[TEST] MARVEL BATTLE LINES

Encore un, oui, qui ne saurait tarder à sortir au grand public. MARVEL Battle Lines est un jeu mobile uniquement disponible sur Android et toujours en phase de bêta-test (indisponible en France pour le moment ; vous pouvez toujours vous procurer l’APK sur internet). Développé par le studio sud-coréen Nexon, Battle Lines adopte un style de gameplay différent de ses concurrents, déjà nombreux sur la plate-forme mobile.

Alors, que vaut le petit dernier ? On s’est bien entendu penché sur la question.

 

UN STYLE DE JEU DIFFÉRENT ET ORIGINAL

Le jeu s’est développé autour du principe d’un jeu de cartes, appliqué à un champ de bataille à l’allure d’un « morpion » de 4x3 cases.

Le principe du jeu repose essentiellement sur la collection de cartes, les monter de niveau pour les rendre plus puissantes, et enfin établir sa stratégie en créant un deck disposant du moins de failles possibles.

 

Collectionnez-les tous !

Votre objectif principal au sein de Battle Lines sera de composer le deck le plus puissant possible pour battre vos adversaires. Les cartes les plus rares ne s’obtiennent qu’en les achetant dans le magasin (avec de l’argent du jeu, oui vraiment, sans le portefeuille) ou en ouvrant des coffres, tandis que les plus classiques se dropent dans les missions de la campagne, ou encore en accomplissant des objectifs.

Il existe différents types de cartes au sein du jeu : les cartes dit « serviteurs », qualifient les personnages pouvant être invoqués sur le board sans dépenser d’énergie. Les combattants exigent un minimum d’énergie pour être invoqués (1 à 3 points). Enfin, les cartes d’attaques directes permettent d’infliger des dégâts aux personnages adverses pour reprendre l’avantage ou libérer des cases.

Un exemple de carte d'attaque directe

 

GAMEPLAY

Original, le gameplay de Battle Lines exigera davantage de stratégie de la part du joueur, en mêlant la constitution du deck, l’amélioration des cartes, la gestion de l’énergie, et enfin, les tactiques de jeu à adopter sur le board.

Principe et déroulement :

Pour gagner une partie, l’un des deux joueurs doit faire tomber les points de vie du joueur adverse à 0. Pour cela, il doit aligner sur le board une rangée de ses personnages afin que ces derniers attaquent directement le héros adverse. Les rangées peuvent être horizontales, verticales (plus difficile à constituer car 4 personnages à aligner) ou diagonales.

Le jeu se déroule au tour par tour. Durant son tour, le joueur peut effectuer trois types de mouvement :

-Le joueur utilise une carte pour invoquer un personnage sur un emplacement de son choix. Selon le personnage, cette invocation lui coûtera un certain nombre d’énergie, dont le montant est précisé sur la carte.

-Le joueur peut aussi choisir de déplacer un personnage sur le boad. La majorité des personnages ne peuvent se déplacer que d’une case par tour. Ainsi, le joueur peut choisir d’attaquer un personnage adverse sur une case adjacente. Si le montant de l’attaque est supérieur aux points de vie du personnage attaqué, ce dernier est détruit et retourne dans le deck.

Vous pouvez par exemple choisir de déplacer Daredevil durant ce tour sur cette case pour aligner diagonalement 3 personnages et attaquer le joueur adverse.

-Enfin, le joueur peut décider d’utiliser une carte d’attaque directe. Dans la majorité des cas, ces cartes coûtent de l’énergie, mais permettent au joueur de poursuivre son tour. Ainsi, un joueur peut tout à fait jouer une carte d’attaque, puis invoquer un personnage.

 

Le plus difficile pour le joueur sera de constituer un deck à la fois efficace et équilibré, mêlant personnages, serviteurs, et cartes d’attaque. Un deck trop coûteux en énergie sera impossible à exploiter, tandis qu’un deck composé que de serviteurs sera trop faible.

Le joueur devra aussi calculer tous les mouvements possibles que l’adversaire peut réaliser au cours d’un tour avant de réaliser son action. Une erreur peut très vite coûter la partie, et les joueurs oublient beaucoup l’existence des cartes d’attaque, alors méfiance !

 

Board et stratégie

Pour le moment, il n’existe pas de méta prédéfinie ou invincible. Toutes les stratégies sont efficaces. Pour ma part, je conseille de dominer le board dès le début de partie, afin de pallier aux éventuels cartes d’attaque de l’adversaire et d’éviter d’être en infériorité numérique. Ne cherchez pas à faire des lignes dès le début de partie, tentez d’abord de récupérer un maximum d’énergie tout en privant l’adversaire de ces ressources.

L’utilisation de certains personnages vous permettra d’avoir un rapide avantage sur le board face aux autres personnages : par exemple, Rocket utilise des bombes à impulsion sur 3 ennemis différents, infligeant entre 165 et 198 dégâts chacun.

Ms. Marvel quant à elle, balaye tous les ennemis d’une même ligne horizontale, leur infligeant 220 de dommages chacun.

Il faut donc varier les plaisirs. Certains personnages, comme Le Caïd par exemple, détruisent des cases vides afin de les rendre inutilisables pendant un ou deux tours. Chaque personnage à sa propre stratégie à exploiter sur le board. Après, il faut savoir trouver les bonnes synergies.

 

CONTENU GLOBAL

Battle Lines offre pour le moment un contenu correct mais sans plus. Au-delà du nombre grand nombre de cartes disponibles, les modes de jeu se ressemblent tous.

