https://box2geek.fr/

BATMAN TAS LA RETROSPECTIVE - EPISODE 4

Les premiers Mercredi de chaque mois, c'est notre rendez-vous pour une rétrospective sur un épisode de "Batman The Animated Series". Aujourd’hui, parlons de l’épisode 4 qui marque le retour du Joker avec le génial Mark Hamill !
 
Intitulé The Last Laugh en version originale et Morts de rire en version française, le quatrième épisode voyait le retour du Joker avec la première utilisation de son gaz hilarant. Il marqua également le retour du talentueux Kevin Altieri (Striperella, The Spectacular Spider-Man, Transformers : Rescue Bots), réalisateur du premier épisode qui comptera à son actif 21 réalisations au sein de la série en plus de la co-réalisation du chef-d’oeuvre Batman contre le fantôme masqué. Le scénario fut écrit par Carl Swenson (The many faces of Fred Travalena, Wake, Rattle & Roll, Goof Troop, Bonkers), unique participation de ce dernier pour la série animée. A la composition musicale, nous retrouvions la fameuse Shirley Walker, compositrice principale de Batman TAS, qui composera plus tard pour Superman l’Ange de Métropolis, The New Batman Adventures, Flash (la série de 1990 avec John Wesley Shipp), Les aventures d’un homme invisible, Batman contre le fantôme masqué, Los Angeles 2013, Spawn la série animée, Batman la relève, Mystery Men et Destination Finale.
Notons qu’à partir de cet épisode, Clive Revill fut remplacé définitivement par Efrem Zimbalist Jr pour la voix d’Alfred.
 
 
La première scène nous montre un radeau naviguant sur le fleuve de Gotham, dispersant le gaz hilarant du Joker, le jour du 1er Avril. Nous y voyons donc certains gothamiens réagir au gaz, dont un conducteur de la Brinks (ici nommé Dinks). Simultanément, au Manoir Wayne, Bruce Wayne prend sa douche jusqu'à ce qu'il entende à la radio un flash d'information faisant état de la situation à Gotham, les effets du gaz provoquant une multitude d'accidents dans les rues. Bruce envoie alors un ballon dans les airs afin d'analyser l'air pollué de la ville. Les résultats des analyses indiquent qu'une exposition prolongée aux émanations de ce gaz peuvent provoquer une démence irréversible. Bruce, alors vêtu de son costume de justicier dans la batcave, contacte Alfred via un émetteur-récepteur, lui demandant de lui emmener un outil, ce dernier lui répondant "Va la chercher toi-même, gros naze", suivi d'une crise de rire du majordome et de bruits d'éclats de verre. Le Chevalier Noir quitte alors la batcave pour rejoindre Alfred dans le salon du manoir, constatant du mobilier renversé et des objets brisés par ce dernier, mais surtout, du gaz entrant dans la pièce via les fenêtres, mettant rapidement son masque à gaz.
 
 
Du côté des quais de Gotham, nous voyons que le fameux radeau dispersant du gaz est en réalité un sous-marin abritant le Joker et trois de ses sbires. Arrive ensuite Batman, attachant le sous-marin à son bat-boat. Pendant que le véhicule du justicier tracte le sous-marin, ce dernier affonte deux sbires. Pendant ce temps, le troisième sbire, robuste, coupe le fil attaché au véhicule alors sur pilotage automatique. Pendant que son véhicule disparaît sur le fleuve, on découvre que le fameux sbire robuste est en réalité un robot, ce dernier et le Joker enfermant Batman dans une grande boîte en métal qu'ils jettent dans les profondeurs. Afin de se sortir de ce mauvais pas, Batman, via sa ceinture, commande à distance son bat-boat, le ramenant près de la boîte, pour lui faire effectuer un tir sur cette même boîte afin de se libérer. L'enchaînement est ensuite des plus classiques, malheureusement sans saveur comme depuis le début de l'épisode : Batman retrouve de nouveau le Joker, combat ses sbires un à un, y compris le fameux robot qui lui donne bien évidemment du fil à retordre, jusqu'à la neutralisation du Joker.
 
