Nous Suivre

Hey ! Une recherche ?

500 mots pour vous dire

500 mots pour vous dire… #3 S.Young

Le principe est simple, 500 mots ni plus ni moins et quelques images pour vous faire découvrir ou redécouvrir, un dessinateur, un auteur, une œuvre. Alors, asseyez-vous et laissez-moi 500 mots, on verra le reste après. Causons un peu de Skottie Young, c’est reparti…

Un petit SY encadré en bas de page provoque toujours chez moi ce petit rictus incontrôlable, loin de désigner notre Omar national il est la signature d’un de mes illustrateurs chouchou… Skottie Young. 4 prix Eisner (eh ouais ça pose) pour l’adaptation du Magicien d’Oz, des centaines de Variant Covers, Fuck Fairyland ou encore Rocket Raccoon et Spiderman, rien à dire c’est du lourd !

Ça me dit quelque chose !

En effet, comment passer à cotés de son œuvre sans avoir cette réflexion, ce mélange de mignon/cruel tellement propre à S.Young. On ne compte plus les couvertures alternatives de Skottie qui représente nos héros en mode Chibi et loin d’être là une simple facétie, ses variantes ont un véritable intérêt économique sur les ventes, c’est dire le talent de cet illustrateur. L’illustrateur de Giant-Size Little Mavel : AVX démontre à tous qu’il est un des fers de lance de l’industrie Marvel, fut une époque toute série s’offrait les talents de Young pour ses variants et à juste titre.

Qu’est-ce qu’un Eisner ?

Le prix Will Eisner est ni plus ni moins que l’oscar des Comics, et de ce point de vue Young pèse avec pas moins de 4 Eisner, dont Meilleur Dessinateur encreur en 2011 pour sa série Wizard of Oz qui reprend l’Œuvre de Lyman Frank Baum. En effet dans les 5 tomes qui constitue la mini série des Mondes D’Oz, on découvre Dorothy débarquant de son Kansas natal et découvrant le merveilleux pays D’Oz, affrontant la méchante sorcière de l’ouest pour libérer les Munchkins. Mais aussi le Roi des Nomes véritables méchants de cet univers, ou Ozma la princesse d’Oz et son Lion affamé. Une aventure enivrante pour petits et grands qui nous fera découvrir ou redécouvrir ce qui aux côtés des voyages de Bilbo et d’Alice représente ce qui ce fait de mieux en termes de littérature jeunesse.

De la féerie et de l’hémoglobine !

Dans un style très spécial, S.Young s’illustre déjà depuis quelques années avec sa série Fuck Fairyland (traduit dans nos contrées par I Hate Fairyland), nous y suivons Gertrude, gamine agaçante, violente, hyperactive qui fut aspirée par la moquette de sa chambre vers le pays de Fayriland, 30 années de captivité ont probablement sur la psyché instable de cet « enfant ». C’est gore, c’est drôle, c’est souvent totalement gratuit. Sans prétention, une série qui fait manifestement du bien à faire le mal.

Marvellous Young

Après avoir sorti quelques très bonnes séries comme les Spiderman : Legend of the Spider Clan, Human Torche ou Venom, la notoriété lui a entre autres été apporté par sa série Rocket Raccoon se centrant principalement sur le personnage de Guardians of the Galaxy, accompagné de son compère Groot dans les contrats qu’ils s’évertuent de remplir entre leurs missions sous les ordres de Starlord. Et accessoirement la quête de réponses sur son passé ainsi que son mon d’origine, le Demi-Monde. Une autre façon de découvrir l’univers des Guardians of the Galaxy et ce duo si particulier que sont Groot et Rocket.

Publicité - Scroll pour continuer la lecture
Commenter

Laisser un commentaire

Publicité