Le menu du jeu vous montre tous les modes de jeu disponibles, matérialisés par des bâtiments. Certains bâtiments, d’ailleurs, n’ont aucune utilité, comme le « Login Rewards », qui s’ouvre directement lors de l’arrivée en jeu. Les « Trials simulation » sont des combats contre une série d’IA avec des decks différents, proche du mode de jeu des « Special Ops », qui n’ajoutent que des objectifs à réaliser en partie.

Le mode histoire vous propose de combattre une série d’ennemis tout en suivant une histoire qui vous explique pourquoi vous avez l’opportunité d’invoquer des personnages sur une grille pour combattre des méchants… bref.

Le « Challenge » vous donne l’opportunité de vous classer en réalisant  des combats en temps réel avec un autre joueur. L’arène quant à elle, vous fait affronter d’autres joueurs afin de progresser d’arène en arène.

Bien qu’il y ait aux premiers abords un nombre de modes de jeu suffisant, le style de jeu reste tout de même identique de l’un à l’autre, pouvant amener le joueur à une certaine lassitude à la longue.

 

Encore des progrès à réaliser

Bien qu’innovant et prometteur, Battle Lines doit encore s’améliorer s’il souhaite mettre au tapis les autres jeux Marvel, comme Marvel Strike Force ou encore Marvel Future Fight.

-L’absence de statistiques et de récompenses IG est déjà un premier gros point noir du jeu : une erreur d’autant plus grave que le jeu permet aux joueurs de s’affronter en temps réel, une belle innovation. Mais difficile de faire rimer absence de statistiques et trophées avec multijoueur et compétition.

-L’impossibilité de choisir son héros (ou image) de profil est un second mauvais point ; on peut simplement choisir un avatar au début de jeu, puis basta. Seuls quelques héros sont jouables en tant que personnage de profil, comme Black Panther, Iron Man ou Spider-Man, mais ça s’arrête là.

-Le manque de personnalisation des dos de cartes est un troisième mauvais point. On a le droit à un dos de carte couleur cuivre et totalement morne.

-Enfin, on apprécierait un peu plus de dynamisme à travers les cartes, ne serait-ce qu’en les améliorant. Les personnages sur les cartes ne bougent pas, la carte reste identique avant ou après amélioration. On apprécierait une différence, ne serait-ce qu’à travers le dessin, le rendre plus brillant, rajouter des flammes ou un effet spécifique lors de l’invocation… enfin, un truc qui les différencient, comme dans hearthstone. Tout simplement les rendre plus interactives.

même les cartes les plus rares n’ont rien qui les différencient des autres (sauf le bord violet, lol.)

 

Au-delà de ça, le jeu reste tout de même très correct, notamment avec le pvp, les dialogues des personnages en cours de partie et lorsqu’ils attaquent, les bruitages, et les dessins des cartes, qui mêlent personnages du style du MCU avec le style du Comic Universe. On espère qu’il y aura des dessins amovibles afin de changer l’apparence de son personnage selon ses goûts, sans pour autant changer ses propriétés.

 

CONCLUSION

S’il vous fallait simplement une réponse, c’est: oui, MARVEL Battle Lines mérite d’être testé, au moins une fois. N’oublions pas qu’il est toujours en phase de bêta-test, et pas encore disponible en France. Beaucoup de choses peuvent varier tout à coup lors de sa sortie officielle. Battle Lines reste tout de même un jeu très appréciable pour les amateurs de MARVEL et les fans de stratégie. Toutefois, les mordus de jeux mobile Marvel tels que moi, risquent de trouver le jeu un peu léger, surtout s’ils connaissent toute la gamme déjà existante (Marvel Future Fight, Marvel Strike Force, Marvel Contest of Champions…) à prendre avec des pincettes pour eux donc.

 

-Graphismes : 7.5/10 « De bons graphismes sur les cartes notamment, mais qui manquent hélas de dynamisme, tout comme l’arrière-plan pendant le combat, qui ne fait que des fondus de la même image en boucle… »

-Durée de Vie : 7/10 « Une durée de vie qui passe essentiellement par le drop et la collection des nombreuses cartes disponibles en jeu, mais pénalisée par l’absence de statistiques personnelles et de modes de jeu plus différents les uns des autres »

-Bande-son : 8.5/10 « Une très bonne musique épique dans le menu de navigation, s’ajoutant à cela les dialogues des personnages ainsi que les bruitages associés au combat. On sent toutefois la redondance au bout d’un moment. »

-Gameplay :  9/10 « Le gameplay reste très bien pensé pour un jeu de cartes de ce type, se démarquant de hearthstone et rendant le style un peu plus interactif ; le joueur doit ainsi prendre en compte beaucoup plus de variables que sur un jeu de carte classique grâce au board sous la forme de grille 4x3 »

-Prise en Main : 9/10 « Une prise en main facile et rapide grâce à un tutoriel au début du jeu, qui nous initie simultanément à la campagne. Seul bémol ; on est un peu lâché sans trop d’explications au sein du menu et de son contenu »

 

Note GeeksLands: 8.2/10

Dernière modification le jeudi, 27 septembre 2018 17:10
Allan

Fan de l'univers MARVEL et plus particulièrement des Gardiens de la Galaxie, Allan est un gros amateur de jeux mobile. Vous aurez plus de chance de le croiser sous le pseudo d'Allan44728 IG, et sur quelques jeux PC à ses heures perdues.

Plus dans cette catégorie : « TEST : Marvel's Spider-Man