 
DISTRIBUTION ORIGINALE :
 
BATMAN/BRUCE WAYNE : Kevin Conroy (Batman contre le Fantôme Masqué, Batman la relève, La Ligue des Justiciers, les jeux vidéos Arkham et Injustice, Superman/Batman : Apocalypse, Justice League : Echec, The Flashpoint Paradox, Assault on Arkham, Infinite Crisis, Batman vs Robin, The Killing Joke, Justice League Action, Batman and Harley Quinn)
LE JOKER : Mark Hamill (Star Wars Episode IV, V, VI, VII, VIII, Flash, Phantom 2040, L’incroyable Hulk la série animée, Spider-Man la série animée, Gen 13, The Woody Woodpecker Show, Jay et Bob contre-attaquent, Crash Bandicoot : The Wrath of Cortex, La Ligue des Justiciers, Call of Duty 2, les jeux vidéos Arkham, Ultimate Spider-Man, Batman The Killing Joke, Justice League Action)
ALFRED : Efrem Zimbalist Jr (Les nouvelles aventures de Zorro, Hot Shots, Babylon 5, Spider-Man (Dr Octopus), La Ligue des Justiciers)
SUMMER GLEESON : Mari Devon (Cobra, James Bond Jr, Batman la relève, Digimon, 12 Kokuki, Le château ambulant)
 
 
DISTRIBUTION FRANÇAISE :
 
BATMAN/BRUCE WAYNE : Richard Darbois (Doubleur de Harrison Ford, Danny Glover, Richard Gere, Dan Aykroyd, Jeff Goldblum, Patrick Swayze, et de Buzz L’Eclair, Le Génie (Aladdin), Biff de Retour vers le futur, etc)
LE JOKER : Pierre Hatet (Angélique marquise des anges, Paradis pour tous, doubleur de Christopher Lloyd (Retour vers le futur, La famille Adams), doubleur dans Serpico, Superman 3, Rambo 2, Highlander, L’Arme Fatale, Predator, Les Incorruptibles, Beetlejuice, Impitoyable, Indiana Jones et la Dernière Croisade, Jurassic Park, Copland, Ghost in the Shell, Il faut sauver le soldat Ryan, Charlie et la Chocolaterie, les jeux vidéos Arkham)
ALFRED : Jacques Ciron (Et Dieu… créa la femme, Tout l’or du monde, Le Cerveau, Les Ripoux, Frantic, Au théâtre ce soir, doubleur d’Alfred dans Batman, Batman : Le Défi, Batman Forever et Batman et Robin, Mary Poppins, Barry Lyndon, Le loup-garou de Londres, Démolition Man, Le Fugitif, Alice aux Pays des merveilles, Merlin l’Enchanteur, à noter qu’il est également la voix accueillant les visiteurs dans La Tour de la Terreur à Walt Disney Studios)
SUMMER GLEESON : Brigitte Berges (Doubleuse de Toni Collette et dans Retour vers le futur 2 et 3, Ghost, Le Silence des Agneaux, Bad boys, Twister, Le Monde Perdu : Jurassik Park)
 
 
En conclusion, le retour du Joker dans un épisode des plus conventionnels, à la réalisation et au scénario paresseux. Loin d'être indispensable, à visionner uniquement par nostalgie. On se demande tout de même où était passée la maîtrise du réalisateur Kevin Altieri, bien qu'on puisse comprendre que le manque de profondeur et la structure du scénario ne l'ai pas du tout aidé à trouver l'inspiration necéssaire. Ce qui est dommage, en revanche, c'est que cela a fait le même effet à la compositrice Shirley Walker, pourtant elle aussi talentueuse.
Dernière modification le mardi, 01 mai 2018 23:19
Jay

Cinéphile et passionné de comics depuis son plus jeune âge, Jay Viallet est également le scénariste et réalisateur de la série digitale BADY TRASH.

 

Geek Box JUIN     100 % MARVEL