[TEST] L’EVEIL DES CIVILISATIONS

Sorti le 24 mai 2018 sur Android, L’Eveil des Civilisations est un jeu free-to-play produit par Lilith Games, toujours en phase de bêta test mais n’en demeure pas moins fonctionnel. Jeu de gestion et de stratégie, il mélange parfaitement des fonctionnalités de plusieurs jeux tels que Lords mobile, Clash of Clans et Civilization. De quoi en satisfaire plus d’un.

 

INNOVANT ET ATTRACTIF

L’Eveil des Civilisations paraît être aux premiers abords un simple jeu de construction et de stratégie, mais il est en réalité bien plus complet qu’on ne le pense.

Et on le constate dès notre première arrivée dans le jeu, où l’on nous offre la possibilité de choisir entre plusieurs civilisations pour débuter l’aventure.

Au-delà d’un aspect esthétique, chaque civilisation dispose d’unités spéciales et d’attributs propres, tels qu’une vitesse de production ou d’entraînement accrue. À vous donc, de choisir votre civilisation en fonction de vos préférences et votre style de jeu.

Vous êtes alors placé au hasard sur une immense carte dont vous ignorez la composition et ses alentours ; votre premier objectif sera d’explorer la carte en dissipant la brume avec vos éclaireurs ainsi que de développer votre ville afin de croitre au plus vite.

Vous débutez ainsi la partie à l’Âge de pierre ; en améliorant votre hôtel de ville, vous aurez l’opportunité de progresser à travers les âges pour non seulement changer l’apparence de vos bâtiments, mais également d’obtenir de nouvelles opportunités d’améliorations.

de l'âge de bronze...

 ...à l'âge sombre

 

La Carte : la stratégie passe à travers votre entourage

Comme pour Civilization, les environs de votre ville sont très importants et peuvent même être décisifs pour le bien-être de votre ville. Il vaut mieux privilégier un environnement riche en ressources et loin des autres villes, plutôt qu’une zone pleine de joueurs, notamment si ces derniers sont plus puissants que vous.

Vous pourrez alors récolter des ressources sur la carte en plus de vos bâtiments de production, ainsi que de vaincre des groupes de barbares qui vous rapporteront des récompenses en fonction de leur niveau.

 

 

LA COURSE À LA PUISSANCE

Les troupes

Comme dans tout jeu de stratégie de ce style, l’objectif est de développer sa ville en améliorant ses bâtiments, mais également en entraînant des troupes, qui vous serviront autant en attaque qu’en défense. Il existe quatre types de troupes dans L’Eveil des Civilisations ; les fantassins, les archers, les cavaliers et les unités de siège, chacun ayant leurs avantages et leurs inconvénients sur les autres.

Vous pourrez au cours du jeu, débloquer des unités plus performantes grâce aux recherches effectuées dans l’académie.

 

L’académie

D’une importance capitale, l’académie permet d’effectuer des recherches dans les domaines économique et militaire : diminuer le temps de construction, augmenter la puissance de ses troupes ou son taux de productivité, les possibilités de recherches de l’académie sont vastes et à ne jamais délaisser.

 optimiser vos productions...

...ou développez votre armée, à vous de choisir le plus important.

 

Les Commandants

Bien que vous disposiez d’un commandant propre à votre civilisation dès le début du jeu, il vous est possible de tous les collecter dans la taverne au cours du jeu. Les commandants sont importants durant les phases d’attaque et de défense, car ils vous permettent de déplacer vos troupes sur la carte globale. Ils vous donnent également des bonus sur vos troupes ; certains d’entre eux ont d’ailleurs des attributs de siège ou de défense de ville.

Améliorer un commandant lui fera acquérir des points d’attribut, de compétence et augmentera sa puissance ainsi que sa capacité de troupes.

 

LES ALLIANCES

Le jeu prend une toute autre dimension à travers les alliances. Ces dernières vous confèrent de multiples bonus, ainsi que la possibilité d’effectuer des attaques groupées avec vos alliés.

Une alliance permet aux membres de contrôler un territoire à travers diverses structures telles que la Forteresse centrale, centre névralgique de l’alliance, et les drapeaux, permettant à l’alliance d’étendre son territoire.

L’alliance englobe de nombreux fonctionnements, telles que les recherches collectives, les raids, l’entraide entre membres et les cadeaux. Chacune de ces fonctions permet d’obtenir des avantages spéciaux comme une productivité accrue, ou des ressources supplémentaires.

