PC à ses heures perdues.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookie.
Afin de réaliser des statistiques anonymes de visites, vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux

Rejoignez-nous !

Hey, nous sommes sur Facebook !