L’alliance peut également conquérir et posséder des points clés de la carte du monde comme des points de passage entre royaumes, ou des merveilles conférant à son propriétaires des bonus d’attaque, de défense ou de puissance globale. Ces points sont généralement les sources de conflits entre les différentes alliances.

 

GAMEPLAY GLOBAL

Affiché encore en bêta-test ouverte sur le Play Store, L’Eveil des Civilisations s’avère être tout de même un jeu très complet aux graphismes affinés. La possibilité de régler le rendu  n’en demeure pas moins un réel avantage.

Le jeu reste unique à travers toutes ses fonctionnalités : pouvoir passer de la carte du monde aux bâtiments de sa ville sans écran de chargement n’est pas anodin. On reste alors très lié à l’esprit multijoueur en pouvant à tout moment switcher entre les deux.

Le jeu reste simple d’utilisation, même pour les débutants en la matière : interface clair et facile à prendre en main, compréhensif et fluide : tout ce qu’il faut pour faire en sorte que le joueur navigue facilement sur le jeu.

Toutefois, comme tous les jeux, L’Eveil des Civilisations n’est pas parfait, et cela se remarque déjà par les quelques coquilles de traductions toujours pas résolues, et ce malgré les nombreuses mises à jour réalisées entre temps.

On déplore également l'absence du jeu sur la plate-forme IOS depuis le déploiement de la nouvelle version de la bêta test, mettant ainsi de côté pas mal d'utilisateurs. 

On regrette également le manque de détails durant les phases de combat ; il semblerait presque que les animations aient été bâclées. Une erreur assez lourde quand le joueur sait qu’il a l’opportunité de zoomer sur n’importe quelle structure pour en apprécier les détails. Gros point noir de ce côté-là donc.

 Enfin, quelques bugs sont à noter, dont un qui agace la majorité des joueurs ; les téléportations de ville sur la carte globale ne se valident pas, et ce malgré tous les prérequis étant remplis.

 

 

CONCLUSION

Tout jeune, L’Eveil des Civilisations a de beaux jours devant lui. Complet, intuitif, vaste et addictif, il a tout pour réussir dans le domaine des jeux de construction et de stratégie. Avec des fonctionnalités mélangeant les styles de Civilization, Lords Mobile et Clash of Clans, L’Eveil des Civilisations  a de quoi faire de l’ombre aux plus grands. Mais ça, seul l’avenir pourra nous le confirmer. 

 

-Graphismes : 9/10 « très bons graphismes avec des détails qui savent séduire et un style cartoonesque qui éclaircie bien l’interface du jeu. On aurait toutefois souhaité un peu plus de vie au sein de notre ville, qui grouille quand même de quelques habitants »

-Durée de vie : 9/10 « une durée de vie assez longue comme tout jeu de gestion et de stratégie qui se respecte. Une carte globale vaste à explorer, de hauts niveaux de bâtiments, la possibilité de faire des armées surpuissantes et de partir à la conquête des territoires d’autres alliances… tout ce dont un MMO de ce style a besoin »

 -Bande-son : 7/10 «  une musique qui devient à la longue ennuyeuse et ne se mêlant pas à certaines actions dans le jeu ; on aurait souhaité des musiques plus épiques et dynamiques selon les actions que le joueur réalise sur la carte. On note tout de même un effort de la part des développeurs pour les bruitages des récoltes ainsi que des combats. »

­­-Gameplay : 9/10 « excitant, addictif, un jeu sur lequel ou pourrait passer des heures entières à scruter la carte, attaquer des groupes de barbares, ou chercher à se positionner stratégiquement au sein de son territoire d’alliance. Les multiples civilisations mises à disposition du joueur en début de partie rendent le gameplay encore plus saisissant et diversifié »

Prise en main : 8/10 « Malgré un interface plus ou moins aéré, la prise en main n’est pas aisé pour qui n’est pas habitué à ce style de jeu : les menus à disposition sont vastes et cachent parfois eux-mêmes d’autres sous-menus. Les tâches quotidiennes sont nombreuses tout comme les récompenses et le joueur a tendance à vite s’y perdre s’il ne garde pas comme objectif principal les tâches à effectuer. »

 

Note GeeksLands : 8,4/10

 

Dernière modification le vendredi, 14 septembre 2018 10:09
Allan

Fan de l'univers MARVEL et plus particulièrement des Gardiens de la Galaxie, Allan est un gros amateur de jeux mobile. Vous aurez plus de chance de le croiser sous le pseudo d'Allan44728 IG, et sur quelques jeux PC à ses heures perdues.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookie.
Afin de réaliser des statistiques anonymes de visites, vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux

Rejoignez-nous !

Hey, nous sommes sur Facebook !